Taches brunes au soleil : comment s’en protéger et les camoufler ?

belle femme à la peau saine application de crème solaire à l'épaule
Visage, décolleté, mains… Toutes les solutions pour se protéger des taches, les atténuer, les camoufler. Et éviter les mauvaises surprises quand votre hâle s’estompera.

Taches brunes : une affaire de mélanine

Les taches pigmentaires sont d'origines diverses : hérédité, exposition excessive au soleil, modifications hormonales, prises médicamenteuses, vieillissement cutané...

Les plus fréquentes sont les plus bénignes : lentigos solaires, lentigos séniles ou taches de vieillissement, mélasma ou masque qui s'étend sur le front et les joues — plus volontiers chez les brunes — appelé chloasma chez les femmes enceintes.

Quelles sont les causes ?

Dans tous les cas, il s'agit d'un dérèglement des mélanocytes : les cellules de la peau responsables de la pigmentation (couleur normale et bronzage) : ces cellules synthétisent un pigment appelé mélanine. Les hyperpigmentations peuvent venir soit :

  • d'une multiplication mélanocytaire anormale (comme dans le cas des taches de vieillissement),
  • soit d’une production excessive de pigments mélaniques par le même nombre de mélanocytes (comme dans le cas des taches solaires).

Peut-on traiter les taches brunes l’été ?

Les traitements médicaux sont efficaces et rapides pour se débarrasser totalement des brunissures, que ce soit sur le visage ou les mains. La plupart étant photosensibilisant, ils doivent être faits de préférence en automne ou hiver, en dehors d'un fort ensoleillement : azote liquide, peelings, crème à la vitamine A acide... Seuls certains traitements au laser (Corium) peuvent être pratiques en cette saison. En évitant toutefois des bains de soleil dans les dix jours qui suivent. Bon à savoir : si vous prévoyez un traitement par laser à la rentrée, évitez de bronzer pendant l'été, le laser étant plus performant sur la peau claire pour effacer les taches. Ou alors attendez d'avoir complètement débronzé.

Protégez-vous : c’est primordial

Les femmes asiatiques appliquent la protection solaire sur les mains et les bras
© iStock

Le soleil accentue-t-il -les brunissures ?

OUI, si vous vous exposez sans écran solaire. Car c'est lui qui active la synthèse de la mélanine, créant ainsi des zones hyperpigmentées. Diffuses ou localisées - quelle que soit leur origine - ces dernières s'intensifient si on s'expose sans précaution aux ultraviolets : les taches existantes foncent et de nouvelles apparaissent. Évitez de vous laisser caresser par le soleil 'là nu", afin qu'il ne pose pas de nouveaux confettis sur votre peau. D'autant que, dans un premier temps - sous l'effet du bronzage- les marques peuvent sembler moins visibles, mais en réalité elles apparaîtront plus denses quand vous dé-bronzerez.

NON, si vous vous protégez. Un écran solaire à indice élevé vous évitera de rester à cl ombre tout l'été. Pour le choisir tout dépend du type de taches et de leur ancienneté.

  • Vos marques sont anciennes et vous ne voulez en aucun cas les voir s'accentuer optez pour l'indice très fort (60), ce qui ne Vous empêchera pas de bronzer un peu.
  • Elles sont superficielles et récentes, et vous souhaitez acquérir un hâle assez soutenu. Allégez l’indice (30), mais pas trop sinon vous risquez de faire bronzer vos brunissures.
  • Vous n'avez qu'une seule tache bien localisée : jouez avec deux écrans solaires premier à indice élevé, que vous appliquez sur la tache en débordant bien, et 'un autre, moins élevé (20/30) sur le reste du visage, Vous pourrez ainsi bronzer un peu plus vite, tout en vous protégeant,
  • Vous avez des pigmentations diffuses : mettez l'écran solaire sur l'ensemble du visage, quel que soit votre type de peau (même très mate). N’oubliez le décolleté et les mains. Ne lésinez pas sur quantité de produit.

Bon à savoir : même si vous n'avez pas de pigmentation, vous pouvez être concernée par ce problème à titre préventif, par exemple si vous prenez la pilule contraceptive ou un THS (Traitement hormonal substitution). En effet ces médicaments apportent des hormones qui, associées au soleil peuvent favoriser chez certaines femmes l'apparition de taches ou d'un masque : demandez conseil a votre médecin.

J'ai des taches, mais j'adore les bains de soleil prolongés : que faire ?

Mieux vaudrait s'abstenir de séances de bronzage de longue durée et répétées. Si vous ne pouvez pas vous en passer, mettez toujours un écran a indice 60, quelles que soient votre type de peau et la nature de vos pigmentations, et renouvelez l'application toutes les deux heures.

Bien sûr, toutes ces précautions restent valables ailleurs qu'à la plage, chaque fois que votre peau est exposée intensément au soleil : à la campagne, si vous pratiquez un sport de plein air ou si vous jardinez,

  • Insistez bien sur le cou, les épaules et le décolleter et n'oubliez pas le corps, notamment les bras où les taches aiment se loger.
  • En cas de taches de vieillissement, appliquez systématiquement un soin anti-âge sous votre solaire (ils agissent en synergie) ou, mieux ; optez d'office pour un solaire qui revendique une action anti-âge.
  • Bien sûr, ne vous parfumez pas au soleil ou alors avec un produit non photosensibilisant.
  • Côté soins cosmétiques, n’abusez pas des gommages sur les taches en période d'exposition, cela irrite l'épiderme, le fragilise et le rend plus vulnérable à l'hyperpigmentation.

Lorsqu'on est bronzé, faut-il encore se protéger ?

Le bronzage, surtout sur les peaux mates, réalise une protection capable d'absorber jusqu'à 90 % des UVB mais ne stoppe pas les UVA responsables du vieillissement photo-induit (taches de vieillesse) : il faut donc continuer à mettre un écran solaire, notamment à partir de la quarantaine, mais aussi si vous êtes jeune dans un but préventif. Seul l'indice de protection peut être plus léger.

L'autobronzant sert-il d’écran ?

Non, la coloration obtenue n'est qu'une oxydation de surface et n'a qu'un rôle esthétique, elle n'est d'aucun recours pour mettre les taches à l'abri. Même lorsqu’un auto-bronzant renferme des filtres solaires, ceux-ci ne sont pas assez élevés pour servir d'écran aux désordres pigmentaires. En revanche, il peut les estomper (voir plus bas « Comment camoufler les taches ? »).

En dehors de la plage, faut-il mettre un solaire tous les jours ?

Oui car, en cette saison, on absorbe quotidiennement, en marchant tout simplement en ville, une grande quantité de rayons. Sans oublier les expositions à vélo, au volant d'une voiture décapotable ; à travers la vitre d'un autobus, à la terrasse d'un café... Que la dose d'ultraviolets soit faible (promenade) ou intense (bain de soleil, cabine W), le risque d'apparition de taches brunes croît avec l'âge, d'année en année.

Quand il fait beau même pour aller de chez soi au travail mieux vaut donc sortir avec son écran protecteur (30 à 60), au moins sur les parties pigmentées. Ou alors portez un chapeau à larges bords, c'est sympathique à la belle saison.

  • Si le temps est mitigé, emportez l'écran solaire avec vous et appliquez-le lorsque le soleil pointe ses rayons (attention à la pollution qui peut masquer faussement le soleil
  • Parallèlement, prenez l'habitude, au printemps et en été, de privilégier les crèmes de soin et les fards contenant des filtres solaires, afin de renforcer la protection cutanée.
  • Evitez les cosmétiques contenant des AHA (acides de fruits), ils fragilisent la peau en diminuant l'épaisseur de la couche cornée, ce qui vous protège moins du soleil réservez-les à l'automne et l'hiver.

Dans quels cas vaudrait-il mieux ne pas s'exposer au soleil ?

  • Si vous voulez vraiment vous débarrasser de vos taches, surtout si elles ne sont pas récentes : les dermatologues conseillent de rester deux ans sans les exposer tout en les traitant,
  • Si vous êtes enceinte pour ne pas risquer d'avoir un masque de grossesse (ou alors protégez-vous sérieusement, voir notre article sur les oins du visage des femmes enceintes).
  • Les taux hormonaux d’œstrogènes et de progestérone augmentent fortement pendant la grossesse et peuvent entraîner une plus grande photosensibilité de la peau. Cela dit, pas d'affolement, 50 % des masques de grossesse disparaissent spontanément dans les trois mois qui suivent l'accouchement.
  • Si vous êtes sous traitement médicamenteux photosensibilisant, seul votre médecin peut vous dire si les médicaments que vous prenez sont réactifs au soleil.

Les peaux noires et asiatiques sont-elles aussi concernées ?

Comme les peaux blanches, elles bronzent et ne sont pas à l'abri des coups de soleil et des taches brunes. Les peaux noires pigmentent beaucoup sur les cicatrices d’acné. Les Asiatiques peuvent présenter des mélasmas. Les Orientaux connaissent aussi les problèmes de brunissures : au Maghreb, une femme sur deux en a suite aux épilations photosensibilisantes à base de sucre ou de citron. À protéger pour pas les accentuer et à traiter.

Comment atténuer les taches : Éclaircir ou dépigmenter ?

taches brune du visage masculin avant et après les traitements, pigmentation
© iStock

Globalement, il existe deux sortes de solutions de produits :

  1. les éclaircissants, légèrement dosés, qui s'appliquent sur tout le visage ou les mains,
  2. et les dépigmentants, fortement concentrés, qui se posent localement sur les taches.

Ils renferment trois types de substances un dépigmentant chimique (hydroquinone vitamine C), des acides de fruits à effet exfoliant, ou des extraits végétaux, comme le mûrier blanc, qui ont une action blanchissante.

Ils s'utilisent en cure pour estomper les pigmentations ou pour les prévenir, par exemple pendant une grossesse, pour éviter le rameux masque, ou lors d'un traitement médical photosensibilisant.

Il faut être patient pour enregistrer des résultats significatifs : comptez trois à huit semaines raison d'une ou deux applications quotidiennes. Cela dépend de l'ancienneté de la tâche plus elle date, plus elle est épaisse et donc difficile à gommer.

Peut-on les mettre au soleil ?

Tout dépend de leur formule. Ceux qui renferment des AHA (plus de 5 ne sont pas recommandés en période d'exposition solaire, même avec bon écran protecteur (les mettre en septembre/octobre, dans le nord de la France, un peu plus tard dans le Midi). Les autres peuvent erre utilisés avec un écran total (lisez bien la notice).

Bon à savoir : utilisez ces produits avant le départ en vacances à raison de deux fois par jour, puis une fois par jour (le soir) pendant l'exposition, cela limite la pigmentation des taches, elles vont paraitre proportionnellement moins bronzées,

Avec un produit éclaircissant

  • Si vous n'êtes pas une fana du bronzage, parce que vous préférez garder votre teint d'opale, il vous aidera à le conserver malgré la luminosité saisonnière.
  • Si vous avez des petites taches superficielles, claires et diffuses : il vous aidera à les estomper, et donc les traiter malgré la période estivale.
  • Si votre bronzage présente des irrégularités de pigmentation, signes révélateurs d'un dérèglement dans la production de mélanine, utilisez-le en cure après les vacances pour réharmoniser le teint.
  • Appliquez-le comme une crème de soin, sur une peau parfaitement nettoyée en insistant sur les zones concernées. Pour optimiser son effet, vous pouvez aussi l'alterner avec un sérum éclaircissant de la même gamme, et faire, une ou deux fois par semaine, un masque éclaircissant, en respectant scrupuleusement le temps de pause indiqué. De temps en temps, un gommage doux vous donnera aussi un bon de coup de pouce (sauf en période d'exposition solaire).

À lire aussi : Comment éclaircir la peau du visage grâce aux éclaircissants visage ?

Avec un produit dépigmentant

  • En cas de taches localisées, anciennes, ou de masque, notamment sur les peaux mates il 'es éclaircira si vous ne prenez pas de bain soleil intense ou prolongé, et même si vous lézardez au soleil. Et à condition. bien sûr, d'appliquer un écran solaire en plus, il leur évitera de foncer davantage.
  • II est important de mettre le produit très précisément sur la région à traiter, sans trop déborder, certaines formules risquant de dépigmenter la peau saine jouxtant la tâche brune.

Lisez attentivement les notices !

Comment camoufler les taches ?

À l'aide d'un autobronzant

  • Vous n'avez qu'une seule tache, bien visible: appliquez un autobronzant sur le reste du visage plusieurs fois, pour vous rapprocher au maximum de la teinte de la brunissure.
  • Vous en avez plusieurs, bien diffuses: l'autobronzant peut unifier un peu l'ensemble, et faire moins ressortir les taches.

Avec un solaire teinté

Ils sont d'une bonne aide pour camoufler les taches superficielles et diffuses non seulement ils les estompent visuellement, mais ils les protègent contre la luminosité ambiante.

Choisissez-les avec des filtres solaires à indice élevé, pour la vie quotidienne ou l'exposition au soleil. Si vous aimez le maquillage, ils vous éviteront de mettre deux produits un fard teint et un écran total. Maintenant, certains solaires teintés déclinent des indices élevés (30 et 60). En revanche, ne vous exposez pas au soleil avec un produit à faible indice.

Avec un correcteur couvrant

Conseillés par les dermatologues, ces produits sont formulés avec une forte densité de pigments beiges pour dissimuler au mieux les brunissures les plus intenses Ils existent avec ou sans indice de protection.

Des dépigmentants qui s'adaptent

fille peau problème avec taches brunes sur l'épaule applique une crème
© iStock

Pour bien s'occuper d'une tache, il faut connaitre son origine et le type de peau de la personne : on ne va pas traiter de la même façon une jeune femme à l'épiderme fin et fragile, qui a un masque récent dû à une prise de pilule ou à une grossesse, et une femme mature qui a des taches de vieillissement anciennes, par exemple sur le dos des mains. Ce ne sont pas les mêmes types de peaux, ni de brunissures, donc mieux vaut les traiter avec des dépigmentants formulés différemment, leur correspondant au mieux.

Un produit fort, qui renferme 15 % d'AHA ne va pas être supporté par tout le monde, car il va non seulement avoir une action dépigmentante, mais aussi une action exfoliante, grâce aux acides de fruits.

Certaines peaux jeunes ou sensibles peuvent être trop réactives à ce type de produit, alors qu'il conviendra parfaitement à des femmes moins jeunes, à la peau moins réactive, qui veulent se débarrasser de leurs taches de sénescence, dues à l'âge et plus difficiles à faire partir qu'un chloasma récent.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.