Les meilleurs remèdes de grand-mère efficaces contre les maux de l’hiver

Boisson Chaude Tisane Hiver
Bien souvent, on peut lutter contre les petits maux de l’hiver grâce à des recettes simples et efficaces. Tour d’horizon des bonnes infusions et autres décoctions.

Attention, si les symptômes persistent, cela ne dispense pas de consulter un médecin.

J'ai la grippe

Je prends un grog

Quand vous vous sentez fiévreux, prenez un bon grog pour stopper la grippe, sans en abuser évidemment ! Les recettes qui suivent sont, bien sûr, exclusivement réservées aux adultes.

La recette 

Dans un verre, mettre une cuillerée à soupe de rhum, une cuillerée à dessert de miel, puis verser de l'eau chaude. Ajouter une rondelle de citron. Boire très chaud.

Pourquoi est-ce efficace ?

Le rhum, qui contient 60 % d'alcool, est un bon stimulant.

D'autres recettes préconisent également de préparer un vin chaud avec de la cannelle, du sucre et des zestes de citron. Ce mélange permet de combattre l'infection et d'accélérer les réactions chimiques et biologiques. De plus, la cannelle a une action bactéricide.

Grog
© istock

J'ai une laryngite

Je bois de la tisane de lavande

La laryngite se traduit par une perte de la voix plus ou moins marquée. Si cette aphonie persiste, il est nécessaire de consulter pour en diagnostiquer la cause. La recette est exclusivement réservée à l'adulte car, chez l'enfant, une laryngite doit amener à consulter rapidement.

La recette

Faire infuser grammes de fleurs de lavande dans un litre d'eau et laisser reposer 15 minutes. Boire trois tasses sucrées au miel de lavande par jour. On peut aussi mettre des compresses chaudes sur la gorge.

Pourquoi est-ce efficace ?

Le principe actif de la lavande est une huile essentielle renfermant des alcools terpéniques, qui permettent d'empêcher le phénomène de surinfection. Par ailleurs, le miel apporte un effet adoucissant au niveau de la gorge et du larynx.

J'ai un rhume

On confond souvent rhume et grippe. Pourtant, leurs symptômes et leur virus sont différents. Le rhume donne des symptômes plutôt bénins et se résorbe spontanément après quatre ou cinq jours. Il se traduit par une congestion nasale, un mal de gorge et une toux légère.

La grippe est très contagieuse et disparaît en cinq à dix jours, s'il n'y a pas de complications. Elle se traduit par des maux de tête, de la fièvre, de la toux et des expectorations, des courbatures musculaires et une fatigue générale.

Je prépare une infusion d'eucalyptus

En prévention d'un rhume, on conseille de boire une tasse de lait bouillant dans lequel on a laissé infuser pendant cinq minutes des feuilles de sauge. Quand le rhume est déclaré, on remplace par l'eucalyptus.

La recette

Dans un litre d'eau bouillante, laisser infuser 20 grammes de feuilles séchées d'eucalyptus pendant 15 minutes. Boire trois à quatre tasses par jour de cette préparation.

Pourquoi est-ce efficace ?

Le composant principal de l'eucalyptus est une huile essentielle à 80 % d'eucalyptol et de cinéol. Ils ont pour effet de lutter contre une infection par leur action antibactérienne et anti-virale, de resserrer les fibres tissulaires des voies respiratoires, de calmer l'inflammation et de combattre une fièvre éventuelle. En cas de fort rhume, on peut, en plus, faire des inhalations à base d'eucalyptus.

Je mange une soupe de poulet et de l'ail

La recette

L'idéal est de préparer une soupe de poulet "maison". On peut y ajouter une ou deux gousses d'ail, crues ou cuites au four ou à la poêle. Toutefois, la forme crue est préférable, sauf pour les personnes chez qui cela provoque des troubles digestifs.

Pourquoi est-ce efficace ?

On a longtemps cru que l'efficacité de la soupe de poulet tenait plus du placebo que de la médecine. Mais des chercheurs américains auraient réussi à démontrer que cette soupe a des propriétés anti-inflammatoires. Elle agirait sur les neutrophiles, cellules appartenant à notre système immunitaire de défense. Les vertus de l'ail, elles, sont bien connues. Il contient, entre autres, de l'allicine. Cette substance a des propriétés antibactériennes et anti-virales, très utiles en cas de rhume.

J'ai mal à la gorge

Bien traité dès le début, un mal de gorge peut disparaître en quelques heures.

Je fais un gargarisme à l'eau salée

Le fameux gargarisme à l’eau salée c’est l'un des remèdes de grand-mère les plus répandus, quand la gorge commence à gratter. Le gargarisme permet de soulager la gorge irritée.

La recette

Mélanger une cuillerée de sel dans un verre d'eau chaude et faire des gargarismes toutes les heures ; évidemment sans avaler cette solution. L'idéal est d'utiliser du gros sel de mer.

Pourquoi est-ce efficace ?

Le sel, en dehors du chlorure de sodium et du magnésium, contient du cuivre et de l'or. Or ces deux substances sont des anti-inflammatoires très puissants, qui agissent parfaitement sur l'inflammation de la gorge.

Je bois un mélange citron et miel

C'est certainement la méthode la plus convaincante contre le mal de gorge.

La recette

Mélanger le jus d'un demi-citron avec une cuillerée à café de miel dans un verre d'eau tiède. L'eau peut être aussi remplacée par du thé.

Pourquoi est-ce efficace ?

Le citron renferme de l'acide citrique, qui possède des propriétés anti-inflammatoires. Par ailleurs, il est riche en vitamine C, qui stimule les défenses immunitaires pour lutter contre l'infection. Quant au miel, il est réputé depuis des siècles pour ses propriétés antiseptiques et cicatrisantes.

Je tousse

Je prépare un sirop à base d'oignon

La recette

Certaines recettes préconisent de faire cuire cinq oignons, puis de les passer au presse-légumes ou à la centrifugeuse pour en récupérer le jus. D'autres proposent de récupérer simplement le jus de cuisson et d'y ajouter du miel. Boire cette préparation par petites gorgées. Si la toux persiste plus de quinze jours, consulter.

Pourquoi est-ce efficace ?

Ces potions calment l’irritation et dégagent la gorge. L'oignon contient des oydases et des diastases, qui sont capables de dissoudre certaines substances à leur contact. Ces enzymes ont un effet expectorant et agissent contre l'infection.

Sirop Oignon Remède
© istock

Je bois une décoction de thym et de guimauve

La recette

Préparer une décoction d'une poignée de thym (frais ou séché) et de feuilles de guimauve dans un litre d'eau. Faire réduire de moitié en portant à ébullition, ajouter du miel.

Pourquoi est-ce efficace ?

Le thym contient une huile essentielle, riche en thymol et carvacrol, qui agit contre les spasmes et l'infection. La guimauve renferme des pectines, qui atténuent le phénomène inflammatoire. Ceci permet de calmer les quintes de toux.

J'ai des engelures

Je prépare une solution à base de céléri

La recette

Faire cuire dans un litre d'eau un pied entier de céleri pendant une heure. Garder l'eau de cuisson et tremper les engelures dans cette eau, aussi chaude que possible (attention à ne pas se brûler !), deux à trois fois par jour.

Pourquoi est-ce efficace ?

Le céleri est riche en vitamine A, qui a un rôle important dans la cicatrisation des plaies et la formation de nouveaux tissus.

Je prépare une crème

La recette

Dans un grand bol, mélanger un jaune d'œuf, une cuillerée à thé d'huile d’olive, une cuillerée à soupe de lanoline, et le jus et la pulpe d'un demi-citron. Avant de se coucher, enduire les mains de cette préparation, puis enfiler une paire de gants usagés jusqu'au matin. Une autre recette préconise de les frictionner avec un mélange d'huile d'olive et de glycérine. On peut aussi appliquer sur la peau un cataplasme de pomme de terre crue.

Pourquoi est-ce efficace ?

La lanoline, l'huile d'olive et la glycérine agissent comme émollient et protecteur dermique. Quant à la pomme de terre, elle est réputée pour ses bienfaits adoucissants.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires