Antirides : à partir de quel âge ?

Crème Rides Peau
Repérer les premières marques de l’âge, diminuer l’impact des premières rides par la prévention et des soins adaptés… Comment lutter contre un processus lent, mais prévisible ? Pour y voir plus clair, des réponses à vos questions.

Dans l'ensemble, autour de 30 ans, on a une jolie peau lisse, rebondie et le visage plein. Cependant, les fameuses rides d'expression apparaissent, fugaces, quand on rit ou quand on pleure... Ces premières rides ne sont pas toujours mal vécues : "C'est ma personnalité qui s'exprime", disent certaines. Mais pour la plupart des trentenaires (à 70 % chez les Européennes), elles deviennent une préoccupation réelle. On veut arrêter la pendule !

Quels sont les premiers signes de fatigue de la peau ?

A cet âge où l'on dort peu (bébés ou sorties nocturnes, le résultat est le même !), l'épiderme commence à "marquer" au réveil. La peau récupère moins vite : les cernes, les yeux bouffis, les rougeurs sont souvent au rendez-vous. On ressent, au toucher, une modification du grain de la peau qui devient plus rugueux. Quant au teint, il lui faut du repos pour retrouver sa fraîcheur et son éclat. Tous ces premiers signes témoignent d'une baisse des facultés de réparation de la peau. C'est le moment de remettre en question son hygiène de vie et de penser à des soins adaptés.

Rides et ridules, quelle est la différence ?

Les premières ridules forment comme des micro-traits à la surface de la peau, invisibles à l'œil nu, mais perceptibles à la lumière rasante. Ces ridules de surface concernent la couche cornée, ce sont souvent des ridules de déshydratation. Plus profondes, les rides commencent à marquer légèrement le contour des yeux, la zone entre les sourcils, et le sillon nasogénien. C'est pourquoi il faut protéger votre peau avant que les ridules ne se transforment en rides et que les rides d'expression ne se creusent.

N'attendez pas les premières rides pour agir, car le vieillissement attaque avant même d'être visible. Soyez à l'écoute de votre peau, car c'est à trente ans que l'on décide du visage que l'on aura à quarante ou cinquante ans !

Quel est l'impact du stress sur le vieillissement de la peau ?

Si vous surprenez votre visage contrarié dans un miroir, vous y voyez des années en plus : les crispations tracent la voie des rides. Pensez à vous détendre, à respirer profondément quand vous sentez monter l'adrénaline. "Déridez-vous" en gonflant les joues. Des mini-pauses sont indispensables pour couper une journée fatigante, il suffit parfois de se mettre quelques minutes dans sa bulle pour retrouver un visage serein. L’impact extraordinaire de la relaxation, des massages du corps — en particulier le shiatsu — ont été constaté sur le visage. A méditer...

Quand faut-il commencer ?

Tout dépend de l'état de la peau. La toute première crème antirides, c'est un soin hydratant : un bon réflexe à prendre dès vingt ans. Pour effacer les fameuses ridules de déshydratation en surface. A trente ans, les premiers soins antirides, aidés par une bonne hygiène de vie, vont réparer les dégâts et retarder l'évolution des rides. Leurs textures légères et agréables sont tout à fait adaptées aux peaux jeunes.

Prenez le temps d'appliquer votre crème. Massez doucement, en mouvements ascendants, du centre du visage vers les oreilles, du nez aux tempes, puis lissez du bas du cou vers le menton. Ce qui compte, c'est de toujours procéder par mouvements de lissage ascendants, jamais en tirant vers le bas. Cette gymnastique passive contribue à maintenir les tissus en bonne position et assure une prévention antirides.

Femme Rides
© istock

Les soins pour peaux matures peuvent-ils apporter un plus ?

Il vaut mieux, en principe, choisir un produit adapté. Ce n'est pas la peine d'aller traquer dans le derme une ride qui n'est pas encore là ! Les actifs qui ciblent les couches profondes de la peau, avec un effet réparateur, n'ont pas encore leur utilité. De plus, les textures riches des soins peaux matures sont conçues pour répondre à un dessèchement prononcé et stimulent la production des lipides, ce qui risque de générer une peau grasse chez des femmes jeunes.

Les soins antirides, comme leur nom l'indique, ciblent les rides, rides d'expression pour les crèmes décrispantes, rides profondes pour les soins ciblés peaux matures. Alors que les crèmes anti-âge s'attaquent à tous les effets du vieillissement, soit de manière préventive pour protéger la peau et booster ses mécanismes énergétiques, soit de manière corrective, régénérante, anti-relâchement.

Le maquillage fait vieillir, vrai ou faux ?

Il faut en finir avec ce préjugé : non, le maquillage n'abîme pas la peau, au contraire il la protège. Les fards actuels isolent la peau d'un environnement néfaste. Ainsi, les fonds de teint, souvent dotés d'une protection anti-U.V., sont également dotés d'actifs hydratants. Ce qui est mauvais, c'est de faire l'impasse sur le démaquillage ou de le bâcler.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires