Vous aimez la spiruline ? Vous allez adorer la phycocyanine !

Phycocyanine Spiruline Adorer Allez Aimez
Adepte de la médecine naturelle, vous avez sûrement déjà essayé la spiruline. Cette algue verte aux nombreuses vertus est de plus en plus appréciée par ceux qui veulent garder une santé de fer. Si la spiruline détient autant de vertus, c’est notamment grâce à l’un de ses composants, la phycocyanine. Cette substance de couleur bleue contient plus de protéines que de nombreux éléments réunis. Communément appelée « l’or bleu des océans », elle s’avère être la substance la plus noble de la spiruline. À titre de prévention ou de traitement contre de nombreuses maladies, la phycocyanine vous étonnera à plus d’un titre.

La phycocyanine, qu'est-ce que c'est ?

La spiruline fait parler d'elle grâce à ses nombreuses vertus. Des propriétés qu'elle doit notamment à la phycocyanine, beaucoup moins connue. Il s'agit pourtant du composant essentiel de la spiruline. De couleur bleue, la phycocyanine est une protéine renfermant divers éléments bénéfiques pour la santé du corps et de l'esprit. Comme la spiruline, « l'or bleu des océans » peut également être utilisé en complément alimentaire. Pourtant, la phycocyanine n'est habituellement utilisée qu'en tant que colorant alimentaire naturel ou encore à usage esthétique, notamment en cosmétique.

Pour les Européens, la découverte de la spiruline remonte au temps des conquistadors lors des conquêtes européennes en Amérique latine. Ils découvrent alors une algue bleue à une forte valeur nutritive qui servait à renforcer et à nourrir les habitants. En Afrique, la spiruline est également très populaire, particulièrement en période de pénurie alimentaire. Si actuellement ce produit est peu recommandé pour les femmes enceintes, à l'époque, la spiruline était très prisée par celles-ci. Ceci du fait de ses nombreux apports énergétiques.

La spiruline est un remède vieux de quelques siècles qui continue de faire profiter la population de ses nombreuses vertus. Pour en savoir plus sur la phycocyanine, faites appel à votre médecin traitant ou consultez un site spécialisé sur les compléments tels que la spiruline. Si la phycocyanine est aussi peu connue dans le monde médical, c'est parce que la spiruline lui fait de l'ombre. Cette algue est d'ailleurs le seul aliment qui en contient. La phycocyanine est l'élément qui confère à la spiruline ses innombrables vertus, mais aussi sa couleur bleu-vert. Elle y est présente à hauteur de 10 à 18%. La protéine capte en intégralité la lumière du soleil et la transforme en apport énergétique. Apport qui se retrouvera évidemment dans la spiruline. D'où ses bienfaits.

Pour isoler la phycocyanine, il faudra donc l'extraire de la spiruline. Un procédé qui est toutefois assez complexe. Mais il existe bel et bien de la phycocyanine dissociée à la spiruline et que l'on peut consommer. S'agissant d'une protéine naturelle, elle est généralement sans contre-indication particulière.

Quels sont les bienfaits de la phycocyanine ?

Étant un ingrédient essentiel de la spiruline, les bienfaits de la phycocyanine seront les mêmes, en plus renforcés.

Phycocyanine Spiruline Adorer
© istock

La phycocyanine pour le renforcement des défenses immunitaires

Sa première vertu sera sans aucun doute le renforcement de votre système immunitaire. La phycocyanine stimule en effet la production de cellules immunitaires. Elle est d'ailleurs le plus puissant stimulant naturel jamais découvert. Elle vous aidera ainsi à lutter contre les virus et les bactéries. En ces temps de pandémie, sa consommation pourrait bien être indispensable. Grâce à ses qualités antibactériennes et antifongiques, elle limitera les risques d'infection en cas de blessure ou de grippe sévère. La phycocyanine, en boostant votre immunité, vous donnera un regain d'énergie.

Mais la phycocyanine peut aller au-delà du renforcement du système immunitaire. Il s'avère qu'elle possède également des vertus anti-inflammatoires. En inhibant les enzymes pro-inflammatoires (COX-2), la protéine guérira rapidement inflammations et autres blessures superficielles ou profondes, voire les entorses. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle est devenue l'alliée des sportifs. En consommant de la phycocyanine, les pratiquants peuvent facilement et rapidement recouvrer leurs performances après une blessure ou un certain effort.

