Comment bien choisir son soutien-gorge de sport ?

femme en tenu de sport avec un soutien gorge de sport
Brassières colorées, bretelles croisées dans le dos, beaux décolletés… les modèles actuels jouent le confort et la féminité.  

Soutien-gorge de sport : confort et maintien pour toutes les sportives

Que vous ayez de petits seins ou une forte poitrine, que vous jouiez dans la catégorie junior ou senior, que vous soyez athlète confirmée ou sportive du dimanche, mieux vaut investir dans un soutien-gorge de sport. Pourquoi ? Tout d'abord parce qu'une poitrine mal soutenue devient un handicap dès qu'il s'agit de courir vite. Côté confort, les soutiens- gorge classiques peuvent se révéler gênants, blessants, voire irritants dans le cadre d'une activité physique. Pour votre beauté enfin, car vos seins risquent d'en souffrir !

En effet dès qu'une femme court, ou saute, elle augmente l'impact de la gravité sur sa poitrine. Si cela peut se révéler douloureux pour certaines, ces contraintes mécaniques ont surtout pour effet de fragiliser les fibres de collagène qui soutiennent la poitrine. En d'autres termes, de casser les "amarres" qui donnent à vos seins leurs jolies courbes.

Le choix d'un soutien-gorge de sport doit ainsi répondre à trois impératifs pratiques.

  • Adhérer au plus près de votre anatomie, sans vous oppresser, pour libérer vos mouvements.
  • Ventiler votre transpiration pour ne pas léser la peau.
  • Maintenir vos seins le plus fermement possible pour éviter qu'ils ne bougent pas trop pendant l'exercice.

Que faut-il vérifier ?

Pour être sûr de faire le bon choix, vérifiez que votre soutien-gorge répond bien à ces quatre règles...

1. Le maintien : selon le sport et vos formes

Tenez compte à la fois du sport que vous pratiquez et du volume de votre poitrine. Les sports dits à "fort impact" (avec sauts ou sautillements, démarrages brusques, réceptions parfois brutales) réclament un maintien "fort".

Il en va de même pour les poitrines un peu volumineuses, dont le poids s'accentue au cours du mouvement. Pour vous faire une idée, sachez qu'un sein de taille 85 B pesant environ 400 g au repos peut atteindre jusqu'à 2 kg en plein effort ! Privilégiez dans ce cas les dos à bretelles croisées (en "X", en "V" ou en "Y") qui répartissent harmonieusement le poids des seins.

2. Les matières : plutôt "respirantes"

Lire les étiquettes. Toutes les marques spécialisées proposent des fibres capables d'évacuer la transpiration vers l'extérieur. On peut éventuellement les associer à des matières séchant très vite comme le Mesh et/ou le Supplex.

3. Le confort : il doit être parfait

Votre soutien-gorge ne doit pas receler d'armatures (elles risqueraient de vous blesser). L'idéal étant qu'il ne comporte pas non plus de coutures (ou alors des coutures extra-plates), et qu'il soit équipé de "rembourrages" au niveau des bretelles et des fermetures, pour limiter les frottements.

4. L'essayage : indispensable avant d'acheter

Si l'essayage est indispensable, c'est que les soutiens-gorge de sport ne disposent que de peu de réglages (beaucoup moins que les modèles classiques). Pour être sûre de trouver celui qui s'adapte au mieux à votre anatomie - et dans lequel vos seins seront maintenus - rendez-vous dans un magasin sans être comprimés présentant un large éventail de marques et de modèles. Le bon choix est aussi affaire de sensation.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires