La pilule en 13 questions pour tout comprendre sur ce moyen de contraception

Pilule Contraceptive
Ce moyen contraceptif reste le plus employé avec 36,5% des femmes qui l’utilise. Selon la catégorie à laquelle elle appartient : combinée, séquentielle, micro-pilule… son mode d’action diffère. Elle peut induire l’absence d’ovulation, modifier la muqueuse utérine, empêcher la sécrétion du col de l’utérus (glaire cervicale), mais aussi cumuler ces trois actions.

1. Une consultation gynécologique et un examen de laboratoire réguliers sont-ils indispensables pour prendre la pilule ?

Vrai. L'idéal, lorsqu'on prend la pilule, est une consultation tous les six mois. Selon les résultats du premier bilan sanguin, il vous sera en plus prescrit de temps à autre un dosage de sucres et de graisses dans le sang.

2. L'intervalle entre deux plaquettes est-il identique pour toutes les pilules ?

Faux. S'il est généralement de 7 jours pour les œstroprogestatifs, il n'y a pas d'arrêt entre deux plaquettes pour la micropilule (progestatif seul). Pour les distraites, il existe des pilules de 28 comprimés, les sept derniers étant des placebos.

3. La pilule a-t-elle un effet protecteur contre certains cancers féminins ?

Vrai. Il est unanimement reconnu qu'elle protège des cancers de l'ovaire et de l'utérus. La surveillance régulière qu'elle exige permet également de détecter précocement une anomalie.

4. Est-elle à proscrire chez une femme qui fume ?

Vrai. Au-delà de 15 cigarettes/jour, l'association pilule-tabac multiplie par quatre les risques cardiovasculaires (infarctus, accidents vasculaires cérébraux...). Le danger est plus grand après 35 ans.

5. Est-ce-que les œstrogènes font grossir ?

Vrai. À forte dose du moins, ils ouvrent l'appétit et favorisent aussi une rétention d'eau et de sel, d'où une possible prise de poids. Cet inconvénient a aujourd'hui disparu grâce aux minipilules

6. Si j’ai oublié la pilule un jour est-que je peux prendre deux comprimés le lendemain ?

Vrai et faux. Cela dépend de votre pilule. S'il s'agit d'une pilule combinée fortement dosée, vous pouvez effectivement absorber deux comprimés le lendemain et être protégée. Dans les autres cas, pratiquez l'abstinence ou adoptez un autre moyen contraceptif en complément jusqu'à la plaquette suivante.

7. Une jeune fille non réglée peut-elle prendre la pilule ?

Faux. Une prise d'hormones sexuelles peut accélérer la puberté et interrompre la croissance osseuse.

8. Est-ce qu’on peut changer la date de vos règles ?

Vrai. Pour cela, prenez votre pilule sans interruption entre deux plaquettes jusqu'au jour souhaité. Parlez-en néanmoins à votre médecin car tous les comprimés ne contiennent pas obligatoirement le même dosage hormonal.

9. Est-il possible de supprimer ses règles ?

Vrai. Si vous n'arrêtez pas votre pilule, vous n'aurez plus de règles. En prévention de petits saignements toujours possible au bout de deux ou trois mois, votre médecin vous conseillera une pilule monophasique dont tous les comprimés sont identiques.

10. Ce moyen contraceptif est-il déconseillé après 40 ans ?

Vrai. Les risques de complications cardiovasculaires augmentent à cet âge. Mais la pilule peut être prescrite quand il n'existe aucun facteur de risque (hypertension, obésité, tabac...).

11. Si je reprend la pilule trop tôt entre 2 plaquettes suis-je encore protégée ?

Faux. Votre contraception est toujours assurée. Continuez votre plaquette jusqu'au bout et observez les 7 jours d'arrêt habituel.

12. Vous allez être opérée, faut-il arrêter votre pilule ?

Vrai. Interrompez-la, si possible, 4 à 6 semaines avant l'intervention et 1 mois après. En cas d'urgence, pas de panique, le risque d'accident circulatoire n'est pas si grand et vous serez sous surveillance médicale.

13. Le port de lentilles de contact peut être difficile à supporter ?

Vrai. Cet inconvénient existe chez certaines femmes.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires