Fond de teint : comment le choisir pour rester naturelle ?

Fond De Teint Choisir
Il a parfois la réputation d’être un peu difficile à manipuler. Pourtant, bien appliqué, il est imbattable pour nous faire oublier tous les petits défauts de la peau et donner de l’éclat.

La tendance est plus que jamais au 100 % naturel. Le fond de teint ne doit pas se voir, il efface les imperfections pour ne garder que le meilleur du grain de peau. Mieux, il est l'intelligent, s'adapte au type de peau, hydrate ici et matifie là. Belle promesse, mais comment obtenir ce merveilleux résultat ? Quelle texture choisir ? Comment le mettre ? Autant de questions auxquelles nous allons vous répondre.

Fond de teint : Comment trouver la bonne couleur ?

Le fond de teint n'est pas là pour changer la couleur du visage, mais pour unifier la peau, faire une toile de fond pour le maquillage. La couleur, ce sont des produits comme le blush, le fard ou le rouge à lèvres qui vont ensuite s'en charger...

Il y a deux grandes familles de tons : les froids rosés et les tons chauds (souvent dans les beiges dorés). Avec, en plus, une couleur joker pour donner bonne mine : l'abricoté.

  • Les rosés s'adressent plutôt aux mines blanches ou un peu jaunes.
  • Les beiges dorés réveillent l'éclat des peaux mates. Également pour estomper toutes les rougeurs et imperfections auxquelles nous sommes souvent sujettes.

Il s'agit d'une règle générale qui doit s'adapter à chacune.

Exemple : "J'aime bien me faire un joli teint avec des tons rosés, qui me sont pourtant déconseillés car j'ai souvent des rougeurs." Dans ce cas, on peut utiliser un correcteur de teint beige sur les rougeurs, puis appliquer un joli blush rose pour obtenir l’effet désiré.

À lire aussi : Le blush : comment bien le mettre et l’appliquer ?

Parfois on voit la démarcation du fond de teint : comment l’éviter ?

C’est une question d'intensité de couleur, et ensuite d'application. Rappelons une règle de base indispensable : on prend toujours un fond de teint avec - au maximum un ton au-dessus ou en dessous de sa couleur naturelle.

Essayer avant l'achat s'avère quasi indispensable. Comment faire ? On voit souvent les femmes le tester sur le dos de la main. C'est une erreur car, à cet endroit, la peau est bien différente de celle du visage, plus fine, avec pratiquement pas de glandes sébacées le fond de teint ne réagira pas de la même manière. Mieux vaut faire un essai sur le visage, de préférence à la lumière naturelle.

Deux possibilités :

  • Posez une touche en haut du front, au niveau de la racine des cheveux. Si la touche se fond et devient invisible, c'est que le produit vous convient.
  • On peut aussi faire ce test en posant un peu de produit au niveau de la mâchoire. Même chose s'il disparaît tout de suite sur votre peau, c'est gagné.
  • Si l'intensité est bien choisie, et qu'à l'application vous n'oubliez pas certaines zones - le cou, le lobe des oreilles et juste sous le nez -, il n'y aura pas de démarcation.
Choix Fond De Teint
© istock

Dois-je en mettre sur tout le visage ?

Ce n'est pas obligatoire, on peut très bien n'en mettre que sur la zone médiane — front, nez, menton — pour cacher les imperfections, empêcher la brillance, sans forcément être très maquillée. Il faut, par contre, bien étaler et étirer le produit pour empêcher de faire des marques.

Quelle présentation / texture de fond de teint choisir ?

Dans le choix du produit, plusieurs critères rentrent en jeu : sa texture, bien sûr, mais aussi le type de peau, l’usage que l’on va en faire...

  • Fluide : c'est la texture la plus courante. Elle a des avantages quel que soit le type de peau : confortable pour les sèches, légère pour les matures (on évite l'effet masque), "aérée" pour les mixtes,
  • Crème : la plus couvrante. Si l’on a des imperfections — voire de vilaines cicatrices à cacher — ou que l’on veut un maquillage assez sophistiqué.
  • Compacte : les maquilleurs disent tous à l’unisson : « N'essayez pas de convaincre celles qui n'aiment pas ça, elles ne s'y mettront pas ! » Reste les autres, souvent sujettes aux brillances, qui ne sien séparent pas. N'oubliez pas de laver régulièrement l'éponge au savon et à l'eau.
  • Stick : pour les maquillages légers, il s'est trouvé une place de choix. Très facile et ludique, c'est idéal pour la zone médiane ou, quand on a l'air fatigué, en touches d’éclat. Il contient moins de corps gras que les autres, et convient moins aux peaux sèches.

Reste qu'avec les fluides qui jouent la carte de la transparence maximale, on en met souvent sur l'ensemble pour donner une impression d’éclat et de lumière.

Comment faire pour éviter les marques de rides ?

Il faut éviter les textures lourdes et mates qui vont souligner les signes de l'âge : plus le fond de teint est couvrant et plus il peut vieillir. Surtout si l'on n'a pas un coup de main d'experte. Par opposition, les textures fluides seront alors plus faciles à appliquer pour ne pas avoir le visage trop marqué.

De même, pour faire oublier les rides, les maquilleurs conseillent les textures riches en pigments réflecteurs de lumière pour mettre de l'éclat sur les signes du temps. Si ces pigments ne sont pas présents dans le fond de teint, on en ajoute via une poudre scintillante pour un effet à la fois longue tenue et éclat. Parfois aussi, il suffit juste de mettre un peu moins de fond de teint que d'habitude pour que le résultat soit plus léger...

Faut-il le chauffer sur le dos de la main avant de l’appliquer ?

Les avis sont partagés : à l'éponge, au doigt, au pinceau ? Seul consensus pour l'application : il faut prendre son temps, ne pas faire ça à la va-vite. C’est à ce prix que le produit sera bien appliqué, uniforme et avec de la tenue toute la journée.

Certaines ne jurent que par l'application au doigt, directement sur le visage, sans préchauffer dans la main. Dans la mesure où l’effet recherché est la "seconde peau" autant le travailler directement sur l'épiderme pour le faire adhérer au maximum. Certains maquilleurs conseillent donc cette application au doigt même pour le compact.

Les maquilleurs tranchent en conseillant tout simplement d'utiliser la technique où l'on se sent le plus à l'aise...

Choix Fond De Teint Beaute
© istock

J’ai souvent des sensations d'inconfort avec le fond de teint : que faire ?

Peau qui tire, sensation d'inconfort... C’est le symptôme des peaux sèches. Nombreux sont les produits qui s'adressent précisément à elles. On peut, mettre une bonne crème de jour et attendre qu'elle soit pratiquement absorbée mais pas tout à fait. C’est à ce moment que l'on peut mettre le fond de teint : vous obtiendrez davantage de souplesse, autant à l'application que par la suite au cours de la journée.

Pour savoir si la crème est "presque absorbée", à vous de voir : la peau commence à moins briller quand la crème est sur le point d’avoir pénétré. Le temps est variable d’une peau à l'autre et même pour une même peau, selon l'état de fatigue, d'hydratation, etc., la porosité de l’épiderme ne sera pas la même. Et la crème sera absorbée tantôt en trente secondes, tantôt en deux minutes...

J'ai des plaques de sécheresse qui accrochent le fond de teint

Le fond de teint est le reflet de la peau qu'il y a en dessous... S'il accroche avec une dartre ou une imperfection, il faudra résoudre ce problème avant.

Donc gommer très doucement pour enlever les cellules mortes et hydrater. Et tenir compte de ce problème dans le choix du fond de teint qui, sera alors "comme une continuité du pin". Logiquement, c'est un fond de teint pour peau sèche qui conviendra le mieux à une peau sujette à ces petites zones de sécheresse.

À lire également : Visage sans taches : comment avoir un teint parfait ?

Dois-je en choisir un différent pour le jour et le soir ?

Ce n’est pas nécessaire. Si vous devez sortir le soir, au contraire, n’enlevez pas votre fond de teint de la journée, mais absorbez l'excédent de sébum avec un mouchoir en papier et faites des retouches avec un peu de fond de teint ou de la poudre. Vous aurez ainsi une tenue bien meilleure que si vous enlevez tout pour recommencer votre maquillage.

La nouvelle famille des embellisseurs

L'embellisseur (ou illuminateur) de teint offre une texture moins couvrante que le fond de teint. Souvent sous forme de gel ou de crème légère, sa caractéristique est de contenir des pigments qui réfléchissent la lumière pour donner bonne mine en transparence.

À lire aussi : Comment avoir un teint en porcelaine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.