Comment lutter naturellement contre les jambes lourdes ?

Jambes Lourdes
Plantes, huiles essentielles, massages… Voici un programme 100 % naturel pour lutter contre les jambes lourdes.

En France, plus de 18 millions de personnes se plaignent de troubles de circulation veineuse des jambes. La sensation de "jambes lourdes" vient de la dilatation des veines sous l'effet de la chaleur et/ou de la pesanteur suite à une position assise ou debout prolongée. La pression sanguine augmente et distend les capillaires et les veines, alors que parallèlement les pompes plantaire et musculoveineuse sont inactives. Fragilisées, les veines deviennent alors perméables et laissent passer l'eau dans les tissus, d'où l'apparition d'un œdème. Avec le prochain retour de la chaleur, allégez vos jambes, car les problèmes circulatoires peuvent évoluer vers des troubles plus graves comme les phlébites.

Jambe lourdes : les premières choses à faire

  • Prenez des douches fraîches sur les jambes, des chevilles aux hanches.
  • Perdez du poids si nécessaire (le surpoids est souvent associé aux jambes lourdes).
  • Marchez, faites du jogging - pas intensif et sur terrain souple -, du vélo, de la natation.
  • Consommez de l'ail, il stimule la circulation sanguine.
  • Surélevez vos jambes pour dormir (de 10 à 15 cm).
  • Empruntez les escaliers plutôt que les ascenseurs.
  • Buvez au moins 1,5 litre d'eau par jour.
  • Frottez les mollets l'un contre l'autre en position assise prolongée. Ou, toutes les deux heures, faites des exercices de flexion-extension.
  • Mettez votre gel anti-jambes lourdes au réfrigérateur pour une application froide sur la peau.
Jambes Lourdes Et Chaleur
© istock

À lire aussi : Jambes lourdes : 9 soins sur le banc d'essai

Jambes lourdes : ce qu’il ne faut pas faire !

  • Prendre des bains trop chauds.
  • S'épiler les jambes à la cire chaude.
  • Manger trop épicé.
  • S'exposer au soleil sans bouger.
  • Porter des talons trop hauts ou trop plats (l'idéal étant 2 à 3 cm).
  • Avoir des vêtements ou des chaussures serrés.
  • Aller au hammam ou au sauna.
  • Croiser les jambes.
  • Rester debout ou assis trop longtemps, ou piétiner.
  • Pratiquer des sports où l'on fait des sauts, comme le squash, le tennis le basket ou le volley.

Les plantes veinotoniques

Riches en tanins et en flavonoïdes, ces plantes permettent la protection et la vasoconstriction des veines, c'est-à-dire le resserrement de leurs parois.

Parmi les plus réputées contre les jambes lourdes :

  • la vigne rouge, riche en anthocyanes qui renforcent les vaisseaux sanguins ;
  • le fragon, efficace contre les varicosités et les hémorroïdes ;
  • le mélilot, qui combat la fragilité capillaire ;
  • le lamier blanc,
  • l'hamamélis,
  • le marronnier d'Inde qui diminuent la perméabilité des vaisseaux sanguins.

En tisane : vigne rouge (2 parts), hamamélis (1 part), 1 cuil. à soupe du mélange pour 1/4 de litre d'eau bouillante. Laisser infuser 10 min. Boire deux à trois tasses par jour.

En gélules : vigne rouge, mélilot, fragon, marronnier d'Inde, hamamélis, etc. 1 gélule matin et soir avec un grand verre d'eau.

A savoir : le fragon peut être associé aux gélules de cassis en cas de veinules violacées sur les jambes.

En extrait à diluer : ces préparations à base de plantes veinotoniques combattent les lourdeurs dans les jambes, comme les gélules ou les tisanes.

Jambes Legeres Chaleur
© istock

À lire également : Des tisanes aux fleurs

Les huiles essentielles allégeantes anti jambes lourdes

Par leur capacité à pénétrer l'épiderme, elles atteignent rapidement la circulation de retour veino-lymphatique. Elles procurent un soulagement immédiat et une sensation de fraîcheur avec un effet prolongé lié à la forte pénétration cutanée.

Ces essences renferment des molécules aromatiques adaptées aux problèmes de jambes lourdes : les terpènes, sesquirterpènes et sesquiterpénols.

Parmi les plus réputées :

  • L’essence de menthe poivrée (mentha piperita) est antalgique et a un effet glaçon sur la peau,
  • Et celle de cyprès (cupressus sempervirens), et un décongestionnant veineux.

A noter aussi l'essence de lentisque (pistacia lentiscus) et de hélichryse (helichrysum italicum).

En massage : 2 gouttes de menthe et de cyprès diluées dans un peu d'huile de massage neutre, à appliquer sur les endroits douloureux, deux à trois fois par jour, jusqu'à l'amélioration des symptômes. Massez en remontant de la cheville au genou pincez doucement entre le pouce et l'index, et pétrissez le mollet. Vous pouvez masser aussi avec un gel anti- jambes lourdes.

En bain de pieds : 4 gouttes d'huile essentielle de menthe dans de l'eau fraîche pour un effet circulatoire (diluées dans une base pour bain).

En sprays : à vaporiser sur les jambes pour dégonfler, décongestionner, tonifier et stimuler la circulation.

À lire également : Quels produits naturels pour rester fraîche de la tête aux pieds ?

La gym légèreté

Allongée sur le dos :

  • Levez les jambes à la verticale, puis tendez et détendez les pieds en alternance et rapidement, tout en gardant vos jambes levées. Pendant 5 minutes. Si vous n'y arrivez pas, faites cet exercice, les pieds appuyés contre un mur.
  • Pédalez dans le vide, le plus longtemps possible et lentement.
  • Ramenez vos jambes pliées sur la poitrine et dépliez-les à la verticale, recommencez autant de fois que vous le pouvez.

À lire aussi : Comment bien s'étirer les jambes : conseils et bonnes postures

Adaptez votre alimentation

Certains micronutriments favorisent les jambes légères. Privilégiez-les dans votre alimentation. La vitamine E empêche la formation de caillots, donc prévient les phlébites et évite le durcissement des vaisseaux (huiles végétales, fruits secs, fruits de mer, poissons gras, épinards, asperges...). La vitamine B3 (ou PP) protège les capillaires (fruits rouges, céréales complètes, jaune d'œuf, levure de bière...). Le zinc, le sélénium et la vitamine C protègent le collagène, constituant des parois veineuses à 70 % (persil, tomate, épinard, citron, pamplemousse, fruits de mer, poissons, légumineuses, ananas...).

À lire également : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.