Look cheveux blancs : tous nos conseils pour les embellir

Femme Cheveux Blancs
Avec des soins bien ciblés, on peut s’offrir une chevelure blanche superbe. En faire un véritable atout séduction, tout en jouant le naturel.  

Pourquoi les cheveux blanchissent ?

Ce phénomène est dû à l'arrêt de la synthèse de la mélanine, ce pigment naturel présent à l'état de granules dans la seconde des trois couches qui composent la tige capillaire. Le responsable ? Le temps qui passe, ou un choc émotionnel : la reine Marie-Antoinette vit sa chevelure blanchir en une seule nuit dans la prison du Temple. Pas de panique : ce phénomène est rarissime.

La "canitie" est presque toujours progressive. Elle atteint d'abord quelques fibres, les fameux fils d'argent disséminés dans la chevelure. Puis ce sont les racines qui virent au neige. Le processus commence vers la trentaine pour se généraliser vers la soixantaine. Chaque personne a son rythme, selon son hérédité. Contrairement à une idée reçue, ces cheveux-là ne sont pas forcément plus fins - bien au contraire - ni plus difficiles à coiffer que les autres.

  • Arracher un cheveu blanc, est-ce bénéfique ? Surtout pas ! C'est une légende de croire qu'il en repoussera un autre coloré. Il sortira du même follicule pileux où il n'y a plus de mélanine, donc il sera pâlot comme le précédent, dans le meilleur des cas. Dans le pire des cas, il ne repoussera plus, si le follicule a été endommagé.
  • Quels sont les avantages à ne pas les colorer ? Ils poussent sans "vilaines racines". On ne les agresse pas avec des colorations intenses qui modifient profondément leur tonalité. On peut utiliser aussi, à volonté, les shampooings secs, sans voir les traces de poudre blanche : ton sur ton, elles ne se remarquent pas. De plus, les cheveux dépigmentés adoucissent les traits, accentuent l'aspect satiné de la peau, donnent de la luminosité au teint.

Comment garder ses cheveux vraiment blancs ?

Les cheveux blancs ou gris ne conservent pas une teinte pure naturellement ; ils ont tendance à virer au ton paille, sans pour autant donner des reflets blonds. C'est dans leur nature : ils s'oxydent facilement, prennent un air tristounet, vite négligé. Pollution, tabac et soleil accentuent cet effet. Pour maintenir une jolie couleur immaculée ou argentée, utilisez des "antidotes"...

Le shampooing "anti jaune" : il éclaircit et neutralise le jaunissement de la kératine, tout en apportant de l'éclat. Son secret : des pigments blanchissants naturels comme l'azulène de camomille. En plus, il embellit grâce à des agents conditionneurs brillants. Laissez poser 5 minutes avant de rincer. L'effet est cumulatif et s'amplifie au fur et à mesure.

Recette maison : mettre une poignée de fleurs de camomille ou d'écorces de bouleau dans un litre d'eau. Faire bouillir 5 minutes. Laisser macérer pendant 2 heures, puis filtrer. Utiliser comme dernière eau de rinçage après le shampooing.

Bon à savoir : pour conserver une belle couleur naturelle, alternez soin traitant et shampooing déjaunisseur ou à reflets.

À lire également : Comment déjaunir les cheveux naturellement ?

Si l'on veut leur donner un reflet argenté ou nacré

Le shampoing reflets qui magnifie, satine les tons blanc lys ou gris souris. Il renferme des acides aminés qui assouplissent les fibres, des dérivés de silicone qui lissent les cuticules, et des colorants légers, sans oxydant ni ammoniaque, qui laissent des reflets cendrés ou nacrés, très séduisants ; des colorants végétaux, comme la centaurée, riche en un pigment bleu naturel, la cyano-centauréine. Véritable produit de beauté, il contient aussi des agents démêlants et volumateurs.

Recommandé aux personnes ayant 50 à 100 % de blanc, ils conviennent aux cheveux naturels ou permanentés. Une seule application suffit. Massez pour faire mousser, laissez poser 5 à 10 minutes, selon l'intensité du reflet recherché. Employés régulièrement, ces produits accentuent les nuances, donnent du relief.

La coloration légère résiste à quelques shampooings. Ces produits ultra légers accentuent le blanc ou le gris, les rendent plus cristallins, donnent un reflet brillant qui sculpte la chevelure

Recette maison : mettre deux poignées de fleurs de bleuet dans un demi-litre d'eau. Laisser bouillir pendant 5 minutes et infuser 10 minutes, filtrer et s'en servir comme dernière eau de rinçage, après le shampooing.

Peut-on faire un balayage ?

Oui, s'il est subtil et parfaitement réalisé. Seul votre coiffeur peut vous dire s'il est réalisable sur vous. Il peut vous proposer un joli balayage inversé : du foncé superposé sur du clair ; une coloration de quelques mèches en châtain ou chocolat sur des cheveux gris.

Le résultat ? Très original ! Il modernise complètement la chevelure, lui donne une teinte vibrante et nuancée très tendance.

Secrets d'un "beau poivre et sel"

On l'entretient simplement avec un shampooing "argentant" (aussi appelé "Shampoing bleu") qui ravivera les fibres foncées et enluminera les fibres claires et en terminant par un rinçage avec un produit brillance.

Notre conseil : surtout évitez toute coloration classique, même fugace, sur l'ensemble des cheveux. Elle uniformera la teinte et vous fera perdre cet heureux mélange de deux tonalités opposées.

Bon à savoir : chez le coiffeur, on peut choisir une coupe qui met plus en valeur le brun que le blanc, et faire un beau reflet métallique sur une mèche de devant.

Peut-on prévenir le blanchissement ?

On sait que la mélanine est le colorant naturel du cheveu, mais on sait moins que ce colorant a pour rôle de faire écran contre les ultraviolets. Sans ses grains de pigments colorés, le cheveu se retrouve fragilisé de t'intérieur, mal protégé : il absorbe la pollution et s'oxyde plus vite.

Ses écailles s'abîment, il devient sec et se ternit. Ce sont les signes visibles des phénomènes d'oxydation qui génèrent les radicaux libres (sa cuticule faite de kératine est solide mais insuffisamment efficace contre les U.V.).

  • On le voit, la précieuse mélanine ne sert pas qu'à donner la couleur, et son rôle de "protection pigmentaire" contre les radicaux libres est au cœur des recherches sur la bonne santé et le vieillissement des phanères et de la peau.
  • Les spécialistes essaient de comprendre si les cellules fabriquant la mélanine (mélanocytes) disparaissent complètement avec l’âge et lors du blanchissement ou si elles sont justes endormies. Pourquoi s'endorment-elles ? Si c’est le cas, pourrait-on les "réveiller" et relancer le mécanisme de la mélanogénèse ? Nombreuses questions qui concernent aussi bien la dermatologie, l'immunologie que l'endocrinologie.
  • En attendant, la bonne façon de contrer les dégâts des radicaux libres consiste à apporter au cuire chevelu les éléments revitalisants (vitamines, acides aminés, antiradicallaires : procyanidols ou extraits de pépins de raisins) dont il à besoin pour ce régénérer. Bien nourri et protégé par l’intermédiaire des vaisseaux sanguins du tissus conjonctif, le bulbe à plus de chances de rester bien vivant et de garder ses précieux pigments plus longtemps

Comment se coiffer avec des cheveux blancs ?

Avec une coupe bien adaptée, les cheveux blancs ou gris ne vieillissent pas. Au contraire, ils peuvent même donner un air enjoué, dynamique. Pour les mettre en valeur :

  • Jouez plutôt le court et le lisse de façon très naturelle, avec une coupe bien structurée qui dégage le visage.
  • Evitez les permanentes. De même que les franges épaisses, surtout pour les cheveux poivre et sel, assez gros par nature (ce qui alourdit les traits et, de plus, n'est pas très tendance).
  • Préférez le front dégagé ou balayé de petites mèches aériennes, ainsi qu'une nuque relativement courte.
  • Par exemple, optez pour une base carrée, légèrement dégradée et effilée dans l'ensemble, pour apporter du mouvement et adoucir les traits.
  • Vous pouvez aussi vous coiffer vers l'arrière : glisser un côté de la chevelure derrière les oreilles.
  • Ou encore, osez une coupe ultra courte à la garçonne.
  • Si vous ne voulez pas couper vos cheveux, attachez-les en catogan : s'ils pendent, ils donnent un coup de vieux.
Coupe Courte Cheveux Blancs
© istock

Les meilleurs soins au quotidien pour les cheveux blancs

Comme pour les autres cheveux, tout dépend de leur nature et de leurs besoins spécifiques du moment.

  • S'ils se dédoublent, se cassent facilement, sont affaiblis, des soins anti-âge, restructurant, sont conseillés : à base de vitamine E anti-oxydante et d'acides aminés. Lavez-les en douceur, à l'eau tiède, pour ne pas abîmer plus encore les fibres et limitez les brushings.
  • S'ils sont très secs : optez pour un shampooing riche en protéines végétales. Massez bien le cuir chevelu pour obtenir une mousse abondante. Laissez agir quelques minutes.
  • En cas de cheveux gras et de pellicules (même les cheveux blancs sont concernés), les produits traitants sont indispensables. Lavez-les sans frotter pour ne pas exciter les glandes sébacées. Utilisez un peigne naturel à dents larges afin de ne pas entraîner les salissures du cuir chevelu sur les fibres.
  • Pour apporter du gonflant : des produits enrichis en protéines et polysaccharides qui renforcent le cheveu, le gainent sur la longueur et lui donnent du ressort.

Le maquillage qui convient le mieux pour les cheveux blancs

Clair et naturel, pour donner de la lumière aux cheveux :

  • Le teint : choisissez un produit fluide plutôt que compact, pour camoufler ridules et rides. Appliquez par dessus un voile léger de poudre libre, transparente, au pinceau ou à la houppette (surtout, ôtez le surplus !). Mettez une touche de fard à joues rosé.
  • Les yeux pour rajeunir le regard, éclairez les paupières mobiles avec un fard blanc, à étaler jusqu'aux sourcils. Puis un trait de crayon blanc le long des cils supérieurs (pas un contour de l'œil au crayon noir !). Pour colorer, évitez les tons orangés ou sombres qui attristent les cheveux blancs. Préférez les rosés ou les violines pour des yeux bleus, les verts tendres pour les yeux marrons, les bleus pastel pour les verts. Joli aussi, le gris argent avec une chevelure poivre et sel. Privilégiez le mascara brun, plus harmonieux que le noir pour des cheveux pâles.
  • La bouche : pas de rouge vif ; plutôt des tonalités moyennes, de préférence dans la palette des roses : rose thé, rose pétale…

À lire aussiQue faire avec l’apparition des premiers cheveux blancs ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires