Un lifting avant 50 ans, c’est trop tôt ?

Lifting Visage Jeune
A-t-on vraiment besoin d’un lifting du visage avant la cinquantaine ? Nos réponses dans cet article.

Dans des cas où des patientes n’ayant pas passé la cinquantaine se présentent pour une chirurgie, les professionnels sont face à leur propre éthique : ou la peau du visage est en excès et la demande paraît psychologiquement fondée. Ou il n'y a pas de relâchement cutané et le défaut est exagéré. Selon ces observations, ils décident d'opérer ou non.

Techniquement, le lifting d'une femme jeune se déroule comme tous les autres. Il remet en tension certains muscles du visage et retire la peau en excès. Au besoin, une lipoaspiration enlève la graisse sous le menton. L'anesthésie est générale (neuroanalgésie) et une nuit d'hospitalisation est recommandée.

Ce n'est ni un petit lift, ni une opération de rien du tout. Comparé à un lifting classique d'une femme plus âgée, le décollement de la peau est moins important. Le traumatisme est moins grand.

Conséquence : après l'opération, l'œdème et les bleus sont réduits. La récupération est rapide, on peut reprendre son travail après deux, trois jours de repos. Les cicatrices sont dissimulées dans les cheveux. Est-ce que le relâchement revient vite ? Le résultat est conservé, mais il n'empêche pas de vieillir !

Lifting Avant Cinquante Ans
© istock

À lire également : Bien choisir son chirurgien esthétique : tous nos conseils

Ni influencée, ni dépressive

On présente souvent les femmes qui ont eu une opération esthétique comme des personnes peu équilibrées. Influencées par leur chirurgien et incapables de décider elle-même de l'opération. Or la femme qui choisi de se faire opérer et qui est sûre de son choix ne se reconnaît pas dans ce portrait. Une femme peut choisir de le faire non par peur de vieillir, mais pour être bien dans sa peau et surtout le faire pour soi, et non pour les autres.

C'est possible si…

  • Je veux rajeunir mon visage. L'ovale perd sa forme. La peau sous le menton est détendue.
  • J'ai bien réfléchi, ma demande n'est pas précipitée.
  • Je suis informée des suites opératoires et des risques encourus.

Ce n'est pas possible si...

  • Le relâchement cutané est imperceptible. Je l'imagine plus qu'il n'existe.
  • J'attends trop de l'opération.
  • Je veux effacer mes rides.

À lire également : Chirurgie esthétique : fait-il avoir peur de l’opération ?

Et si je le souhaite quand même...

  • Un surinvestissement psychologique ou esthétique provoque en général une déception. Il faut prendre le temps de comprendre et accepter ce que l'opération apporte et quelles sont ses limites.
  • Un lifting n'enlève pas les rides autour de la bouche et des yeux. Les injections d'acide hyaluronique ou de toxine botulique, faites par des médecins, répondent mieux à cette demande.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.