FIV : Comment optimiser ses chances et avoir un bébé

Fiv Microscope
Vous avez essayé et (ré)essayé, sans succès, d’avoir un bébé ? Avez-vous envisagé d’avoir recours à une FIV (fécondation in vitro) pour augmenter vos chances ? Souvent, nous entendons parler des échecs liés aux FIV, laissant des gens, à la base plein d’espoir… déprimés et bien souvent… les poches vides en raison du cout que demande cette intervention. Mais la réussite d’une FIV ne repose pas QUE sur l’intervention à proprement parler. Vous pouvez en effet aussi jouer un rôle important dans le processus, et ainsi augmenter vos chances de tomber enceinte. Voici ce que vous pouvez faire pour optimiser le traitement par FIV.

Prenez beaucoup de vitamine D

Aliments Riches Vitamine D

La plupart des médecins recommandent d'augmenter votre consommation quotidienne d'acide folique si vous voulez tomber enceinte. Mais vous pouvez également augmenter votre apport quotidien en vitamine D, ce qui est important pour la santé des os. Des études montrent que les femmes passant par une FIV et qui souffraient également d'une carence en vitamine D avaient moins de chances de tomber enceinte que les femmes dont le taux de vitamine D dans leur système était au beau fixe.

Essayez l'acupuncture

Il est assez étonnant de penser à toutes les choses que l’acupuncture peut aider à améliorer, y compris l’augmentation des chances de grossesse. De nombreuses études montrent que les femmes qui suivent une FIV peuvent grandement bénéficier de l'acupuncture, et qu'elle peut augmenter la fertilité si elle est effectuée après 24 heures d'un transfert d'embryon.

Pas de sport pendant la semaine de prélèvement d'ovules

Il est bien normal d’avoir besoin de faire du sport, mais il est recommandé de ne pas faire du tout d'exercice pendant la semaine où surviendra le prélèvement d'ovules. Non seulement il n'est pas bon de faire de l'exercice pendant cette période si vous voulez augmenter vos chances de tomber enceinte, mais vous n'aurez probablement pas très envie de faire de l'exercice en raison de la fatigue provoquée par les médicaments  liés au traitements contre l'infertilité que vous prendrez.

Prendre un supplément de DHEA

Dhea

La plupart des centres de FIV dans le monde utilisent des suppléments de DHEA. Il s'agit de suppléments hormonaux qui sont connus pour augmenter les chances de grossesse chez les femmes qui n'ont pas beaucoup d'ovules. La DHEA peut aider les ovaires à mieux répondre aux traitements de FIV, surtout chez les femmes qui n'ont pas beaucoup d'ovules et qui ne sont pas toujours les meilleures candidates à ce type de traitement.

Mangez les bons aliments

Lorsque vous suivez une FIV, il est important de faire attention à ce que vous mangez. Les médecins préconisent des aliments riches en nutriments, ainsi que de manger des superaliments et de prendre des suppléments nutritionnels. Discutez avec votre médecin d'un régime naturel « spécial fertilité » qui vous fournira tous les nutriments dont vous avez besoin, y compris les nutriments nécessaires au début de la grossesse.

Essayez la méditation

Souvent, les patientes n'arrivent pas à se détendre suffisamment pour que les FIV fonctionnent correctement, surtout quand le corps est une usine à hormones et subit des changements radicaux. Il est important d'être capable de garder un esprit calme et un corps équilibré. La méditation peut aider. Cela vous libèrera l'esprit des choses sans importance et vous aidera à vous concentrer sur l'objectif principal, qui est d'avoir un bébé en bonne santé. La méditation peut être utilisée seule ou en combinaison avec d'autres thérapies qui vous aideront à augmenter vos chances de concevoir.

Ne faites pas trop d'exercice

Beaucoup de gens pensent qu'être en bonne forme physique augmentera leurs chances de succès avec les FIV. Ce n'est pas toujours le cas. L'exercice est en fait stressant pour l'organisme et une trop grande quantité d'exercice peut diminuer les chances de concevoir un bébé. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas faire de l'exercice et rester en forme. Si vous êtes sportive et souhaitez continuer les entrainements, il est recommandé en règle générale de faire de 30 à 40 minutes de cardio, trois fois par semaine, et de le compléter avec un entraînement léger ou du yoga les jours de repos.

À lire aussi : Le yoga prénatal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires