Boire de l’eau, oui mais comment bien la choisir ?

Boire De L'eau
Quelle eau choisir pour préparer les biberons, quand on suit un régime ou pour renforcer ses os ? Toutes les réponses à vos questions. Nous avons le choix entre trois catégories d’eaux potables, qui sont définies par la législation. II s’agit de l’eau minérale naturelle, de l’eau de source et de l’eau rendue potable par traitement.

Qu'est-ce qui les différencie ?

Les "eaux minérales" et les "eaux de source" ont obligatoirement une origine précise, indiquée sur l'étiquetage.

Acheter une eau en bouteille portant cette mention nous assure qu'il s'agit bien d'une eau captée directement au "griffon" (point d'émergence de l'eau issue du sous-sol).

En revanche, une eau qualifiée d'eau rendue potable par traitement peut avoir différentes origines. Elle est même parfois traitée par le chlore ou l'ozone. Elle n'est pas commercialisée en bouteille pour les particuliers. L’eau minérale est riche en oligoéléments et en minéraux.

Grâce à sa composition particulière en minéraux et oligoéléments, elle possède des propriétés favorables à la santé, reconnues par l'Académie de médecine et par les autorités sanitaires. Sa composition est constante et garantie. Selon les sources, le degré de minéralisation est plus ou moins élevé : elles peuvent renfermer 1 000 mg de minéraux par litre, parfois plus.

À savoir : Il ne faut pas confondre ces eaux minérales naturelles, où les minéraux sont présents sous leur forme le plus assimilable, avec les eaux enrichies en minéraux (calcium ou magnésium, par exemple). Dans la mesure où on ajoute un ingrédient à de l'eau (minérale ou de source), ces eaux enrichies entrent dans la catégorie des « boissons rafraîchissantes sans alcool », même si elles sont non aromatisées et non sucrées.

Plate ou gazeuse

Une eau est effervescente lorsqu'elle renferme en suspension du gaz carbonique qui la rend gazeuse.

Lorsqu'il s'agit du gaz provenant de la source, l'eau est dite "naturellement gazeuse". Les bulles peuvent être plus ou moins fines, et la pétillance plus ou moins marquée, selon les eaux.

L’eau de source n’a pas de propriété particulière. C’est une eau "naturellement apte à la consommation humaine", dont la composition peut éventuellement varier dans le temps. Elle ne peut faire état d'aucune propriété bénéfique particulière.

Penser à varier

Pour la consommation familiale au quotidien, choisir une eau de source ou une eau minérale faiblement minéralisée dite "oligo-minérale' (moins de 500 mg par litre). On peut aussi décider de choisir une eau minérale ayant une teneur naturelle élevée en certains minéraux : par exemple en calcium (pour les os), en magnésium (pour l'équilibre nerveux)...

Dans ce cas, il est intéressant de varier leur consommation, pour bénéficier d'apports différents et équilibrés au fil du temps.

À chacun son eau

Pour les nourrissons

Pour la préparation des biberons, on conseille une eau de source ou une eau minérale le plus faiblement minéralisée : moins de 500 mg par litre. Elle doit aussi être plate et très pauvre en nitrates et en nitrites.

Au choix : Évian, Volvic, Mont Roucous.

Pour faciliter la digestion

On recommande une eau riche en bicarbonates, de type : St Yorre, Vichy-Célestins, Chateldon, Rozana.

Pour lutter contre le stress

Il faut boire une eau riche en magnésium : Badoit, Contrex, Hépar, Rozana.

Pour maigrir

Dans le cadre d'un régime minceur, on cherche à éliminer ! Pour cela, il faut une eau riche en sulfates : Contrex, Courmayeur, Hépar, Tallians...

Pour les sportifs

Après l'effort, il faut recharger l'organisme en minéraux qui aident à récupérer : Alvie, Contrex, Hépar, St-Yorre, Vichy.

Pour des dents plus fortes :

C’est du fluor qu'il faut : Badoit, Quézac, St Yorre, Vichy Célestins...

Bon à savoir : Les eaux gazeuses Salvetat et Perrier renferment moins de 10 mg de sodium par litre. Elles sont parfaitement compatibles avec le régime sans sel.

Attention en cas de régime sans sel !

Les eaux bicarbonatées sodiques (type Vichy-CéIestins, St Yorre… toujours gazeuses, peuvent renfermer des quantités élevées de sodium (jusqu'à 1 700 mg par litre).

S’il n'est pas certain que le sodium combiné aux bicarbonates agit comme le sel courant, on recommande de les éviter. En pratique, il faut toujours vérifier sur l'étiquette la teneur en sodium, et privilégier celles qui en apportent moins de 20 mg par litre.

À lire aussi : Boire de l'eau pour maigrir : est-ce que ça marche vraiment ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires