Blanchiment des dents : toutes les méthodes pour un sourire parfait !

Blanchiment Dentaire
Blanchir ses dents, éliminer les caries, les taches, réparer des dents cassées. De nombreux traitements existent pour avoir une belle dentition et un sourire éclatant. Nous vous aidons à y voir plus clair pour faire de vos dents un atout de séduction.

Pour blanchir ses dents chez le dentiste

On peut blanchir la surface externe des dents par des techniques de brossage, certains dentifrices, un détartrage suivi d'un polissage... Mais pour un effet plus durable, il est possible d'agir en profondeur. Ceci en détruisant, de façon chimique, les pigments présents dans la partie superficielle de la dentine (partie interne de la dent) à l'aide de gels : le peroxyde de carbamide ou le peroxyde d'hydrogène.

Detartrage
Lors des séances de blanchiment des dents au cabinet du dentiste, l’effet des produits utilisés est augmenté par de la lumière, de la chaleur ou le laser.

Comment ça se passe ?

  • À domicile, Sous le contrôle du dentiste :

Des empreintes des dents sont effectuées au cabinet du dentiste en vue de fabriquer des gouttières sur mesure au laboratoire. En plastique mou transparent, elles sont ensuite essayées et confiées avec leur mode d'emploi au patient avec des seringues contenant le gel de blanchiment. En pratique, le patient injecte chaque jour le gel dans les gouttières avant de les placer sur ses dents et de les garder toute la nuit.

En cours ou en fin de traitement, un contrôle est effectué chez le dentiste.

Le plus : Le résultat est durable, environ quelques années. Ce traitement a fait ses preuves depuis plus de quinze ans.

Le moins : Cela oblige à porter des gouttières sur les dents la nuit ou le jour pendant au moins dix jours consécutifs.

Le prix : De 500 à 1 000 € tout compris.

  • Une autre solution au cabinet du dentiste :

Après protection des gencives, le praticien utilise sur un temps court (environ une heure) des produits plus concentrés.

Cela jusqu'à parfois quatre séances. Pour augmenter l'effet, il complète le traitement par de la lumière, de la chaleur ou le laser.

Le plus : Le résultat est rapide et immédiat, mais demande plus de travail au dentiste.

Le moins : Le produit est plus agressif et on a moins de recul que dans la première technique. Le résultat ne dure que quelques semaines.

Le prix par séance : De 400 à 800 €

Avant tout traitement du sourire, une consultation s'impose pour soigner d'éventuelles caries ou une maladie des gencives, et réaliser un détartrage complet.

  • On peut soigner une seule dent :

Après dévitalisation d'une dent ou un choc, il se produit une hémorragie intra-dentaire : les pigments envahissent la dentine et colorent la dent. Si elle n'est pas trop abîmée, le dentiste place un produit sous la dent, par sa face interne, pour pomper les pigments.

Le prix : De 400 à 600 € selon le praticien.

A savoir :

  • Le blanchiment n'est pas indiqué chez les moins de 16 ans et les femmes enceintes.
  • Il est à éviter chez les gros fumeurs et les personnes à sensibilité dentaire excessive.
  • Pas de café concentré ou de colorants (myrtille, betterave...) durant le traitement et la semaine suivante.
  • Aucune efficacité sur les prothèses et composites. La pose de prothèse est donc à effectuer après le blanchiment.
Blanchiment Dents
© Selection.ca

Les produits en pharmacie

Des produits de blanchiment des dents sont vendus en pharmacie. Les produits utilisés sont de plus faible concentration, avec des résultats variables d'une personne à l'autre.

Ils sont moins coûteux, mais moins efficaces, surtout sur la durée. Dans tous les cas, prendre l'avis du dentiste avant le traitement.

Attention : Ne pas utiliser d'eau oxygénée pour blanchir ses dents !

Peut-on faire durer le résultat d'un blanchiment des dents ?

Dans le cas de la solution à domicile sous contrôle du dentiste avec gouttière adaptée, il est possible d'entretenir la blancheur de ses dents avec un petit traitement pendant deux à trois jours chaque trimestre.

Par ailleurs, si vous souhaitez un résultat ponctuel à l'occasion d'une photo ou d'une cérémonie, prenez un avis auprès de votre dentiste. Il pourra vous conseiller de porter la gouttière pendant deux nuits consécutives avant l'événement.

Blanchiment
© Carrefour Dentaire.com

Dents cassées : la solution de résine composite

Les résines composites peuvent traiter des caries, réparer les petites fractures, cacher certaines tâches. Parfois, on peut même modifier la forme de certaines dents. Ces résines sont choisies à la teinte adéquate, sculptées par le dentiste et collées sur la ou les dents à l'aide de colle très puissante (utilisée dans l'industrie aéronautique).

Elles sont ensuite durcies grâce à une lampe de type halogène.

Le plus : La dent est gardée vivante. Le résultat dure quelques années et le traitement peut être parfois pris en charge par l'Assurance-maladie.

Le moins : L'effet esthétique n'égale pas la céramique et dure moins longtemps, le polissage est moins fin. La résine se colore avec les pigments.

Le prix : Il varie selon le travail réalisé, la technique de collage.

La technique des facettes

Les facettes sont proposées en cas de dents abîmées ou cassées, de taches, de désir de changer leur forme, parfois leur taille ou leur position en cas de problème léger. En pratique, un meulage de l'émail est effectué et une petite lamelle de céramique (ou facette) vient combler et remplacer ce vide. Les facettes sont collées sur la surface visible des dents et, dans une-moindre mesure, sur sa face postérieure pour solidifier son extrémité à l'aide de colles issues de l'industrie aéronautique.

Il faut compter pour quatre dents de devant : trois ou quatre longues séances comprenant le meulage, la prise d'empreintes pour la réalisation des facettes et leur collage.

Le plus : Les facettes, en céramique, sont lisses, ce qui évite la fixation des colorants. Le résultat est très naturel et dure au minimum plusieurs années sans précautions particulières. La dent n'est pas dévitalisée.

Le prix par facette : De 700 à 2 000 €. Sauf cas particulier, le traitement des gencives n'est pas pris en charge par la Sécurité sociale.

La réfraction des gencives

La dénudation des dents est un phénomène normal, si le brossage des dents est agressif, si les gencives sont fines, après une extraction dentaire ou un traitement d'orthodontie. Elle peut être localisée à une dent ou en toucher plusieurs.

En pratique, le parodontiste peut épaissir une gencive trop fine ou recouvrir la racine par des greffes gingivales après prélèvement d'une partie de la muqueuse du palais. une greffe de gencive dure trois quarts d'heure sous anesthésie locale, et les fils sont retirés environ une semaine plus tard.

Le prix : De 300 à 500 €.

Le réalignement des collets

Lorsque les collets (zone entre la gencive et les dents) des dents naturelles ou couronnées ne sont pas au même niveau, une intervention de réalignement gingival peut être effectuée par un parodontiste.

Le prix : De 300 à 500 €.

Le sourire gingival

La gencive est visible lors du sourire, ce qui peut être inesthétique. En pratique, si la situation le permet, la hauteur des gencives est réduite. Le parodontiste procède à l'incision des gencives et remodèle l'os sous les gencives. Si le problème est plus sérieux, le traitement est pris en charge par un chirurgien maxillo-facial sous anesthésie générale. Ce traitement complexe se fait après un traitement d'orthodontie.

Combien de temps durent les facettes ?

On peut espérer dix à quinze ans de durée de vie moyenne. Cependant, si la colle se détériore, il est possible de recoller la facette sans la refaire. La facette peut se ternir, mais ne jaunit pas. Une facette vieillit moins vite qu'une dent.

Comment avoir de bonnes gencives ?

Ce résultat est obtenu par des techniques de brossage adaptées, l'utilisation d'une brosse à dents souple, à petite tête, ou d'une brosse à dents électrique, l'usage de fil dentaire en l'absence de maladies parodontales (gencive indemne d'inflammation sans microbes).

Quand les espaces interdentaires sont plus larges dans le cadre de maladies parodontales, une brossette interdentaire est indispensable.

Blanchiment Dentaire
© Clinique Dentaire Saba

Sourire sans défaut : tentez l’orthodontie

Des incisives mal positionnées, qui se chevauchent... sont une raison suffisante pour consulter un orthodontiste. La principale motivation est d'ordre esthétique et il n'est pas rare que des femmes en âge d'être grand-mère ait recours à l’orthopédie dentofaciale (ou orthodontie) par souci d'avoir un joli sourire.

Il peut s'agir d'un adulte qui, pour diverses raisons, n'avait pas pu effectuer les soins nécessaires durant l'enfance.

Cela peut être aussi une personne souffrant d'une maladie du parodonte (os et gencive) entraînant un déplacement inesthétique de ses dents. Une autre indication de l'orthodontie est de corriger une mauvaise occlusion (en fermant les mâchoires, les dents supérieures et inférieures ne se rejoignent pas, entraînant parfois des problèmes articulaires, musculaires, etc.).

Chez l'adulte, la particularité du traitement orthodontique est de ne pas pouvoir compter sur la croissance du palais et des mâchoires (qui s'arrête vers 16-18 ans).

Des soins au cas par cas

De manière générale, en quoi consiste le traitement orthodontique ? Il dépend bien sûr de l'anomalie à corriger, et peut être plus ou moins complexe et long (de six mois à deux ans). Il nécessite parfois d'extraire une ou plusieurs dents, et de porter un appareil qui peut être de deux types différents :

Amovible : cet appareil est utilisé afin de corriger des déplacements dentaires minimes concernant très peu de dents. On applique successivement, durant quelques mois, différentes petites gouttières en matériau plastique transparent.

Fixe : c'est l'appareil le plus courant. Il permet d'effectuer des corrections plus importantes. Cet appareil est constitué de bagues ("brackets") métalliques ou transparentes, et d'une fine tige métallique. Il peut être dissimulé, car fixé sur la face arrière des dents, mais il est aussi... un peu plus cher.

Le prix : Les tarifs changent selon les soins, selon les cabinets... Les prix correspondent à des forfaits de six mois liés à la fabrication, à la mise en place, au réglage de l'appareil, au suivi. A titre indicatif, un traitement semestriel peut varier de 1 000 à 2 000 €.

Conseil : avant d'entreprendre les soins, demandez un devis.

Et le remboursement ?

N'y comptez pas ! Sauf si vous avez moins de seize ans. Si votre traitement comprend une opération maxillo-faciale, une petite partie peut être remboursée par l'Assurance-maladie. Enfin, si vous avez une mutuelle, renseignez-vous, certaines prennent en charge (en partie) les soins d'orthodontie chez l'adulte.

Plusieurs traitements associés

Les soins d'orthodontie peuvent être associés à d'autres traitements concernant le parodonte (réalisés par un parodontiste), ou encore à la pose de prothèses ou d'implants. En effet, avant de proposer une prothèse dentaire, un traitement d'orthodontie permettant de "repositionner" des dents est parfois nécessaire.

Enfin, il arrive que ce type de traitement soit associé à une opération de chirurgie maxillo-faciale (si le palais est excessivement étroit, si le patient a du mal à fermer correctement les lèvres, si le sourire découvre particulièrement la gencive, si la mâchoire inférieure est très en retrait ou au contraire très avancée).

Même si les orthodontistes traitent surtout des enfants (la Sécurité sociale rembourse les soins jusqu'à l'âge de 16 ans), ils prennent en charge de plus en plus souvent des adultes.

Orthodontie
© Dentistemilanbrossard.com

Qu'est-ce que le déchaussement dentaire ?

C'est une perte des tissus de soutien de la dent, La perte osseuse qui en résulte peut être plus ou moins importante et peut conduire à la perte des dents.

La maladie parodontale (déchaussement) est une infection d'origine microbienne favorisée par des dépôts de tartre, des malpositions dentaires, des couronnes mal adaptées. Le facteur aggravant essentiel est le tabac. Le risque de perdre ses dents est trois fois plus important chez un fumeur. À ce stade, un traitement multidisciplinaire s'impose généralement (parodontal pour assainir, orthodontique, implantaire et prothétique). Une maintenance parodontale est indispensable trois à quatre fois par an.

Utilisation d'un scanner 3D

Pour parfaitement analyser et quantifier les décalages dentaires ou osseux, des orthodontistes peuvent prescrire un scanner 3D. Des logiciels traitent les différentes images dans les trois dimensions. Cet examen est surtout utile quand, en plus des soins d'orthodontie, une opération maxillo-faciale est nécessaire.

Haute précision grâce à l'informatique

Les progrès réalisés dans ce domaine ont connu des applications en orthodontie. Pour un appareil placé à l'arrière des dents (en lingual), une technique mise au point en Allemagne permet de fabriquer un appareil sur mesure, avec des brackets parfaitement adaptés aux dents du patient.

Fixation provisoire d'un mini-implant

Quand il manque des dents, le traitement d'orthodontie peut être difficile. On peut désormais trouver une solution en fixant un petit implant (comme une mini-vis). En prenant appui sur cet implant provisoire, l'appareil pourra corriger plus facilement et rapidement les déviations dentaires. Parfois, le mini-implant peut même être fixé juste entre deux dents assez proches, et sert de point "d'ancrage" fixe pour l'appareillage dentaire. Les soins terminés, l'implant sera retiré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires