Comment traiter et prendre soin des cheveux gras ?

Soins Cheveux Froid
Celles qui en souffrent en font un véritable complexe… et n’en pensent que du mal. Pourtant, se prendre la tête pour combattre les cheveux gras, c’est terminé. Ces nouveaux produits de soin jouent la performance sur le mode glamour.

Cheveux gras : D'abord, dédramatisez !

Il n'y a pas que des inconvénients à avoir ce type de cheveux : ils sont généralement plus épais et plus robustes que les autres. Ensuite, les connaissez-vous vraiment ? Peut-être avez-vous seulement le cuir chevelu gras, avec des pointes sèches ? Mieux vaut cerner son problème, pour bien le régler.

L'excès de sébum est dû à une hypersécrétion des glandes sébacées. Si ce phénomène est modéré, il concerne seulement les racines, et s'il est important, il peut graisser le cheveu sur toute la longueur, jusqu'à la pointe. Contre ces dérèglements, vous pouvez à présent gagner la bataille. Et dans d'excellentes conditions.

À lire aussi : Comment choisir son shampoing reflets ?

Traiter ses cheveux gras : c'est agréable

Onctuosité et fraîcheur

Bonne surprise avec les shampooings : un brin lactés, ils imprègnent généreusement votre cuir chevelu. Dense et abondante, leur mousse nettoie sans agresser et se rince facilement sans laisser ni traces ni dépôts. Leur base lavante douce permet de les utiliser fréquemment sans effet rebond, c'est-à-dire sans une sécrétion de sébum réactionnelle.

Notre conseil : faites un shampooing chaque jour si vous le souhaitez, mais à condition de ne pas le faire suivre d'un brushing agressif qui stimule les glandes sébacées.

Quant aux soins capillaires, ils rivalisent de fraîcheur pour vous apporter un bien-être immédiat. Masques et complexes régulateurs renferment du menthol ou de l'huile essentielle d'eucalyptus qui apaisent toute sensation d'inconfort.

Cheveux Longs Reussir Shampoing
© istock

À lire également : Quelle huile fait pousser les cheveux ?

Des senteurs et des couleurs

Il est loin le temps où les capillaires exhalaient le goudron et le soufre. A présent, dès que l'on ouvre les flacons, on savoure une odeur fruitée, de pêche et de kiwi, ou fleurie, de tilleul et de camomille.

Ou encore une délicate fragrance de santal ou de menthe fraîchement cueillie. Les composants malodorants, comme le sulfate de zinc ou les acides aminés soufrés, sont toujours là, mais enrobés de puissantes molécules parfumées qui les masquent efficacement. Et les couleurs sont au rendez-vous : vert d'eau, orange, bleu pastel... tout un arc-en-ciel qui vous incite aux soins dans la bonne humeur.

C'est facile de les traiter

Des flacons malins

Plus féminins, plus esthétiques, ils s'allègent et s'affinent pour une meilleure prise en main. Ils sont souvent dotés d'un embout applicateur hyper précis pour faciliter la pose et utiliser la juste dose sur le cuir chevelu. Les plus futés sont transparents pour évaluer leur contenu et les racheter avant d'en manquer. Des objets raffinés dans l'univers de la salle de bains.

Une bonne tenue sur la tête

Pour traquer le sébum, mieux vaut laisser poser un peu les produits, le temps qu'ils agissent. Voilà pourquoi shampooings et soins ont des textures finement gélifiées qui ne dégoulinent plus, qui ne se dérobent pas ; une formule très appréciable, surtout pour les masques qu'il faut garder dix minutes. Ceux à base de kaolin ou d'amidons (maïs, riz) sèchent au contact de l'air et forment un véritable "casque" de beauté, bien tenace.

Posez-les d'abord sur les racines, puis allongez sur les longueurs.

Les complexes traitants misent sur la discrétion.

A peine appliqués, raie par raie, ils fondent dans la peau et dans la chevelure.

C'est rapide

Côté résultats, ces cosmétiques jouent la vitesse, car ils sont finement formulés à l'image des soins pour peaux grasses :

  • Ils purifient, avec des huiles essentielles de genièvre antiseptique, de l'extrait de gentiane astringent, ou du kaolin absorbant : sans agresser le cuir chevelu, l'argile blanche attire les impuretés pour mieux les éliminer, rééquilibre la production de sébum, fortifie la fibre capillaire.
  • Ils gomment : grâce aux extraits de papaye et d'ananas, qui désincrustent les bulbes pileux, et de fucus, qui favorisent le renouvellement cellulaire.
  • Ils hydratent pour maintenir la teneur en eau des cheveux - environ 10 %.
  • Ils protègent des agressions des fameux radicaux libres et des irritations grâce aux vertus de la vitamine E et du thé vert.
Shampoing Reflet Bouteille
© istock

Lavage et massage des cheveux

Bien laver, c'est éliminer sébum, chlore, dépôts calcaires, traces de pollution. Profite* de ce moment pour pratiquer un massage doux qui prolonge le temps de contact des actifs, optimise leurs bienfaits et stimule la micro-circulation sanguine. Appliquez le shampooing, massez délicatement du bout des doigts l’ensemble du cuir chevelu, en exerçant de légers mouvements circulaires. Émulsionnez le produit avec un peu d'eau tiède, rincez, puis faites une deuxième application en laissant poser 2 à 5 minutes. Rincez abondamment.

À lire également : Cheveux longs : comment réussir son shampoing ?

Selon votre type de cheveux

Une action accélérée grâce à la forte concentration de substances sébophobes polymères cationiques et dérivés de silicone : elles gainent les cheveux un par un, sans les alourdir, et ralentissent le regraissage.

Pour profiter au mieux de ces performances, n'utilisez que des cosmétiques exactement adaptés et destinés à votre type de problème...

Racines grasses et cheveux gras, optez pour des produits sébo-régulateurs formulés en majorité avec des ingrédients absorbants.

Racines grasses et pointes sèches, choisissez des soins deux-en-un, qui marient à la fois des substances purifiantes comme l'argile ou les sulfo-peptides, et également réparatrices comme les dérivés de kératine ou les protéines végétales.

Notre conseil : dans tous les cas, faites un shampooing, au moins deux fois par semaine, plus un traitement de fond - masque ou complexe - une fois par semaine ou tous les quinze jours. Entre deux lavages, vous pouvez utiliser un shampooing sec à l'extrait l'ortie bien pratique pour les chevelures blondes ou châtain, mais pas pour les brunes, car la poudre laisse comme une traînée de poussière.

À lire aussi : Mes cheveux au soleil en 10 questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.