Quand le froid est bon pour ma peau

Froid Bon Pour La Peau
Faut-il se protéger du froid ? Pas systématiquement. Il est excellent pour tonifier la peau, relancer les échanges, activer la circulation. Tous nos conseils pour l’utiliser à bon escient.

Comment utiliser le froid pour votre peau ?

Il y a le frais qui réveille, le froid qui stimule et le glacé qui brûle. Pour ne garder que le meilleur des basses températures, on commence par éviter les excès, en oubliant certaines recettes de grand-mère comme celle qui consiste à passer un glaçon sur un visage surchauffé. Le contraste thermique est trop élevé entre le glaçon à zéro degré et la peau échauffée à 36 ou 37 degrés.

Après une sensation de fraîcheur fugace, il y aurait un effet rebond désagréable.

Une action anti-inflammatoire

Principe de base : le froid provoque une vasoconstriction (un resserrement) des capillaires sanguins et contrecarre ainsi la réaction inflammatoire. C’est valable quand on se fait un bleu et que l'on pose une poche de glace pour enrayer le processus. Ça l'est aussi pour la peau du visage, qui rougit plus ou moins selon la sensibilité cutanée et les facteurs extérieurs (température, alimentation, vent... ).

Si notre corps a une température moyenne de 37 degrés, notre peau, elle, est à 34 degrés en conditions normales. Elle assure une fonction thermorégulatrice entre l'intérieur de notre corps et l'extérieur. Voilà pourquoi on rougit quand il fait chaud : la chaleur est emmagasinée dans la peau pour éviter d'aller plus loin.

Visage à la bonne température

Quant aux vertus du froid pour la peau du visage, elles sont nombreuses

  • Les peaux mixtes ou grasses produisent moins de sébum, ou plutôt elles ont l'impression d’en produire moins. En effet, ce sébum, moins liquide que lorsqu'il fait chaud, rend la peau moins brillante.
  • Le réseau sanguin est stimulé, on a bonne mine comme en été. C’est bénéfique, sauf pour les peaux sujettes à la couperose qui se passent volontiers de rougeurs supplémentaires.
  • L’action anti-âge et fermeté est prouvée.
Froid Hiver Peau
© istock

Bain froid pour la fermeté

C'est expérimental : après un bain frais, on se sent revigoré. Cet usage thérapeutique du bain froid est une des bases de la cure Kneipp (du nom de Sebastian Kneipp, pionnier de la naturopathie) pour tonifier et redynamiser.

Les effets attendus : une action anticellulite, des bienfaits sur la circulation sanguine, un bien-être général.

On vous explique le mode d'emploi, à suivre sans vouloir en faire plus :

On remplit sa baignoire jusqu'à moitié avec de l'eau froide, à environ 15 degrés. On y entre doucement jusqu'au ventre, et on garde le buste au sec, avec un pull ou une serviette sur les épaules. On compte jusqu'à 15 au rythme des secondes, et on sort pour se sécher et s'habiller aussitôt. C'est excellent pour le tonus et la qualité de la peau. À pratiquer une fois par semaine ou tous les quinze jours. Ce bain froid est exclu si l’on souffre de problèmes cardiovasculaires. A la moindre sensation de malaise, on sort de l'eau.

Pourquoi la glace brûle ma peau ?

Les sensations de chaud et de froid n'ont dévoilé leurs secrets que très récemment. Il y a cinq ans, ont été identifiés des récepteurs moléculaires qui "codent" les sensations de chaud et de froid au niveau de la peau. Ils génèrent le message nerveux qui va acheminer l'information jusqu’au cerveau. Ces récepteurs moléculaires sont au nombre de six. Quatre pour identifier le chaud, et deux pour le froid. Il y a un récepteur qui « code » le très froid (à partir de 5°c). Et un qui signale le très chaud (à partir de 45-50 °c). Ces deux récepteurs peuvent être co-exprimés, en fait, dans le même capteur. Schématiquement : si un récepteur est stimulé, l'autre l'est aussi forcément. De fait, le cerveau est leurré, et nous fait percevoir le froid intense de la même manière que le très chaud. Voilà pourquoi, quand on pose un glaçon sur la peau ou que l'on prend de la neige dans la main, ça brûle.

Froid Peau Glaçon
© istock

Pour réduire les coups de chaud

Le coup de chaud est mauvais pour la peau, car il provoque de la déshydratation. Une peau qui chauffe de façon chronique accuse une perte en eau plus élevée que la moyenne. Donc réduire un coup de chaud, c'est gagner en confort, en eau et en éclat.

On peut appliquer du froid à condition d'éviter les contacts directs type glaçon sur la peau, surtout si l'on a la peau sensible.

  • On peut utiliser un linge pour faire tampon. Ce linge doit être humide, il sera bien meilleur conducteur de froid, et plus efficace qu'un linge sec.
  • Un simple masque hydratant a un effet thermorégulateur. À garder pendant environ 15 minutes.
  • Le fameux truc qui consiste à mettre ses produits de beauté au réfrigérateur est un "plus" de confort, mais n'a pas d’effet durable. La crème ou le gel, une fois appliqué, se réchauffe immédiatement à la chaleur de la peau.

Maquillage givre

Les textures pailletées et argentées ont un seul et même objectif : réfléchir la lumière pour apporter de l'éclat au visage. C’est beau, c'est facile, et les traces de fatigue s'envolent. Seule réserve : à utiliser avec modération. Autant une touche d'argent est ravissante, autant le "tout argent" donnerait une impression de lourdeur.

Pour appliquer un fard argenté, nos conseils :  Sur les yeux, on peut obtenir un effet sec ou mouillé, en point de lumière sous l'arcade ou encore en top coat ("fixateur") sur une ombre à paupières.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.