Produits bio : Je mets mes cheveux au vert

Soin Cheveux Naturel
Les soins bio et plus largement naturels sont une vraie tendance lourde du marché. Les consommateurs se réveillent et sont devenus plus militants face à leur corps. Ce qui n’était que des achats occasionnels, il y a encore quelques années, est devenu une vraie nouvelle façon de consommer : le shampoing bio ne fait pas exception !

Cheveux et peau, même appétit de soins bio ?

Pour certains utilisateurs, il était en effet plus évident d'offrir des soins ultra naturels à leur peau sans faire de même pour leurs cheveux. Les clients ne font pas forcément cette distinction, tant ils sont convaincus et inscrivent leurs achats dans une démarche globale. Ils mangent, s'habillent, prennent soin de leur corps avec cette même logique. En revanche, les nouveaux convertis entrent facilement par le biais du déodorant ou du soin visage, avant de passer aux soins corps et capillaires.

Mon shampoing ne mousse pas ? C'est bon signe !

Loin de l'achat gadget, l'achat des soins verts pour les cheveux est, avant tout, un coup de cœur. Pour certaines d'entre nous, c'est un geste de plus pour la protection de la planète. On le sait, utiliser un shampooing bio est aussi bon pour les cheveux que pour l'environnement.

Les vrais bio sont sans paraben, sans conservateur chimique et ne sont pas testés sur les animaux. Leur biodégradabilité est optimale, ils ne sont pas toxiques et sont facilement reconnaissables grâce à des labels clairement apposés sur les emballages, eux aussi fabriqués dans le respect de l'environnement.

Et si certaines ne sont pas encore séduites par les soins capillaires verts, c'est souvent à cause d'idées reçues qui ont la vie dure.

« Si mon shampooing ne mousse pas, il ne lave pas bien », pense Catherine, 27 ans. « Sans parfum, mon shampooing ne peut pas me débarrasser des odeurs de tabac », estime Virginie 39 ans. « Je n'aime que les shampoings qui glissent bien, c'est la meilleure façon de bien laver les cheveux », affirme Sylvie, 43 ans.

Et pourtant. Certes, les industriels ne doivent pas décevoir nos consommateurs qui sont habitués à des formules très siliconées, parfumées et à la mousse abondante. C'est en leur expliquant, en leur apportant autre chose qu'ils les satisfont.

Shampoing Solide Produit Bio
© istock

Shampoing : Les "plus" du naturel et bio

La concentration, C'est d'abord une plus haute concentration des actifs qui implique une quantité d'utilisation moindre et ainsi une répercussion directe sur l'environnement. Par exemple, avec un flacon de 200 ml, on procède à vingt doubles shampooings.

Authenticité. « Lorsque nous annonçons la présence d'un actif, il est réellement présent dans la formule et non pas sous forme de traces ou d'arôme, comme c'est le cas avec le miel dans certaines formules à très bas prix. » explique Sandrine Laquet de CosmeBio. Il est vrai qu'un produit cosmétique peut indiquer un ingrédient sur son emballage, sans qu'aucune quantité minimale soit imposée.

La technicité. « Les shampooings et soins bio impliquent une gestuelle précise. Sans silicone, peu ou pas moussants, ils ont besoin d'être émulsionnés avec un peu d'eau puis travaillés sur le cuir chevelu. Cela peut paraître plus difficile, mais c'est surtout plus agréable car plus manuel, moins expéditif. » Pour information, la grande quantité de mousse d'un shampooing "classique" est due à la présence de tensioactifs parfois un peu irritants.

Le résultat. Très vite, les femmes constatent que leurs cheveux sont plus beaux, moins électriques, regraissent moins vite et sont résistants.

Retour aux sources dans mes produits

Les choisir : Comme pour une gamme de soins classiques, on commence par établir un diagnostic avec un coiffeur. Selon la nature des cheveux, on choisit un shampooing, un après-shampooing et un masque. En cas de souci particulier, on suit les conseils du pro pour une cure de remise en forme.

Les associer : Hormis le henné à manipuler avec grande prudence, on peut se faire plaisir sans risque. Associer un shampooing à la moelle de bambou d'une marque et un soin à la menthe d'une autre marque par exemple ne présente aucune contre-indication.

