Qu’est-ce que le lissage japonais ?

Cheveux Lisses
Vous rêvez de jolis cheveux parfaitement raides ? Le lissage japonais est une méthode très efficace et durable qui vous offre un résultat bluffant. Il est pourtant moins connu que le lissage brésilien. Voici tout ce que vous devez savoir sur le lissage japonais !

Il est adapté à tous les types de cheveux et c’est certainement la technique la plus efficace parmi toutes les alternatives de lissage permanent que vous pouvez trouver.

À qui s’adresse le lissage japonais ?

Le lissage japonais est parfait si vous souhaitez avoir des cheveux lisses, alors que les vôtres sont rebelles, crépus ou frisés. En revanche, il ne s’adresse pas aux cheveux fragilisés ou si vous avez des mèches. Les cheveux colorés peuvent en bénéficier.

Il apporte brillance, douceur et un lissage parfait même sur des cheveux très crépus ou bouclés. Pour retrouver par la suite votre nature de cheveux, il faut attendre qu’ils repoussent.

Il peut être réalisé même sur cheveux courts à partir du moment où leur longueur est de 4 centimètres.

Il ne s’adresse pas aux enfants de moins de 15 ans. L’explication  est toute simple : ce traitement modifie la structure du cheveu, or les cheveux des ados n’ont pas encore atteint leur forme adulte et définitive. Le lissage risque alors de les empêcher de repousser et de se développer par la suite.

Il est déconseillé aux femmes enceintes en raison des produits chimiques, présents dans le traitement.

Il est préférable de pratiquer cette technique sur des cheveux épais et sains.

Le fonctionnement du lissage japonais

Le lissage japonais est également appelé Yuko System, il fait partie des lissages permanents. Son principe est différent de celui du lissage brésilien qui est considéré comme un soin. Il repose en effet sur une modification de la structure du cheveu en profondeur. Il agit comme quand on redresse la colonne vertébrale de quelqu’un. Il les raidit de manière définitive ou presque. Il dure entre 4 et 6 mois, mais il faut juste entretenir la racine du cheveu au bout de 4 mois.

L’objectif du produit qui est appliqué est de rompre et de modifier la structure naturelle du cheveu, c’est ce qui permet d’éliminer les frisottis. Le coiffeur a pris soin avant d’ouvrir les écailles des cheveux grâce à un shampoing spécifique. Le produit sera fixé grâce à un lisseur.

Comment se déroule le lissage japonais ?

Le coiffeur commence par laver les cheveux et les sécher. Ensuite, il applique le produit de lissage qui détend rapidement le cheveu. Le temps de pose varie, suivant la nature de vos cheveux, entre 10 et 45 minutes.

Une fois le temps de pose écoulé, le coiffeur rince les cheveux et les sèche correctement avant de les lisser avec le fer à lisser pour que le produit pénètre parfaitement dans les cheveux.

Ensuite, il met un lait fixateur sur l’ensemble de vos cheveux et il laisse poser un quart d’heure.

C’est alors le moment du dernier shampoing avant de sécher et coiffer les cheveux aux doigts. Le résultat obtenu étonne généralement les clientes tant il est parfait.

Femme Cheveux Lisses
© istock

Quels sont les produits composant le lissage japonais ?

Le lissage japonais comme on l’a vu se réalise en deux étapes. La première est le défrisage et celui-ci est fait grâce à une crème contenant de l’ammoniaque et de l’acide thioglycolique. Ces composants agissent sur 30 % des disulfures, ce sont en fait les atomes qui lient la kératine et donnent de la structure aux cheveux.

L’ammoniaque est un ingrédient classique en coiffure que l’on retrouve dans les colorations et les lissages notamment. Dans ce cadre précis, il agit comme agent alcalin permettant d’activer l’action de l’acide thioglycolique.

C’est un ingrédient indispensable dès qu’il est question de modifier la structure du cheveu, car il est très efficace.

La crème qui est utilisée contient aussi des protéines de soie, celles-ci ont pour fonction de protéger le cheveu des deux autres produits qui sont assez agressifs. Elles le gainent, le fortifient et elles permettent de retenir l’eau dans le cheveu. C’est ce qui permet d’avoir une chevelure douce et correctement hydratée après ce lissage qui est plutôt agressif.

Quelles sont les précautions à prendre après ce traitement ?

Vous ne devez pas mettre des barrettes ou attacher vos cheveux durant les 48 heures qui suivent le lissage.

Durant les deux premiers jours, ne vous lavez pas les cheveux et évitez l’humidité.

Si jamais vos cheveux ont pris la pluie, rattrapez-les en les lissant correctement avec vos plaques chauffantes en céramique.

Faites attention par la suite à la composition de votre shampoing et de vos soins capillaires, ils ne doivent pas contenir de sulfates.

La durée du lissage dépend de la qualité des produits qu’utilise votre coiffeur, c’est pourquoi il faut se méfier des prix trop attractifs qui donnent généralement un résultat peu durable et décevant.

Le lissage japonais à la maison : est-ce possible ?

Il est possible de trouver des kits complets pour effectuer ce lissage. Mais il faut savoir que faire soi-même un lissage japonais est déconseillé surtout si vous n’avez pas l’habitude d’employer ces produits agressifs. Un professionnel commence par déterminer si le traitement est possible sur votre type de cheveux, chose que vous ne pouvez pas faire. C’est cet examen qui va aussi lui permettre de déterminer le temps de pose qui est un élément essentiel pour ne pas abimer les cheveux.

Pour toutes ces raisons, prendre l’initiative de réaliser un lissage japonais toute seule, c’est prendre le risque de ne pas obtenir le résultat escompté ou d’avoir les cheveux très endommagés, voire brûlés par le produit.

Le lissage japonais pour quel résultat ?

Le résultat obtenu quand le lissage est bien fait est proche de celui des cheveux asiatiques. Les cheveux sont très lisses, brillants et doux.

Il résiste parfaitement à l’eau et à l’humidité, vous n’avez plus de vilains frisottis, même si la pluie vous mouille, si vous allez à la piscine ou après votre douche.

Plus les cheveux sont en bonne santé, plus le résultat est optimal. Sur des cheveux abimés et cassants, le lissage japonais risque d’accentuer encore cet effet fragilisé.

Le prix de ce traitement est situé entre 350 et 800 euros.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.