Mal de dos : questions / réponses

Mal De Dos
Voici une série de questions-réponses concernant les douleurs dans le dos.

Enceinte/ l'ostéopathie peut-elle soulager le dos ?

Oui, mais pas avant le deuxième trimestre car les pressions exercées, même douces, peuvent aggraver un décollement placentaire. Sinon, l'ostéopathe peut équilibrer les tensions générées par l'utérus (volumineux et en appui sur les lombaires). Compter deux séances pour une amélioration.

Faut-il voir un ostéopathe pendant la crise ?

Tout dépend de la nature du mal. On peut d'abord consulter un généraliste ou un rhumatologue. S'il s'agit d'un simple lumbago, l'ostéopathie peut être efficace.

Mais s'il y a suspicion de hernie discale, mieux vaut ne pas toucher d'emblée à la région concernée. Car dans de rares cas, le disque inter-vertébral se fragmente et risque de se coincer dans le canal osseux.

Mais l'ostéopathe peut rechercher la cause et intervenir à distance.

Quelle différence avec la chiropratique ?

Ces deux thérapies manuelles correspondent à une approche globale des troubles osseux, nerveux et musculaires, mais n'ont pas les mêmes objectifs.

L'ostéopathe recherche l'origine des troubles pour redonner une mobilité normale aux articulations. La chiropratique s'attache à libérer les compressions nerveuses pouvant retentir à distance (maux de tête, fatigue...).

La reconstruction posturale est-elle reconnue ?

Cette discipline fait l'objet d'un diplôme universitaire avec un enseignement sur trois ans réservé aux kinés.

Partant du principe que le rétrécissement des chaînes musculaires est à l'origine des déformations du dos, elle a pour but - via des positions spécifiques - de faire céder les contractures, en particulier celles du psoas, un muscle s'insérant au niveau des disques lombaires inter-vertébraux en descendant vers la cuisse.

On m'a conseillé la posturologie que puis-je en attendre ?

Le principe est le suivant : on a mal au dos car on se tient mal involontairement.

Toute mauvaise position agit comme un microtraumatisme sur la colonne. La posturologie cherche donc à reprogrammer le corps pour lui redonner le bon équilibre. Comment ? En envoyant les bonnes informations au cerveau pour qu'il puisse corriger nos défauts de maintien. Cette discipline intervient alors au niveau des principaux capteurs posturaux : yeux, pieds et dents.

À lire également : Posture : comment ménager son dos ?

Et qui la pratique ?

Ce sont principalement les podologues spécialisés en posturopodie. Après examen minutieux du système de l'équilibre (questions, tests manuels, appareils), ils confectionnent des semelles ultrafines avec des microreliefs (1 mm). Le but stimuler des régions du pied pour qu'elles envoient les bons messages de position au cerveau. La posturologie est avant tout pluridisciplinaire : elle suppose la collaboration de médecins, orthoptistes et dentistes.

Ces derniers ont un rôle important, puisque le moindre défaut d'occlusion pourrait perturber l'équilibre.

La phytothérapie peut-elle traiter mes douleurs lombaires ?

Si ces douleurs sont dues à l'arthrose, l'effet antalgique et anti-inflammatoire de l'harpagophytum et du cassis a été prouvé cliniquement. Dans les autres cas, le résultat s'avère plus aléatoire...

Les semelles orthopédiques sont-elles efficaces ?

Elles ne se montrent utiles contre le mal de dos que s'il existe une inégalité de longueur des jambes supérieure à 7 mm ou des troubles importants. De la statique du pied (trop en dedans ou trop en dehors). Elles corrigent alors la bascule du bassin et les contraintes mécaniques imposées à la colonne.

En revanche, elles ne servent à rien en cas de scoliose congénitale.

À lire aussi : Mal de dos : 10 vérités pour guérir vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires