Déchets ménagers toxiques : où faut-il les jeter et comment les trier ?

Sigles Produits Toxiques Et Dangereux
Piles, vieux pots de peinture, insecticides… ils font partie de notre quotidien, mais renferment des composants nocifs. Les précautions à prendre pour s’en débarrasser en toute sécurité.

Qu’est-ce qu’un déchet ménager toxique ?

On s'en sert pour nettoyer les vitres ou le four, déboucher l'évier ou refaire la décoration de la maison. Ils représentent un peu moins de 1 % de nos déchets, soit 3,6 kilos par habitant et par an.

Les professionnels les appellent des DMS (déchets ménagers spéciaux). Ce sont des restes de produits nocifs pour l'homme, les animaux et la nature, utilisés chez soi pour l'entretien, le bricolage et le jardinage : solvants, cires, anti- rouille, désherbants...

Ils renferment du toluène, benzène, lindane, acide nitrique, soude ou atrazine. Ils peuvent brûler la peau, s'enflammer, exploser ou empoisonner. Polluant l'air et l'eau, ils contribuent aussi à l'effet de serre. Dans l'organisme, ils peuvent entraîner des allergies, des cancers des malformations, et des modifications des chromosomes.

Parmi les déchets les plus nocifs figurent les insecticides formulés avec du chlorfenvinphos ou du pentachlorophénol, les colles à base de cétones ou d'éthylène glycol, les décapants au chlorure de méthylène, solvant organique chloré agressif pour les yeux et la peau. Certains désodorisants d'intérieur contiennent jusqu'à 10 % de toluène et les blocs déodorants pour W.C. jusqu'à 42 % de dichlorobenzène, autre ingrédient toxique, qui se dégage pendant plusieurs semaines.

Les dégâts pour l'homme et l'environnement

Les résidus de peinture, les débouche-évier, les résines et autres produits toxiques

Rejetés dans le circuit des eaux usées (évier, W.C.) perturbent le fonctionnement des stations d'épuration, polluent les rivières et favorisent la disparition d'espèces aquatiques. Rejetés sur le sol, ils peuvent contaminer la nappe phréatique et la chaîne alimentaire. Déposés dans les ordures ménagères, ils sont dangereux pour le personnel et polluent les rejets des usines d'incinération.

Les pigments des peintures et les piles

Ils contiennent souvent des métaux toxiques, plomb, chrome ou cadmium, dont la combustion libère des gaz cancérigènes (les peintures jaunes renferment du cadmium, les rouges du plomb, les peintures anticorrosion du chrome). Une seule pile bouton renferme assez de mercure pour polluer 1m3 de terre ou 400 ml d'eau pendant un siècle ! Au contact de l'eau, ce mercure se change en méthylmercure, puissant toxique qui met en péril la santé. Liposoluble, il peut traverser la paroi des vaisseaux du cerveau.

À l'exemple de de la tragédie de Minamata, au Japon, dans les années 1950 : des fuites de mercure, provenant de l'usine chimique Chisso, tuèrent des centaines de pêcheurs, et entraînèrent des dégâts cérébraux gravissimes sur la population.

Les insecticides organophosphorés

Ce sont les insecticides utilisés en milieu agricole. Ils se dégradent lentement et peuvent empoisonner la nature pendant des années.

À lire aussi : Parasites et insectes dans la maison : les chasser naturellement

Les huiles de vidange

Ils contiennent des métaux lourds, des acides organiques, des phtalates, des phénols. Peu biodégradable et d'une densité plus faible que l'eau, un litre d'huile usagée peut polluer 1 000 m2 d'eau en formant à la surface une fine pellicule. L'eau n'étant plus alors réoxygénée, ce sont tous les organismes vivant dans cet environnement qui meurent asphyxiés. Or, il y a entre 30 000 et 35 000 tonnes d'huiles de vidange produites chaque année par les particuliers qui entretiennent eux-mêmes leur véhicule !

A savoir : Le plomb peut rester de trois à quatre semaines dans le sang, et jusqu'à dix ans dans les os.

Que faire de vos déchets ?

Si vous n'êtes pas certain de la composition d'un produit, ne le mettez pas à la poubelle et ne le versez pas dans les égouts. Les détergents et les produits nettoyants renfermant de l'ammoniaque ou de l'eau de Javel peuvent être jetés dans les égouts, à condition toutefois de les évacuer avec beaucoup d'eau.

Pour la plupart des produits toxiques, s'ils sont complètement vides, rebouchez-les et jetez-les à la poubelle, mais pas dans le circuit des produits à recycler : ils risqueraient d'empêcher le recyclage de tout le lot.

En revanche, s'il en reste dans le contenant, refermez-les également, ne les mettez pas en contact entre eux car des réactions chimiques peuvent se produire, et portez-les dans la déchetterie la plus proche de chez vous (pour en connaître l'adresse et les heures d'ouverture, renseignez-vous auprès de votre mairie).

Déposez-y boules antimites, décapants pour four, peintures... Certaines déchetteries acceptent les batteries de voiture, les piles bouton, les huiles de vidange et les médicaments.

Ensuite, ces déchets toxiques sont triés par des sociétés spécialisées et réorientés vers les filières de recyclage ou des centres d'enfouissement. Il existe aussi des véhicules spécialisés qui sont à votre disposition ou des containers installés sur les trottoirs (renseignez-vous auprès de votre mairie).

Certains toxiques que vous possédez doivent être traités de façon particulière.

  • Aérosols : ne les écrasez pas, même s'ils sont vides
  • Piles et accumulateurs : les vendeurs et distributeurs reprennent les produits usagés dans des bacs équipés à cet effet.
  • Batteries de voiture, huiles de vidange et antigel : il faut les rapporter chez les garagistes adhérant au "Relais vert auto" ou à une borne de recyclage d'huile (avec trois litres d'huile de moteur usagée, on peut produire un litre d'huile "neuve").
  • Détecteurs de fumée : ils contiennent des éléments radioactifs et doivent être renvoyés au fabricant.
  • Médicaments : la plupart des pharmacies les reprennent, ainsi que les vieux thermomètres. Ils seront ensuite recyclés.

À savoir : Tout dépôt sauvage est passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 1 500 euros.

Pot De Peinture
Certaines peintures renferment des métaux toxiques dont la combustion libère des gaz cancérigènes. © istock

Objectifs : prévention aux déchets toxiques

  • Achetez de préférence des produits plus écologiques (il en existe de plus en plus pour la maison, le bricolage, le jardin). Lisez bien les étiquettes et fuyez les produits présentant un sigle "danger" ou mettant largement en garde l'utilisateur.
  • Stockez-les toujours hermétiquement fermés, afin que la pollution ne commence pas chez vous. Mettez les solvants dans des locaux bien ventilés.
  • Équipez le local de stockage d’un extincteur.
  • Rangez les chiffons imbibés dans des récipients clos.
  • Ne doublez jamais les doses d'un produit toxique.
  • Ne gâchez pas le produit essayez de l'utiliser entièrement, ou donnez-le à quelqu'un de votre entourage qui en a besoin.
  • Ne le transvasez pas : le contenant d'origine a été étudié pour renfermer des substances toxiques.
  • Une fois vide, ne le remplissez pas avec un autre produit (par exemple, le contact entre l'eau de Javel et un antitartre peut dégager aussitôt du chlore, gaz toxique).
  • Ne le brûlez pas, ni dans la cheminée ni dans le jardin.
  • Vérifiez si vous n'avez pas dans vos placards de vieux produits de jardinage aujourd'hui interdits, comme ceux qui renferment des composants organo-chlorés (par exemple, le DDT autrefois).
  • Utilisez le moins possible l'aluminium, car il n'est pas biodégradable et il faut une grande quantité d'énergie pour le produire : pour une tonne d'aluminium, il faut quatre tonnes de bauxite et six de pétrole.

Reconnaitre les pictogrammes

PRODUIT TOXIQUE

Logo Produit Toxique

Peut entraîner des accidents graves, voire mortels, par inhalation, ingestion ou pénétration cutanée.
NOCIF OU IRRITANT

Logo Produit Corrosif

Peut causer une intoxication ou une réaction inflammatoire, par inhalation, ingestion ou pénétration cutanée.
FACILEMENT INFLAMMABLE

Logo Produit Inflammable

Peut s’enflammer facilement en présence d'une source de chaleur (étincelle, flamme...).
COMBURANT

Logo Produit Comburant

Mis en contact avec d'autres substances, notamment inflammables (bois, papier, carton…), dégage une forte chaleur et peut provoquer un incendie.
CORROSIF

Logo Produit Corrosif

Peut brûler ou endommager la peau et les muqueuses par ingestion ou par simple contact.
DANGEREUX POUR L’ENVIRONNEMENT

Logo Produit Toxique Pour Les Milieux Aquatiques

Peut polluer la nature.

 

La liste noire des produits dangereux

  • Allume-barbecue
  • Anti-rouille
  • Batteries
  • Bonbonnes de propane
  • Boules antimites
  • Cires
  • Colles à base de solvants
  • Détachants
  • Détergents
  • Dissolvants pour vernis
  • Essence
  • Extincteurs
  • Fertilisants
  • Fixateurs photo
  • Fongicides
  • Herbicides
  • Insecticides
  • Laques
  • Lubrifiants auto
  • Néon (tubes)
  • Nettoyants pour four
  • Peintures
  • Piles
  • Poisons pour rongeurs
  • Produits pour piscine
  • Solvants
  • Soude

À lire aussi : 10 questions sur le tri à la maison

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires