Chirurgie esthétique : qu’est-ce que la technique du « round block » ?

Chirurgie Seins
Cette technique, mise au point par le Dr Louis Benelli en 1983, est aujourd’hui utilisée par de nombreux chirurgiens dans le monde. Elle permet de regalber le sein en évitant les grandes cicatrices. Cette technique est indiquée pour corriger l’affaissement des seins ou leur hypertrophie, particulièrement pour les patientes qui cicatrisent mal et, de ce fait, craignent une grande cicatrice.

Dans le "Round Block", la cicatrice est limitée au simple pourtour de l'aréole, sans aucune cicatrice sous l'aréole ni dans le sillon sous-mammaire.

Les techniques périaréolaires classiques sont anciennes mais comportaient trois inconvénients postopératoires : l'élargissement de l'aréole, l’aplatissement du sein et la récidive de la ptose.

Le "Round Block" permet d'éviter ces inconvénients par un double montage glandulaire et cutané. Dans un premier temps, c'est la partie basse de la glande qui est remodelée et repositionnée par un montage croisé qui donne un galbe harmonieux au sein, évitant son aplatissement. L'intégrité physiologique des attaches dermoglandulaires du sillon sous-mammaire étant entièrement préservée, le sein reste "appuyé" sur son assise naturelle. Cet appui, renforcé par le montage glandulaire croisé, évite la récidive de la ptose. Le sillon sous-mammaire, dont la peau est épaisse et résistante, ne ptose jamais, c'est le sein qui bascule par-dessus le sillon en cas d’affaissement.

- Dans les cas de seins trop volumineux, lors du montage glandulaire, une partie de la glande est retirée pour laisser en place le volume souhaité.

- Dans les cas de seins affaissés mais de volume insuffisant, le galbe du sein pourra être restauré par la mise en place simultanée d'une prothèse mammaire. Il reste ensuite à redraper la peau, sans tension, autour de l'aréole. Le chirurgien la répartit de façon homogène le long d'une suture circulaire. Le fil, passé dans le derme profond, constitue un cerclage et bloque la cicatrice et l'aréole à un diamètre fixe, tel le cordon d'une bourse.

Chirurgie Esthétique Mammaire Round Block
© istock

C'est ce cerclage qui évitera l'élargissement postopératoire de l’aréole.

Une autre application intéressante de la technique est son utilisation dans la reprise de cicatrices élargies et disgracieuses d’une plastie mammaire précédente.

Le blocage par le "Round Block" permet une cicatrisation dans de meilleures conditions, en préservant la cicatrice de tout excès de tension. Cette technique a aussi ses limites. Elle exige des chirurgiens bien entraînés à sa pratique et elle ne convient pas aux patientes ayant tendance à l'obésité ou ayant des seins très gras.

Lorsque la peau a un bon potentiel cicatriciel, la cicatrice en "T inversé" reste cependant une bonne indication, en particulier dans les cas de seins très volumineux ou très affaissés.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires