Conflit dans la maison : la médiation familiale est là pour vous aider

Mediation Familiale Famille Couple
Entretien avec Anne Chanclu, membre de l’Association pour la médiation familiale.

Femmes Reference : s'adresse-t-on à vous uniquement en cas de divorce ?

Anne Chanclu : Les personnes qui viennent nous voir vivent un conflit dans leur famille. Une grande partie de nos interventions concernent, en effet, des situations de divorce : répondre aux interrogations des deux personnes ("J'ai peur pour l'avenir car je n'ai jamais travaillé" "Je veux voir davantage mes enfants"…) et les amener à prendre les meilleures décisions pour eux et leurs enfants.

Une médiation peut aussi être utile dans le cadre d'une succession (pour la répartition de l'héritage, sans que l'un des enfants se sente bafoué ou mal-aimé. Car inconsciemment, c'est la place de chacun dans la famille qui est en jeu, ou dans des conflits de filiation, notamment dans les relations, mère-fille (par exemple, une grand-mère qui ne s'entend pas avec sa fille mais qui souhaite voir ses petits-enfants...).

À lire également : Le divorce à l'amiable ou divorce par consentement mutuel

FR : Comment se passe cet accompagnement ?

AC : Cela dure en moyenne entre deux et cinq mois, à raison d'une heure et demie d'entretien toutes les deux-trois semaines.

Les personnes en désaccord sont amenées à exprimer les difficultés dans la relation, les paroles de l'autre difficiles à oublier, leurs souhaits pour l'avenir... un conflit familial est toujours un événement de vie très difficile. Parler ainsi, devant une tierce personne, permet de mettre à plat les conflits, de les regarder sous un angle nouveau pour tenter de trouver une solution satisfaisante pour chacun. Si les personnes le désirent, nous pouvons aussi les revoir à un autre moment clé de leur vie : l'arrivée d'un nouvel enfant dans une famille recomposée, un déménagement...

Mediation Familiale Solution Conflits
© istock

À lire aussi : Comment la violence arrive dans le couple ?

FR : Vous êtes une sorte de "docteur" des relations ?

AC : Nous ne sommes pas là pour "soigner la relation", comme un thérapeute pourrait le faire. Même si la médiation a des effets thérapeutiques, elle est ponctuelle. Elle tente de débloquer une situation précise. Le médiateur agit de manière confidentielle et impartiale. Il ne donne pas d'avis, ni de jugement. Il est là pour offrir à chacun l'opportunité de verbaliser sa souffrance, parler de ses incompréhensions et pouvoir être entendu. Il offre un cadre sécurisant pour trouver des solutions.

Bien qu'ayant reçu une instruction juridique, il ne se substitue pas à l'avocat ni au juge aux affaires familiales. Tout médiateur familial a reçu une formation spécifique, théorique et pratique, articulée autour de la psychologie, de la sociologie, de l'économie et de la communication.

À lire également : L’idéal masculin dans le couple

FR : Comment trouver son médiateur ?

AC : Depuis 2003, la médiation est une profession reconnue par un diplôme d'État. Pour trouver les médiateurs proches de chez vous, contactez les associations de médiation familiale. Les tarifs, calculés selon vos revenus, varient selon l'endroit où vous vous adressez : association subventionnée ou cabinet libéral (entre 50 et 150 € par séance et par personne).

Liens utiles :

  • mediation-familiale.org
  • justice.gouv.fr

À lire aussi : Je viens de divorcer : comment surmonter la douleur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.