Pied et orteils : comment éviter les ampoules ?

Ampoule Femme Sur Les Talons Hauts A Des Difficultés à Marcher
Situées le plus souvent à l’arrière du pied et sous les orteils, les ampoules sont des brûlures au second degré qui peuvent gêner la marche. Les solutions pour les traiter.

Ce qui les favorise les ampoules

La transpiration

C'est la première cause d'ampoules. Dans la chaussure, le pied macère, gonfle, puis blanchit, avant de former localement une ampoule à cause des frictions répétées. Le premier traitement consiste donc à traiter l'hypersudation avec du talc ou des produits asséchants. Le risque d'ampoules est aussi plus important quand la peau est fine et peu souple aux zones de frictions.

Chaussures

Elles doivent être à la bonne taille, adaptées à la morphologie de vos pieds, à la saison et à l'activité. Si vous partez pour trois heures de shopping, évitez les escarpins. Et pour une longue randonnée, ne portez pas de chaussures neuves. Contrôlez aussi la qualité des chaussures : attention aux coutures mal placées, aux aspérités, au cuir trop rigide, aux contreforts arrière déformés... qui favorisent les ampoules.

Chaussettes

Elles aussi doivent être à la bonne taille et récentes. Les chaussettes usagées sont distendues et font des plis mal placés qui entraînent des frottements. Privilégiez le coton si vous transpirez beaucoup. Contrairement à une idée reçue, le fait de retourner ses chaussettes ne prévient en rien les ampoules !

Mauvais appuis

Si l'ampoule se forme souvent au même endroit, peut-être avez-vous des appuis plantaires trop prononcés d'un côté ? Dans ce cas, consultez un podologue pour remédier à ce défaut à l'aide de semelles correctrices amovibles.

Que faire avec les ampoules ?

Ne retirez jamais la peau de l'ampoule : c'est une protection contre la douleur et le risque d'infection.

  • Si vous ne la percez pas : Nettoyez l'ampoule avec du sérum physiologique ou un savon neutre si elle est sale. N'oubliez pas de la désinfecter, pour éviter la surinfection, avec de l'éosine en unidoses (surtout pas d'alcool). Appliquez un pansement si vous devez vous rechausser.
  • Si vous la percez : Utilisez une aiguille stérilisée (avec des lingettes antiseptiques) ou des cure-dents stériles (en pharmacies). Percez la peau deux fois et désinfectez à l'éosine.
  • Si la peau est décollée : Nettoyez la plaie au sérum physiologique et désinfectez à l'éosine. Replacez bien la peau sur la plaie et appliquez un pansement protecteur à compresse centrale, pour l'assécher.
  • S'il n'y a plus de peau : Procédez de la même façon que précédemment, et appliquez soit un pansement hydrocolloïde fin et transparent pour vérifier que l'ampoule ne s'infecte pas. Soit un gel occlusif (collodion élastique pur, par exemple) qui protège la peau et a un effet anesthésiant.

En prévention des ampoules

  • Si vous transpirez beaucoup, tannez les zones de frottements à l'acide pycrique à 1% (en pharmacies), pour augmenter la résistance de l'épiderme aux frictions.
  • Un mois avant une longue randonnée ou une course, préparez vos pieds : avec une pommade anti-frottements et/ou en rodant bien les chaussures que vous prévoyez de porter ce jour-là.
  • Les ongles longs augmentent le risque d'ampoules et d'hématomes.
  • Si votre talon déchausse, placez un anti-glissoir dans la chaussure.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires