Comment choisir son shampoing reflets ?

Femme Shampoing Reflet
Difficile de s’y retrouver. Derrière les appellations “shampoing reflets”, “rehausseur de couleur”, “raviveur d’éclat”, se cache le même objectif apporter reflets et brillance à vos cheveux. Plus tout à fait shampoing, pas encore coloration, ce sont des vrais produits de beauté capillaires.

Vous avez les cheveux naturels ?

Vous n'avez jamais ressenti le besoin de changer de couleur ni même de rehausser vos propres reflets ? Deux solutions faciles vous permettraient de les embellir et de leur donner profondeur et mouvement.

Choisir Shampoing Reflet
© istock

Réveillez naturellement votre chevelure

Choisissez un shampoing reflets aux extraits naturels de plantes : La camomille, le henné, le châtaignier ou encore le noyer, mélangés à la base lavante, libèrent de très petites quantités de pigments qui, au fil des shampoings, accentuent les reflets naturels des cheveux. Doux, vous pouvez les utiliser aussi souvent que vous le désirez. Pour optimiser l'effet, complétez avec un après-shampoing nourrissant de la même gamme.

Rehaussez vos reflets sans changer de couleur

Le "shampoing reflets" est parfait si vous êtes tentée de jouer avec les pigments sans pour autant oser la vraie coloration. Ses colorants, riches et intenses, se déposent sur les cuticules.

Ils ne masquent pas les cheveux blancs mais donnent une jolie nuance. Ces formules, souvent enrichies en protéines de soie, de nacre et en vitamine E, apportent brillance et tonus à vos cheveux tout en les protégeant des méfaits des U.V. Résultat, ils sont encore plus beaux après !

Gris chic pour blond cendré

Amusante, réutilisation détournée d'un shampoing "argent" permet de nuancer un blond trop jaune. Pour obtenir un joli blond cendré, lavez vos cheveux avec cette formule spécifique cheveux gris ou blancs. Cette nuance froide corrigera le doré trop intense de la chevelure.

À lire également : Blondes : comment trouver la nuance qui vous convient ?

Vous avez les cheveux colorés ?

Shampoing Reflet Bouteille
© istock

Mèches, balayage ou coloration permanente, en salon ou en solo, les pigments ne vous font pas peur. Votre objectif ? Garder des reflets intenses entre deux séances chez le coiffeur.

Prolongez votre coloration

De nombreux facteurs dégradent les pigments chimiques pourtant incrustés au cœur de la cuticule. Pour préserver vos cheveux et l'équilibre du cuir chevelu, respectez un délai d'un mois et demi à deux mois entre deux colorations.

Le plus souvent, elle perd sa brillance et sa richesse. Utilisez - une fois tous les quinze jours - un "shampoing reflets" en alternance avec une formule nourrissante spécifique. Ses colorants directs raviveront la couleur, ses polymères ou silicones donneront de la brillance et intensifieront les pigments.

De nouveaux shampoings aux extraits d'algues rouges et brunes dans une formule personnalisable à partir d'un mélange de nuances que le coiffeur vous prépare sur mesure (infos au 01 42 78 32 68).

À lire aussi : L’eau de riz : quels bienfaits pour les cheveux ?

Nuancez votre couleur

Il ne s'agit pas d'un loupé mais votre coloration ne vous satisfait pas totalement. Pour modifier légèrement la nuance de vos reflets, choisissez cette méthode douce. Les pigments, en se déposant sur les cheveux, corrigeront leur tonalité. Deux exemples d'astuces faciles.

Vous trouvez votre blond un peu trop blanc ? Réchauffez-le avec un shampoing reflet orangé-cuivré.

Et s'il s'agit d'adoucir un roux un peu trop rouge, jouez la carte douceur avec les reflets dorés d'un blond vanillé.

Quel est le secret des shampooing reflet ?

Shampoing Reflet Choisir
© istock

Au fait, comment font-ils, ces produits magiques, pour nous laver les cheveux et donner de jolis reflets en un seul geste ?

Leur secret, c'est qu'ils sont constitués d'une base lavante, certes, mais avec un petit plus qui change tout : l'ajout de pigments naturels ou synthétiques. Et pour contrer les effets décolorants des U.V., des tensio-actifs, du sel, du chlore, du vent et de la pollution, ces produits sont la réponse idéale. La combinaison des pigments naturels (comme l'extrait de camomille) ou chimiques avec une base lavante enrichie en actifs hydratants et nourrissants fait de ce geste beauté un geste soin.

Doux et généralement bien tolérés, sans ammoniaque ni oxydant, ils sont pratiques, faciles et à la portée de toutes. Pas de mélange, pas de gants, pas de risque de loupé grâce à la douceur de la formule, le shampoing reflets est désormais une habitude bien installée. Ne lui demandez pas l'impossible, il ne sait pas camoufler les racines, changer radicalement la couleur ou décolorer (pour cela, lancez-vous ou relancez-vous dans la coloration avec les conseils d'un professionnel). En attendant, jouez les nuances chatoyantes...

À lire également : L’aloe vera pour les cheveux : les bienfaits

Un shampoing "soin" en alternance

Sensibilisés, les cheveux colorés méritent des soins nourrissants et réparateurs. Vitaminés, riches en protéines et en extraits d'huiles végétales (huile de jojoba, de lanoline...), les shampoings spécifiques renforcent la fibre capillaire et la protègent des agressions extérieures. Certains, gorgés de doux acides de fruits, ont une action lissante et clarifiante sur le cheveu. En éliminant les résidus alcalins des produits de coloration, ils redonnent de la brillance aux cheveux colorés. Utilisez-les en alternance avec un shampoing reflets.

À lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.