Je ne dors plus : que dois-je faire ?

Femme Couché
Difficultés pour s’endormir, sommeil léger ou réveil avant l’heure, on a parfois du mal à dormir. Nos conseils pour replonger dans les bras de Morphée.

Après une journée stressante ou la veille d'un examen, le sommeil est naturellement plus difficile. Quelques conseils simples (éviter le sport et les excitants en soirée, dîner léger. .. ) peuvent faciliter le sommeil. Explications.

Quand doit-on consulter un généraliste ?

Si l'insomnie dure plus de trois ou quatre semaines et entraîne une somnolence ou une baisse de performance durant la journée, une consultation chez un généraliste s'impose, en particulier dans les cas suivants :

Traumatismes psychiques (divorce, licenciement…) : ces périodes difficiles s'accompagnent parfois d'insomnies. Le médecin pourra proposer une aide médicamenteuse adaptée au profil et à la demande du patient. En cas de prise de médicaments hypnotiques, ne pas dépasser deux à trois semaines, afin d'éviter toute dépendance.

Grande anxiété : les personnes très anxieuses peinent à trouver l'apaisement nécessaire à l'endormissement. Les médecines douces, comme l'homéopathie, l'acupuncture ou la phytothérapie s'avèrent alors souvent efficaces.

Tristesse inhabituelle : lorsqu'elle s’accompagne d'une tristesse prononcée ou d'une plus grande fragilité émotionnelle, l'insomnie révèle alors un début de dépression. Dans ce cas, plus la dépression est traitée rapidement, moins ses proportions seront importantes.

Quand s'orienter vers un centre du sommeil ?

Si l'insomnie s'aggrave, ne réagit pas aux traitements ou à un retentissement sévère en journée, le généraliste orientera le patient vers un des quarante centres du sommeil.

Ordinateur De Nuit
Grâce aux techniques de relaxation, on peut retrouver un sommeil récupérateur !

 

Il en va de même pour certaines pathologies, en particulier pour les apnées du sommeil. En dormant, certains hommes cessent de respirer quelques secondes plusieurs fois par heure. Ces apnées inconscientes rendent le sommeil moins réparateur et provoquent une somnolence diurne, des troubles de mémoire et de concentration. Une bonne hygiène de vie (moins d'alcool et de tabac, perte de poids...) et la ventilation nocturne délivrée par un compresseur via un masque nasal permettent un sommeil de qualité.

Relaxez-vous et respirez !

Pour s'endormir, il faut parvenir à un relâchement physique et mental. Les techniques de relaxation et de respiration peuvent aider. Au calme, dans votre lit, fermez les yeux. Mentalement, prenez conscience de votre respiration et apaisez-la. Puis, sentez la chaleur envahir lentement votre tête, le cou, les épaules, jusqu'aux pieds. Ensuite, pensez à un moment de bien-être de votre vie et revivez cette sensation dans votre corps.

À retenir

  • Les somnifères ne doivent pas être prescrits en première intention.
  • Accompagnée d'une tristesse inhabituelle, l'insomnie peut révéler un début de dépression.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires