Psoriasis : des plantes pour prévenir et soigner

Psoriasis Démangeaisons
Le psoriasis est une affection dermatologique récurrente souvent déclenchée par le stress, le surmenage ou un affaiblissement général, se manifestant par des plaques sur diverses parties du corps. La maladie, dont les origines exactes restent incertaines, semble être influencée par la nature anxieuse des individus. Découvrez différentes méthodes naturelles, notamment l’utilisation de plantes sédatives et de gélules d’extraits secs, pour gérer et atténuer les symptômes du psoriasis.

Qu'est-ce que le psoriasis ?

Le psoriasis est une maladie de la peau qui a la réputation d'évoluer par poussées, de façon chronique. C'est souvent à l'occasion d'un stress, d'une surcharge de travail, d'un affaiblissement de l'organisme que la maladie se manifeste par des plaques cutanées apparaissant sur les genoux, les coudes, le cuir chevelu, le buste. Les ongles aussi peuvent être atteints.

Quelles plantes pour soulager et prévenir le psoriasis ?

Même si son origine précise reste mal connue, on sait combien le terrain joue un rôle important dans cette maladie. Dans la majorité des cas, il s'agit d'un tempérament anxieux. Aussi les plantes sédatives seront à l'honneur : aubépine, valériane, mélilot, passiflore, pavot jaune de Californie, lotier corniculé, saule...

Mieux que les tisanes, les formes liquides (suspensions intégrales de plantes fraîches, macérats glycérinés, extraits fluides...) ou les gélules d'extraits secs permettront d'obtenir des concentrations suffisantes pour une action rapide. À titre d'exemple, on peut conseiller 3 gélules quotidiennes préparées avec un mélange d'extraits secs :

  • Mélilot: 0,05 gramme
  • Aubépine:  0,100 gramme
  • Passiflore 0,15 gramme

D'autre part, un drainage des émonctoires est aussi capital. Boldo et artichaut relanceront la fonction hépatico-biliaire. Frêne, prêle, bouleau, piloselle, chardon de Marie favoriseront la diurèse... Les tisanes peuvent alors convenir pourvu que l'on prenne soin de laisser infuser le mélange de plantes dix à quinze minutes avant de filtrer. Néanmoins, les gélules sont d'un usage plus simple. 3 gélules par jour du mélange ci-dessous :

  • Piloselle: 0,100 gramme
  • Prêle: 0,100 gramme
  • Frêne : 0,100 gramme

Bien entendu, des plantes à visée cutanée seront nécessaires, en particulier la bardane et la pensée sauvage. La première peut servir de base à des préparations à usage local (on trouve en pharmacie des spécialités qui en contiennent), la seconde entrera dans la composition de gélules ou de tisanes. On choisira les légumes ayant aussi une action thérapeutique.

C'est le cas du radis noir, l'un des meilleurs draineurs hépatico-biliaires, de l'asperge, du pissenlit, de la carotte (riche en vitamines A et C). Un complément d'oligo-éléments est souvent conseillé. Le magnésium, le cobalt, le soufre constituent souvent la base du traitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires