Rester toujours jeune : ça vous tente ?

Rester Toujours Jeune Esthetique
L’esthétique est chaque jour plus performant. Les crèmes de soin promettent des résultats quasi miraculeux. Au point de rester toujours jeune ? C’est un vrai débat !

Jeune pour toujours… vraiment ?

Mais d'abord, a-t-on vraiment envie de rester toujours jeune ? L'allongement de la vie s'accompagne d'un refus du vieillissement. De fait, on voit de moins en moins de "corps vieux" dans la rue. Il suffit de constater le développement des prothèses : auditives, de hanche, prothèse mammaire... Dès que quelque chose marche moins bien, on le répare. On "hybride" son corps pour le maintenir jeune en permanence.

De là à penser que l’on restera toujours jeune ?

La société n'est pas dupe, et la majorité d'entre nous sait qu'elle vieillira. Mais le plus tard possible. En attendant, on préserve son image au maximum. Plutôt que de dire : "Je veux rester toujours jeune", on se dit "Aujourd'hui, je veux que mon corps corresponde au mieux à l'image que j'ai de moi". Voilà ce qui nous passe par la tête, plus ou moins consciemment, quand on se pomponne le matin.

Les rides : une maladie

C'est en tout cas le postulat de base de la médecine anti-âge. Son "père", le Dr Gray, a identifié sept causes pour le vieillissement dont : atrophie et perte des cellules, mutations dans le noyau, vieillissement cellulaire, etc. La médecine anti-âge affirme qu'un jour, on pourra soigner tous ces symptômes.

Il y a en effet fort à parier que dans deux générations, nous vivrons jusqu'à 150 ans. On a identifié les causes du vieillissement, et les travaux vont faire des progrès considérables, aux limites du concevable pour nous !

Les arguments avancés sont les études menées sur des protéines de longévité, l'action de la lumière, les progrès de la nanotechnologie (la science de l'infiniment petit) ... sans parler de la médecine esthétique.

Rester Jeune Vieillissement
© istock

À lire également : Produits antirides : que disent et font les chirurgiens ?

Vieillir ? Une chance !

C'est le deuxième courant fort, qui va dans le sens contraire - sur le plan philosophique - de la médecine anti-âge. Andrew Weil, fondateur de la médecine intégrative et auteur du récent Vieillir en pleine santé (Presses du Châtelet), est un ardent défenseur de la belle longévité plutôt que la jeunesse à tout prix. Il consacre, dans son livre, tout un chapitre à la médecine anti-âge.

Chapitre qu'il clôt par ce manifeste : "Je suis convaincu, ici et maintenant, que ces percées théoriques (de la médecine anti-âge) ne servent qu'à détourner l'attention de ce qui est vraiment important : apprendre à accepter l’universalité et l'inévitabilité du vieillissement (...) et savoir entretenir au mieux son esprit et son corps (...)."

Pour entretenir son corps, Andrew Weil estime donc indispensable cette acceptation de l'âge. Suit une série de conseils sur l'alimentation, l'exercice physique, la gestion des émotions, et même la nécessite d'avoir une vie spirituelle.

Finalement, tous évoquent le bien-être physique et psychologique. Voilà qui pourrait ressembler à un consensus : on s'accorde à dire que si l'on entretient son corps, c'est pour plus de bien-être, pour entretenir son capital et se sentir mieux.

À lire aussi : Faire le choix de la chirurgie esthétique pour se sentir mieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.