Chiots et chatons : comment les sevrer en douceur ?

Chiot Et Chaton
Le sevrage est le passage progressif d’une alimentation lactée à une alimentation solide. Nos conseils pour réussir à franchir sans souci cette phase délicate dans la vie des chiots et des chatons.

Quand commencer le sevrage ?

Démarrez le sevrage vers la fin de la 3e semaine de l'animal, au moment où la production maternelle de lait devient insuffisante pour satisfaire ses besoins nutritionnels.

Quel aliment utiliser ?

Donnez une bouillie de sevrage. A défaut, vous pouvez distribuer des croquettes "croissance" ou "lactation" consommées par la mère, mais réhydratées avec du lait maternisé ou de l'eau tiède.

Diminuez peu à peu leur réhydratation afin que les bébés soient capables, en fin de sevrage, de les manger sèches.

Comment distribuer l'aliment de sevrage ?

Servez-le 4 fois par jour dans une grande gamelle à rebord bas pour que toute la portée puisse y avoir accès sans bagarres. Au fur et à mesure de l'avancée du sevrage, isolez la mère au moment des repas.

Comment s'assurer du bon déroulement ?

Le gain de poids est un excellent indicateur de la santé des bébés. Pour vous assurer de la régularité de leur croissance, pesez-les tous les jours et tracez la courbe de poids de chacun d'eux.

A quel âge l'animal doit-il être sevré ?

Le sevrage s'achève entre la 7e et la semaine. Passez alors les chiots à 3 repas journaliers à 4 mois, puis à 2 à l'âge de 6 mois. Les chatons peuvent être nourris en libre-service toute leur vie.

Faut-il continuer à donner du lait à un chat sevré ?

Une fois sevré, il perd une partie de sa capacité à digérer le lactose (sucre du lait). Mal digéré, le lait peut être responsable de selles molles voire de diarrhées. Néanmoins, la majorité des chats adultes sont capables de digérer environ 70 ml de lait par jour.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires