Enfant asthmatique : comment gérer à l’école ?

Enfant Asthme école
Comment faciliter la vie en classe d’un enfant asthmatique ? Des réponses pour combattre cette première cause d’absentéisme scolaire…

École et asthme : une cohabitation compliquée

L'école peut être pour l'enfant asthmatique un lieu d'exposition aux allergènes. L'hiver, les classes sont surchauffées pour que les petits ne prennent pas froid, et les fenêtres, rarement ouvertes. Les couettes et oreillers destinés aux petites et moyennes sections ne sont, bien souvent, nettoyés qu'au moment des vacances scolaires. Et, plus généralement, des acariens peuvent se trouver dans les classes, sans oublier les élevages de lapins nains et les poils de chats transmis par les vêtements.

Aménager la classe pour soulager l'asthme de l'enfant

Améliorer l'environnement scolaire de l'enfant est pourtant simple. Conformément à la loi d'orientation du 10-07-89 (circulaire du ministère de l'Éducation nationale), "il est essentiel que l'école remplisse sa mission d'accueil et d'éducation des enfants atteints de troubles de la santé".

Pour cela, il faut que les parents expliquent ce qu'est la maladie de leur enfant, quels sont les facteurs déclenchant les crises, etc. Et que le corps enseignant comprenne bien que l'asthme n'est pas une réaction psychologique ou émotionnelle, c'est une "vraie maladie". Certains aménagements permettront à l'enfant de mener une vie normale à l'école.

  • L'hiver, ne pas placer le jeune asthmatique près d'un radiateur.
  • Éviter la présence d'animaux dans la classe.
  • Si l'enfant tousse ou si sa respiration est sifflante, lui faire inhaler son bronchodilatateur pour qu'il aille en récréation avec ses camarades.
  • Les cours d'éducation physique seront à moduler en fonction de ses possibilités. Tout d'abord, un échauffement lui est nécessaire. Il pourra plus facilement faire un sprint qu'une longue course, un sport d'équipe s'il choisit bien sa position sur le terrain, de la natation, etc.

Les médicaments pendant les heures scolaires

Le traitement de l'enfant asthmatique peut l'amener à devoir prendre ses médicaments pendant les heures scolaires. Comment faire, car certains enseignants émettent des réserves ? La circulaire du 29-06-92 est claire. Elle dit : "Il paraît souhaitable que l'école apporte son concours aux parents pour l'exécution des ordonnances médicales prescrivant un traitement par voie orale ou inhalée. (...) Les enseignants peuvent eux-mêmes donner (...) des médicaments à ces enfants en cours de traitement."

Pour aider les enseignants à bien soigner l'enfant, il est nécessaire que les parents leur remettent une ordonnance médicale claire et explicative de ce qu'il faut faire (calmer l'enfant, lui parler gentiment, lui permettre d'inhaler ses médicaments). Sans oublier, si la crise ne passe pas dans les quinze minutes suivant l'administration des médicaments, les coordonnées des personnes à contacter (médecin, service hospitalier, etc.).

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires