Cosmétiques bios : Je décode et logos et labels

Cosmetiques Bio
La beauté bio se montre. De plus en plus, les consommateurs guettent, sur les boîtes, les logos et autres signes graphiques aux couleurs du naturel. Mais qui les contrôle et selon quelles règles ? Les produits de beauté affichent leurs symboles en vert. Doit-on les croire ?

Pour se faire, il y a d'une part des organismes certificateurs indépendants, et d'autre part les associations de fabricants qui créent leur propre label (forcément plus "aléatoire").

Parfois, ils travaillent ensemble pour faire des chartes communes (par exemple, Cosmébio et Ecocert).

À lire également : Le bio nous accompagne à la plage !

Des organismes indépendants contrôlent et certifient

Ils sont agréés par le ministère de l'Industrie et du Commerce pour certifier les produits cosmétiques biologiques ou écologiques. Ils garantissent que les ingrédients utilisés et les processus de fabrication sont autorisés. Le mode de production et la gestion des déchets doivent respecter l'environnement.

  • Ecocert est aujourd'hui le plus répandu dans l'univers de la beauté. Il permet l'utilisation de certains composés de synthèse (5 % maximum), dont des conservateurs. Il exclut les colorants et parfums de synthèse, les ingrédients pétrochimiques (huile de paraffine), les parabens et les phénoxyéthanols.
  • Qualité France : son référentiel est proche de celui d'Ecocert.
  • La mention "certifié par" doit être écrite sur l'emballage. Le logo de l'organisme ou de Cosmébio est choisi par le fabricant.

Cosmetiques Bio Les Labels

Ils s'associent et créent leurs labels

  • Cosmébio (Association professionnelle française de la cosmétique écologique et biologique) est née de la volonté d'acteurs de la filière de garantir une cosmétique réellement biologique. Leur charte définit qu'au moins 95 % des ingrédients sont d'origine naturelle, sans OGM et non testés sur les animaux. Elle distingue cosmétiques "bio" et "éco" selon la certification Ecocert ou Qualité France.
  • BDIH est un label allemand qui regroupe des industriels. L'association juge et certifie les cosmétiques.
  • Nature et progrès est une association de producteurs et de consommateurs. Leur charte privilégie les plantes cultivées en bio. Elle exclut : OGM, produits d'origine animale, matières minérales issues de la pétrochimie et parabens.

Cosmétique bio et éco : quelles différences ?

  • Cosmétique "bio" : au moins 95 % des ingrédients (plantes) présents dans cosmétique sont issus de l'agriculture biologique. Ils représentent au minimum 10 % des ingrédients totaux (y compris l'eau).
  • Cosmétique "éco" : au moins la moitié des végétaux présents dans le cosmétique est de l'agriculture biologique, et représente 5 % de la formule totale.

Pour les deux labels, 95 % des ingrédients sont d'origine naturelle.

À lire aussi : Tout ce que vous devez savoir sur les cosmétiques bio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.