La prise de la protéine stimule l'oxygénation des muscles et tous les organes du corps. Ceci en favorisant la production de globules rouges. Elle sera d'ailleurs assimilée à l'érythropoïétine qui a pour caractéristique de réguler la teneur en globules rouges dans le sang. Ce qui vous apportera de l'endurance lors de vos exercices physiques. Avec un dosage de 6g par jour sur une période d'un mois, les effets seront rapidement palpables.

La phycocyanine, antiallergique et antioxydant

La phycocyanine est également connue pour ses propriétés antiallergiques. Son efficacité est particulièrement constatée chez les patients asthmatiques ou atteints de rhinite virale ou allergique. Elle est d'ailleurs fortement recommandée pour lutter contre le rhume des foins à titre préventif. Grâce à ses caractéristiques antihistaminiques naturelles, la phycocyanine permet de limiter la production de molécules de l'inflammation. Par conséquent, elle va réduire l'intensité et la fréquence des allergies. Elle contribue également à la réduction des symptômes, en plus du renforcement du système immunitaire, des muqueuses nasales.

Par ses propriétés antioxydantes, la phycocyanine protège le corps contre les métaux lourds et différentes toxines, nuisibles à la santé humaine. Elle peut agir comme un véritable nutriment détox. Grâce à ses propriétés anti-radicalaires, la phycocyanine protège les cellules contre les agressions des radicaux libres. Et comme elle contribue également à la réduction du stress, le caractère antioxydant sera d'autant plus renforcé. Il est utile de rappeler que le stress est un des facteurs nuisibles au bon fonctionnement du système immunitaire. Le stress oxydatif ne sera donc plus un obstacle à votre bien-être.

Media Phycocyanine Spiruline Adorer Allez
© istock

La phycocyanine pour lutter contre le cancer et le diabète

La prise de phycocyanine est également efficace contre les maladies chroniques ou encore les maladies qui nécessitent des soins particuliers. En effet, il semblerait que la molécule détienne des substances anticancéreuses. Elle empêcherait la croissance cellulaire d'une tumeur. Elle pourrait même stopper l'apoptose, phase durant laquelle les cellules du corps s'autodétruisent. Néanmoins, la prise seule de la spiruline ou de la phycocyanine ne peut garantir la guérison d'un cancer. Il s'agit uniquement d'une des différentes actions thérapeutiques pour traiter la maladie, qui doivent être engagées après consultation d'un professionnel de santé. De plus, avec ces vertus anti-inflammatoires, la prise régulière de la phycocyanine contribuera à la réduction des effets néfastes du cancer.

Outre ses propriétés anticancéreuses, la phycocyanine aide également à lutter contre le mauvais cholestérol, notamment les triglycérides, responsables des maladies cardio-vasculaires. La molécule participe grandement à la détoxification du foie en favorisant la synthèse des sels biliaires. Les lipides seront ainsi mieux ingérés par l'organisme. Bien que les recherches n'aient pas encore réellement été poussées dans ce sens, il s'avère que certains cas sont déjà très prometteurs sur ce point.

Quant au taux de glycémie, celui-ci pourra également être régulé grâce à la phycocyanine. Selon certaines études et recherches, il semblerait que le produit aide à la stabilisation du diabète. En effet, la phycocyanine augmente l'efficacité de l'insuline, une substance cruciale pour les diabétiques. Elle favoriserait également la production de glucokinase, une enzyme œuvrant dans la transformation du glucose et la régulation de la glycémie. Un traitement de deux mois non-stop à la phycocyanine pourrait réduire le taux de glycémie à jeun.

La phycocyanine pour lutter contre les troubles neurologiques

Toujours selon les recherches qui demandent encore à être complétées, la phycocyanine contribue énormément à la prévention des maladies neurologiques dégénératives. Elle aide à la préservation des neurones grâce à la réduction du stress oxydatif du cerveau. Et comme elle empêche déjà certaines inflammations, elle améliore également la régénération nerveuse. Ce qui pourrait être un grand pas pour les recherches contre la maladie de l'Alzheimer. Les chercheurs pourraient ainsi bientôt se tourner vers la piste de la phycocyanine pour trouver un remède contre cette maladie.

Pour les plus petits, la prise de la phycocyanine pourrait améliorer leur attention, trop souvent éparpillée par les progrès technologiques. Face aux écrans, les enfants ont de plus en plus de difficultés à se concentrer. La consommation régulière de phycocyanine, pas forcément sur une longue période, les aide en ce sens.

Phycocyanine : formes et posologie

Comme tout médicament, la phycocyanine peut se présenter sous différentes formes afin de permettre aux patients de l'ingérer facilement. Il est possible d'acheter de la phycocyanine sous forme de gélules, de comprimés, de liquide (sirop) ou de poudre. Tout dépendra des prescriptions de votre médecin. L'efficacité du produit sera constatée au cas par cas, en fonction de chaque individu.

Pour ce qui est du dosage, aucun critère spécifique n'est mentionné. S'agissant d'un complément alimentaire naturel, il est préférable de la consommer durant un repas. Idéalement, elle se consomme le matin ou à midi pour éviter un regain d'énergie au beau milieu de la nuit. Ce qui vous fatiguerait bien sûr davantage. Comme tout médicament, certains individus pourraient y être plus réceptifs que d'autres. Avant de consommer régulièrement la phycocyanine, il est donc préférable de consulter votre médecin. En fonction de votre état et de vos maux, il pourra vous donner une posologie adaptée à votre cas.

Phycocyanine : les précautions à prendre

Il est certes très tentant de prendre régulièrement, voire quotidiennement, de la phycocyanine, mais la prudence reste de mise. Bien qu'il n'y ait pas de contre-indication particulière, il est toujours recommandé de demander l'avis d'un professionnel de santé avant d'en consommer. Dans certains cas, la phycocyanine peut provoquer des troubles intestinaux. Ceux-ci devraient cependant n'être que passagers. Dans certains cas, le patient peut également être sujet à des maux de tête. Voilà des effets secondaires de la phycocyanine qui ne devraient pas être graves, mais à ne toutefois pas négliger. Jusqu'à maintenant, aucun symptôme grave n'a été signalé lors de la prise régulière de phycocyanine.

Comme tout produit, certaines catégories de personnes ne peuvent faire usage de la phycocyanine ou de la spiruline en général. Il s'agit ici des femmes enceintes, des enfants de moins de 6 ans et des personnes présentant certaines maladies chroniques. Chez ces individus, la prudence est de mise. Pour aller plus loin, d'autres catégories de personnes devraient également éviter d'en prendre. Il s'agit notamment des personnes souffrant d'hémochromatose présentant un excès de fer dans le sang. Dans ce cas, la prise de phycocyanine ne fera qu'aggraver l'intoxication de l'organisme.

La consommation de phycocyanine en cas d'insuffisance rénale présente également un risque assez élevé pour l'organisme, étant donné la forte teneur en protéines dans la spiruline. Les déchets et les toxines formés devront être éliminés par les reins. Ce qui ne leur facilitera pas la tâche car les reins devront travailler deux fois plus. En ce qui concerne la phénylcétonurie, une maladie génétique rare, la prise de cette molécule sera fortement déconseillée au risque d'aggraver la situation. Les personnes atteintes de la goutte ne sont également pas invitées à consommer cette substance. Elle pourrait augmenter encore plus le taux d'acide urique dans le sang.

La prise de phycocyanine sera par contre sans risque et même recommandée pour les sportifs. De même pour les personnes sujettes à des allergies saisonnières ou encore celles qui viennent récemment d'être blessées. La cicatrisation se fera d'autant plus facilement grâce aux propriétés anti-inflammatoires de la phycocyanine.

Phycocyanine Spiruline Adorer
© istock

Comment consommer la phycocyanine ?

Puisqu'il s'agit d'un complément alimentaire, il sera bien évidemment préférable de la consommer durant un repas et avant 15h. Si vous le prenez sous forme de gélule, il vous suffira de la boire avec de l'eau. Si par contre vous optez pour la poudre, vous pourrez très bien l'intégrer dans vos boissons, yaourts ou tout simplement vos repas. Veillez toutefois à prendre soin à respecter les dosages. En effet, il n'est pas recommandé d'en consommer plus de 5 à 6g par jour pour garder la forme. Il ne faut pas oublier que la phycocyanine est un puissant stimulant.

Il n'existe pas de moment opportun pour une cure de phycocyanine. Tout dépendra de votre état et de vos envies. L'idéal serait de voir à quel moment vous sentez que votre corps a besoin d'un coup de pouce grâce à ce complément alimentaire. Pour les sportifs, une cure de phycocyanine de deux à trois semaines avant la période d'entraînement ou de compétition est conseillée.

À lire aussi : Alimentation : à la découverte des algues

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires