8 Mars Journée de la Femme : Zoom sur une auteure et super-héroïne du quotidien Delphine Lecastel

Aujourd’hui, nous sommes le 8 Mars c’est La Journée de la Femme, toute l’équipe de Femmes Références a décidé de mettre à l’honneur la Femme sans qui cette formidable aventure humaine n’existerait pas notre Fondatrice Delphine Lecastel. Une mise en lumière également de l’auteure qu’elle est et de son dernier roman qui traite d’un sujet douloureux et personnel l’Endométriose ce mal féminin encore trop ignoré. Bonne lecture à toutes les guerrières du quotidien !

Bonjour Delphine, peux-tu te présenter en quelques mots?

Éternelle passionnée par les mots et l’incroyable pouvoir qu’ils peuvent avoir pour panser une âme ou faire passer un message.

 

                                                                                                                                               endogirl

 

Ton nouveau roman Endogirl, on en parle ?

C’est une histoire qui vise à mettre le doigt sur la méconnaissance qui demeure sur une maladie qui touche pourtant une femme sur dix en âge de procréer, l’endométriose. Il est inacceptable de constater qu’à ce jour la plupart des «  endogirls » se retrouvent dans l’errance médicale et font toujours les frais d’erreurs de diagnostic. Des erreurs qui les contraignent parfois à se faire opérer alors que cela aurait pu être évité, surtout quand on sait quelles séquelles physiques à vie elles en gardent. Il faut savoir que chaque intervention réduit considérablement leur confort de vie et leurs chances d’avoir un enfant. Certaines parviennent à en avoir, tandis que d’autres n’y parviendront jamais. Dans cette romance sentimentale et dramatique, on découvre le récit de la vie de Camille, ses réflexions, ses états d’âme, mais aussi son combat pour relever les défis imposés par la maladie.

 

Pourquoi un roman et pas un témoignage ?

Il s’agit d’une histoire semi fictionnelle (quelques passages et toute la partie médicale sont tirés de mon histoire personnelle). Je trouvais cette démarche plus légitime. Le côté pudique caché dans un roman, pour faire lumière sur la maladie, non sur moi, mais sur toutes celles qui souffrent, voilà le message que je souhaitais véhiculer.

 

Déjà un sujet pour un prochain roman ?

Oui, je suis d’ailleurs déjà au 34ème chapitre mais je n’ai pu me pencher dessus depuis un bon moment. Il a fallu que je finalise Endogirl, sans compter que depuis quelques mois je ne peux faire que très rarement du PC. Heureusement que j’ai mon logiciel de diction car sinon j’aurais répondu à cette interview en plusieurs jours.

 

Pour toi le bonheur c’est quoi ?

C’est quand la maladie me laisse un peu de répit et que je peux profiter un tant soit peu de la vie et de ceux que j’aime.

 

Si tu devais changer de métier, idéalement quel serait-il ?

J’ai toujours rêvé de travailler dans le secteur animalier, mais évidemment avec la chance légendaire que j’ai, il s’est avéré que je fais des réactions allergiques aux poils.

 

As-tu un rituel quotidien ?

J’en ai des tonnes, mais chut c’est un secret, sinon on va me prendre pour une toquée ! Celui dont je ne peux me passer c’est ma séance de yoga nidra et d’acupuncture par le biais de mon champ de fleurs, suivie d’une bonne douche chaude.

 

La rencontre qui te ferait craquer ?  

Celle avec Amélie Nothomb, dont je rêve depuis des années, même si je sais que je resterai muette tant elle m’impressionne.

 

Plutôt princesse ou plutôt badgirl ?

Les deux, ça dépend des circonstances.

 

Côté musique tu écoutes quoi ?

J’aime beaucoup les BO de films.

 

Ton rituel beauté indispensable ?

L’entretien de ma peau.

 

Le produit star de ta salle de bain en ce moment ?

Les petites lotions pour les mains EOS qui ressemblent à des petits galets. J’ai les trois tellement j’en suis folle !

 

Pour rester en forme, une astuce ?

Rester en mouvement, même si on est fatigué, il faut essayer de faire le minimum sans négliger pour autant l’entretien physique et le repos.

 

Côté gourmandise, qui cuisine à la maison ?

Je ne cuisine absolument pas, tout le mérite revient à mon mari.

 

Ton objet fétiche ?

Une pierre semi précieuse en améthyste que je pose sur ma table de nuit. Je la prends dans mes mains lorsque j’ai du mal à m’endormir ou lorsque j’ai des douleurs ou du stress.

 

                                                                                                                                       relooking en 7 étapes

Côté mode, ta référence ?

Je suis plutôt classique dans ma façon de m’habiller, mais si je devais nommer une femme en guise de référence ce serait Kate Moss.

 

Une femme que tu admires ?

Amélie Nothomb.

 

Une cause que tu défends ?

L’endométriose.

 

Ton film préféré ?

Il y en a tellement. Si je ne devais en choisir qu’un ce serait « L’auberge espagnole ».

 

Ton auteur de prédilection ?

Amélie Nothomb encore et toujours. J’aime beaucoup également Stéphane Bern. Je suis folle d’ouvrages et d’émissions sur l’Histoire.

 

Cœur à prendre ou amoureuse ?

Amoureuse x1000 J

 

Ton prochain défi ?

Essayer de terminer mon prochain roman.

 

Twitter, Instagram, Facebook, You Tube on veut tout savoir ?

Facebook

www.thebookedition.com/fr/endogirl

www.amazon.fr

Facebook Endogirl

www.femmes-references.com

Delphine merci pour ce joli moment, toute l’équipe te souhaite le meilleur pour la suite et encore de longues années à travailler tous ensembles.

 

Cet interview vous a plu ? Vous aimerez aussi : Zoom sur: Une artiste graphiste authentique.

Pour ne rien rater de notre actualité, suivez-nous sur FacebookTwitter et Google + et abonnez-vous à notre Newsletter

Crédits Photos : Delphine Lecastel, Amazon.

 

Dernière modification le 08/03/2017

Partager cet article

A propos de l'auteur

Marie-Odile Isabelle

Chroniqueuse partenaire Beauté / Bien-être / Animaux

C'est quoi Femmes Références ?

Votre dose d'inspiration quotidienne !

Vos inspirations, vos tendances en un clic ! Retrouvez nos conseils, nos astuces, nos DIY, nos actus et nos dossiers thématiques pour être toujours dans le mouvement.

Derniers articles

Newsletter

Je ne veux pas en rater une miette alors je m'inscris pour recevoir les derniers articles dès leurs parutions