Votre chien s’est empoisonné : les premiers gestes

Chien Alongé Malade, Intoxication
Quand le comportement de votre chien laisse supposer qu’il s’est empoisonné en avalant un produit toxique, voici les premiers soins ou examens que le vétérinaire pratiquera.

Lorsque vous constatez que votre chien salive beaucoup, qu'il a des tremblements, des crises convulsives, cela signifie qu'il a dû s'empoisonner. D’abord, ne tentez pas de le faire vomir. S’il s'agit d’un produit corrosif, vous risqueriez d’irriter son œsophage et même d’accélérer l'absorption du toxique.

Seul le vétérinaire peut décider, s'il le juge nécessaire en fonction du toxique et du délai par rapport à son absorption, de le faire vomir. En revanche, s'il vomit, mettez-le à la diète complète (sans manger ni boire) et consultez rapidement.

Essayez d'identifier le toxique ingéré. L'idéal serait d’amener au vétérinaire l'emballage du produit afin qu'il ait le plus de renseignements possibles sur sa composition. Il commencera par examiner votre chien puis décidera, en fonction du toxique suspecté et des symptômes, de la conduite à tenir.

Si vous n'avez aucune idée du produit, le vétérinaire traitera en fonction des symptômes. Si un antidote existe, il le lui administrera. Sinon, il réalisera en général une diurèse forcée, soit par injection de diurétiques, soit à l'aide d'une perfusion. En complément, il sera sans doute amené à lui donner du charbon activé de façon à limiter parallèlement l'absorption du toxique.

Par la suite, pour vérifier qu'il n'y a pas de séquelle hépatique ou rénale consécutive, il pourra vous proposer de faire une prise de sang à votre chien.

Important : Rappelons que la présence d'un animal à la maison impose une vigilance. Mieux vaut enfermer les produits toxiques (ménage, jardinage...) ou les placer hors d'atteinte.

À lire aussi : Décoder le comportement de votre chien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires