Extensions de cils : tout savoir avant de franchir le pas !

Procédure d’Extension de cils. Œil de femme avec longs cils. Gros plan, mise au point sélective
Les femmes sont nombreuses à se plaindre de leurs cils qu’elles trouvent trop courts, pas assez fournis et trop peu courbés. Après plusieurs tentatives et méthodes pour obtenir les cils de leur rêve, elles songent à l’extension de cils qui promet des résultats alléchants, mais il faut savoir certaines choses et être prudentes avant de se lancer dans cette aventure.

Pourquoi avoir recours aux extensions de cils ?

Généralement les femmes aiment les cils longs et volumineux. Elles ont d’ailleurs tendance à multiplier les mascaras pour trouver celui qui leur donnera entière satisfaction et leur fera des yeux de biche. Cependant, c’est une étape qui prend beaucoup de temps et qui n’est parfois pas à la hauteur de vos espérances, et c’est pour ça que l’extension de cils est alors un recours.

Les cils blonds et clairs exigent pour être visibles du mascara et le résultat parait assez peu naturel même si vous utilisez du brun à la place du noir. Les extensions sont alors magiques ! Elles évitent les mascaras qui ont tendance à piquer les yeux les plus fragiles et puis, même si vous êtes fatiguée, se réveiller avec des yeux plus ouverts donnent bonne mine et efface un peu les traces de cette nuit difficile. Et puis avoir l’air maquillé sans avoir besoin de le faire, c’est quand même un peu magique, non ?

Vous avez la malchance d’avoir des cils droits qui ne veulent pas ou très difficilement se recourber ? Alors les extensions constituent une solution à envisager. Si ces derniers vous semblent un peu dispersés et peu fournis, c’est également la méthode idéale. Le résultat est réellement impressionnant, et l’effet waouh garanti ! De quoi combler toutes celles qui rêvaient en secret de remédier à ce problème.

Les extensions de cils donnent un coup de jeune. Beaucoup de femmes entre 60 et 80 ans utilisent cette technique pour un véritable effet liftant. En élargissant le regard, l’effet rajeunissant est spectaculaire. C’est pourquoi toutes celles qui cherchent à soigner leur peau à effacer les rides ont tendance à passer par la case extension de cils.

Les différentes techniques pour poser des extensions

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par GLITZ Lash Studio (@glitzlashstudio) le

La pose classique et la pose du volume russe sont les deux pratiques les plus répandues.

La pose classique d’extension : elle consiste à poser les extensions une par une sur chaque cil, de cette manière, le résultat est très naturel et ne se voit quasiment pas. Elle est parfois nommée pose 2D.

La pose dite du volume russe : Dans cette technique, ce sont des éventails de cils qui sont posés sur chaque cil. Évidemment, vous obtenez ainsi un volume considérable. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, le poids de chaque éventail étant minime, il ne tire pas trop sur les cils naturels. Cette pose peut se faire sur les cils inférieurs ou supérieurs, mais généralement on privilégie la paupière supérieure. Elle est appelée pose 3D.

Les précautions à prendre avant de recourir aux extensions de cils

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Charnails (@charnails_974) le

Tout d’abord, il faut savoir que cette technique reste éphémère et c’est dommage, d’autant plus que le prix est un peu élevé. Les extensions sont conçues pour durer au moins 15 jours et cela peut aller jusqu’à un mois à condition de prendre des précautions. L’avantage du caractère éphémère c’est que vous pouvez de ce fait vous faire plaisir et jouer sur la fantaisie avec un effet pailleté durant les fêtes et des coloris plus flashy durant l’été.

Il faut également prendre un certain nombre de précautions après la pose :

Ne plus utiliser de mascara waterproof

Il ne faut pas utiliser de mascara waterproof, tous les mascaras sont fortement déconseillés durant les 15 premiers jours. Vous pouvez en revanche vous en servir à partir de la troisième semaine, cela vous permet de réactiver un peu l’effet des extensions. Vous le poserez cependant que sur les pointes des cils et vous choisirez un mascara sans huile et surtout pas un mascara waterproof  trop difficile à enlever.

Il ne faut pas mouiller les extensions durant 24 heures

Les extensions ne supportent pas l’eau , surtout durant les premières 24 heures. Il faut savoir que dans tous les cas et même au-delà, elle risque de les fragiliser, mais vous pourrez aller faire quelques longueurs à la piscine et profiter du sauna. Sous la douche, évitez durant vos shampooings de faire couler eau et shampooing sur vos extensions. Il faut ensuite les sécher délicatement sans frotter.

Un démaquillage doux

Au moment de vous démaquiller, choisissez un produit pour peau sensible, du sérum physiologique ou une eau micellaire, évitez tous les produits gras. Il est préférable de nettoyer vos extensions trois fois par semaine au moins avec un produit spécialement conçu qui est commercialisé en instituts. Vous les peignerez tous les jours avec une petite brosse.

Ne pas se frotter les yeux

Il est préférable de ne pas se frotter les yeux et de toucher le moins possible aux extensions pour ne pas les abimer.

Les yeux rouges

Il est possible, si vous avez des yeux sensibles que vos yeux soient rouges et irrités, le sérum physiologique permet d’atténuer les picotements éventuels.

Les autres alternatives comme le rehaussement de cils

La permanente et la coloration sont assez connues, mais le rehaussement de cils beaucoup moins, malgré une efficacité certaine. Comme pour les extensions, il permet d’ouvrir le regard et de lui donner de l’intensité. Il apporte les mêmes bienfaits que le recourbe-cils, mais pour une durée plus longue. Vos cils conservent un aspect très naturel, mais sont joliment courbés en travaillant sur la base alors que la permanente travaille sur le milieu. Cela évite que les cils s’abaissent et masquent le regard. Cette jolie courbure tient entre 4 et 5 semaines et vous évitez ainsi le temps perdu avec le recourbe-cils.

Cette technique est pratiquée seulement en institut, elle est inoffensive, mais elle bénéficie d’un savoir-faire. L’esthéticienne choisit un patch en silicone adapté à la densité, la longueur et l’épaisseur des cils ainsi qu’à la forme de l’œil. Il est appliqué sur la paupière supérieure qu’il faut garder fermée. Elle colle alors les cils un par un sur le patch, et ce, durant 15 minutes. Vous pouvez sentir que ça chauffe un peu, mais il n’y a aucun danger. Elle peut juste être un peu désagréable si vous ne supportez pas que l’on touche à vos yeux, l’odeur des produits peut également être gênante. Si vous faites des rehaussements souvent, la qualité de vos cils peut être amoindrie. Il est recommandé de ne pas les faire à la suite les uns des autres et de laisser les cils reposer durant quelques semaines. Le prix moyen se situe autour de 70 euros. Cilsexpert propose de formations et pleins d'infos utiles : pour vous rendre sur leur site et/ou leur blog.

Les rumeurs sur les extensions de cils : fausses ou vraies ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ✨ LASHES BY TRAICY ✨ (@traicybeaute34) le

Il faut savoir que si les extensions sont bien posées, elles n’abiment pas les cils naturels. Ce que vous pouvez lire sur les réseaux sociaux concerne généralement des cas exceptionnels, mais spectaculaires qui alimentent cette crainte. En effet, certaines personnes se retrouveraient sans cils après l’extension. Pour ne pas vivre cette mésaventure, il faut faire appel à des professionnels dûment formés et de confiance. Cela évite toute déconvenue.

Les extensions ne font pas tomber les cils naturels qui d’ailleurs ont une certaine durée de vie, les cils tombent en effet naturellement. Dans ce cas, l’extension qui y était fixée tombe en même temps. Les extensions sont si peu lourdes que vous les oubliez très vite.

Bien choisir sa technicienne

Il faut prendre son temps et bien choisir l’esthéticienne avant de se faire poser ses extensions de cils, en effet, la pose demande du professionnalisme et une certaine technique. Vous pouvez passer par un institut ou par un particulier indépendant qui a suivi la formation et possède le diplôme en extension de cils.  C’est une spécialité à part entière qui demande des compétences bien spécifiques.

Méfiez-vous des prix trop bas ! Il faut savoir que logiquement une pose classique faite dans les règles de l’art peut être proposée à partir de 60 euros. Le tarif varie selon que vous allez en institut ou que vous la réalisez à domicile, dans ce cas, elle sera moins chère. Il faut compter environ 30 euros de plus pour la pose : volume russe.

Il faut savoir que la durée d’une séance de pose classique est de 2 heures tandis que dans le cadre de la deuxième technique, il faut compter 2 heures 30.

Pour bien préparer la séance :

Renseignez-vous sur la formation du technicien ou de l’esthéticienne, sur la durée et le prix des différentes prestations qui vous sont proposées.

N’hésitez pas à vous rendre sur la page ou le site de la personne ou de l’institut choisi et regardez les photos avant/après pour vous rendre compte du résultat obtenu.

Allongez-vous et détendez-vous pleinement au son d’une musique que l’esthéticienne choisit généralement pour vous.

Buvez avant la séance, allez faire pipi parce que deux heures, ça pourrait vous paraitre long.

Extensions de cils : quelques avant - après

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Extensions De Cils 67 (@sublime_cils_) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lashes Artist / Nails (@cilsbylili54) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par (@fleurdecil) le

À lire aussi : Le microblading : pour des sourcils parfaits !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires