Petronille Amélie Nothomb

Amélie Nothomb aime le champagne, elle aime s’enivrer de ses bulles, se perdre dans sa robe dorée.

Elle aimerait partager ce plaisir, se trouver un compagnon de dégustation mais personne dans ses connaissances ne semble convenir.

Lors d’une séance de dédicace elle va rencontrer Petronille, femme aux allures de jeune garçon, au caractère bien trempé.

Et si c’était elle ce compagnon ? Elle qui est si différente avec son look de loubard et sa langue bien pendue.

 

Comme chaque rentrée littéraire j’attends avec intérêt le dernier Amélie Nothomb. Avec envie mais aussi parfois avec circonspection.

Je n’ai pas aimé tous ses livres, dans certains je ne suis pas arrivé à entrer dans son univers. Le style est toujours excellent mais parfois elle arrive à me perdre.

 

Au bout de quelques pages seulement j’ai dû me rendre à l’évidence, j’avais entre les mains mon Amélie Nothomb préféré. Sur la dizaine que j’ai lu d’elle c’est celui-là que je conseillerai pour commencer.

On y retrouve ce qui fait le sel de ses livres, une part autobiographique et une part de fiction (à nous d’imaginer finalement ce qui est vrai ou pas).

Le livre est très drôle, le passage où elle va à Londres pour y interviewer Vivienne Westwood est savoureux.

 

Elle nous permet aussi de rentrer dans l’intimité de son travail, sa façon d’appréhender les échanges avec des lecteurs lors de dédicaces par exemple.

Mais avant tout ce livre, édité chez Albin Michel, est celui d’une rencontre, la rencontre entre une Amélie Nothomb éduquée au Japon et Petronille, titi parisien sans aucun sens des convenances.

Cette jeune femme devient instantanément un personnage que l’on adore. On aimerait être installé à une table avec ces deux auteurs, partageant une coupe de champagne en écoutant Pétronille discourir sur la lutte des classes.

 

Le style d’Amélie Nothomb est toujours aussi efficace, que ce soit pour nous parler de la meilleure façon de déguster un champagne ou de sa gêne face à son amie trop volubile les formulations sonnent toujours juste.

Malheureusement le livre se savoure trop vite. Quelques heures de lecture, c’est tout ce qu’elle nous octroie chaque année.

 

Une réussite que ce dernier livre d’Amélie Nothomb (je ne me rabaisserai pas à dire qu’il s’agit d’un grand cru), un de mes coups de cœur de l’année.

 

Ma note : 9/10

 

Crédits photos : Albin Michel

Dernière modification le 27/02/2016

Partager cet article

A propos de l'auteur

David Rémack

Chroniqueur partenaire Culture / Geekerie

 



C'est quoi Femmes Références ?

Votre dose d'inspiration quotidienne !

Vos inspirations, vos tendances en un clic ! Retrouvez nos conseils, nos astuces, nos DIY, nos actus et nos dossiers thématiques pour être toujours dans le mouvement.

Derniers articles

Newsletter

Je ne veux pas en rater une miette alors je m'inscris pour recevoir les derniers articles dès leurs parutions