La bonne gestuelle : C'est la grande différence. Pour faire mousser un shampooing avec une formule standard, on se met sous la douche, on verse parfois directement sur le cuir chevelu, on papouille deux minutes, ça mousse et on rince. Avec un shampooing nature, on adopte le geste des pros : on verse une noix de shampooing au creux de sa main ou dans un verre en plastique. On l'émulsionne avec un peu d'eau tiède et on l'applique sur l'ensemble du cuir chevelu. On le masse, en partant de la nuque et en remontant vers le sommet du crâne, avec la paume et les doigts de ses deux mains. On laisse poser une minute, on rince et on procède au second shampooing.

Si vous avez un cheveu très sec, vous pouvez même troquer votre shampooing contre un masque ou une crème de soin et effectuer le deuxième shampooing avec. Emulsionner de la même façon et rincer.

Avec les soins, bien laisser poser le masque sous une serviette chaude quinze minutes ou encore toute la nuit parce que les actifs sont concentrés et que ça vaut la peine de laisser le cheveu s'en rassasier.

Cosmetiques Bio Naturels Shampoing
© istock

Shampoing bio : L'aventure des recettes maison

Les recettes maison restent encore relativement anecdotiques. Mais les femmes adorent les lire, y penser et, souvent, elles cherchent dans le commerce le shampooing ou le masque qui comportent les ingrédients qui font envie. C'est vrai que, la plupart du temps, on se contente d'un trait de vinaigre de cidre ou de jus de citron dans la dernière eau de rinçage. Mais lorsque l'on a vraiment le temps, on se concocte une soirée "soin avec bougies, bain chaud, masque et gommage visage et soin cheveu maison."

Un vrai bonheur de manipuler des ingrédients et de les appliquer sur ses cheveux. En faisant l'effort de réaliser soi-même le soin, on a l'impression de potentialiser ses effets.

À lire aussi : Beauté : 6 recettes pour économiser sur ses produits de beauté

Choisir les bons ingrédients pour faire son shampoing soi même

Quelques basiques qui fonctionnent toujours très bien

Les œufs. Pour un shampooing brillance et nourrissant. La recette est simplissime : battre trois jaunes, les appliquer sur le cuir chevelu, masser, puis rincer.

Les huiles d'olive/ de germe de blé et d'arachide. Pour des longueurs sèches. Mélanger une cuillerée à soupe de chaque et appliquer sur les longueurs, mais pas sur le cuir chevelu. Laisser poser toute la nuit et faire un shampooing doux le matin.

Le miel. Pour un soin adoucissant, on en ajoute une cuillerée à café au soin aux trois huiles.

Le rassoul. Anti-sébum. Mélanger 4 cuillerées à soupe d'argile verte, 2 gouttes d'HE de citron, 2 de lavande, 2 cuillerées à soupe de lait en poudre, un peu d'eau pour obtenir une crème. Appliquer raie par raie, laisser poser dix minutes et rincer en émulsionnant. Les cheveux retrouvent netteté et gonflant. A utiliser trois fois en mini-cure en alternance avec un shampooing doux.

L’huile de coco. Juste après un shampooing, appliquer une noisette d'huile de coco sur les longueurs pour les hydrater et les lustrer. Si cette huile se révèle trop riche, préférer l'huile de jojoba.

À lire également : Quelle huile fait pousser les cheveux ?

Envie de soins bio pour vos cheveux en institut

Massages lents et profonds, effluves toniques et douces, relaxation totale, cuir chevelu assaini et chevelure en forme, tel est le programme alléchant des instituts. Nos coups de cœur.

Chaud et froid. Un shiatsu du visage et de la tête avec pose sous vapeur d'un soin à la menthe épicée est suivi d'un cataplasme à la capucine. Le shampooing est rincé au gingembre avant l'hydratation des longueurs sous vapeur.

Spécial brunes. Après un shampooing puis un soin sous serviette chaude, on applique des olives noires finement broyées dans de l'huile essentielle d'ambre et mélangées à un masque à la cannelle et au girofle. Un lent massage du cuir chevelu fait pénétrer le soin. L'objectif ? Rehausser les bruns et châtains foncés.

Sur mesure. Un grand soin comprenant un avant-shampooing, un shampooing, un massage du cuir chevelu, un masque, un après-shampooing et brushing ou coiffage.

Purificateur. Une pâte d'argile blanche bio, de l'eau de rose bio, un mélange de pigments dans la tonalité du cheveu redonne brillance, luminosité et légèreté aux cheveux. Soin détox à l'argile blanche bio et à l'eau de rose.

À lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.