Après un congé maternité : comment ca se passe ?

Jeune Femme épuisée Avec Un Bébé Est Assise Avec Du Café Dans La Cuisine
Vous devez reprendre votre travail. Comment cela va-t-il se passer ? Après le congé maternité, vous avez confié votre bébé. Il s’agit maintenant de reprendre votre travail après une absence qui a duré plusieurs mois.

Les garanties d'emploi

Vous devez retrouver l'emploi que vous occupiez avant votre départ en congé. Si, avant votre départ, vous aviez été mutée pour raisons de santé dues à votre grossesse, vous devez retrouver le poste que vous occupiez avant cette mutation. Cependant, en cas de réorganisation des services dans l'entreprise, un poste différent peut vous être proposé.

Dans les huit jours suivant votre retour, vous serez obligatoirement soumise à une visite médicale. Celle-ci a pour but d'apprécier votre aptitude à reprendre votre ancien emploi et/ou si une réadaptation est nécessaire.

Bon à savoir : Si votre état de santé le nécessite, votre médecin peut vous prescrire un arrêt de travail de 4 semaines au maximum.

Vous bénéficiez d'une protection contre le licenciement (sauf pour faute grave ou raison économique). Vous ne pouvez donc pas être licenciée pendant les 4 semaines qui suivent votre reprise, que vous ayez ou non pris l'intégralité du congé auquel vous aviez droit.

Si, cependant, votre employeur vous licencie durant cette période de protection, il devra vous verser les salaires relatifs à ces quatre semaines, une indemnité compensatrice de congés payés et, éventuellement, des dommages-intérêts.

Vos conditions de travail

Vous allaitez

Si vous continuez à allaiter votre bébé, vous disposez d'une réduction d'horaires d'une heure par jour, à raison de 30 minutes le matin et 30 minutes l'après-midi. Votre employeur n'est pas obligé de rémunérer cette heure, sauf en cas de disposition contraire de la convention collective ou s'il y a un accord collectif dans votre entreprise.

Votre enfant est malade

Vous pouvez bénéficier d'un congé en cas de maladie ou d'accident de votre enfant "de moins de 16 ans" dont vous assumez la charge, à condition de produire un certificat médical. La durée de ce congé est, au maximum, de 3 jours par an ou plus si la convention collective le prévoit. Elle est de 5 jours si votre enfant a moins d'un an (ou si vous avez la charge de 3 enfants de moins de 16 ans).

Ce congé n'est pas rémunéré sauf si la convention collective le prévoit. Si le père de votre enfant est salarié, il peut aussi bénéficier de ce congé.

Bon à savoir : Votre caisse de Sécurité sociale peut également, après examen de votre situation, vous accorder des indemnités journalières pour enfant malade.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires