Épilation à la lumière pulsée : comment ça fonctionne ?

Epilation Lumiere Pulsée
Vous souhaitez vous débarrasser une bonne fois pour toutes de vos poils mais ne savez pas vraiment pour quelle technique opter ? L’épilation à la lumière pulsée est une technique sans douleur et qui, sur le long terme, démontre des résultats vraiment satisfaisants. Qu’est-ce que l’épilation à la lumière pulsée ? Est-ce vraiment efficace ? Quelle est la différence entre épilation à la lumière pulsée et épilation laser ? On vous dit tout. 

Lumière pulsée : comment ça marche ?

L'épilation à la lumière pulsée utilise l'émission de lumière et l'absorption de ladite lumière par le poil pour proposer une dépilation efficace. La lumière utilisée atteint les 70°C et détruit le poil (dès son bulbe) ce qui entraîne, sur le long terme, la non-repousse du poil. En fait, c'est le pigment du poil, la mélanine, qui capte la lumière, chauffe, et est ainsi détruite. La lumière pulsée entraîne une micro brûlure et c'est cette réaction thermique qui modifie la repousse et la freine. En fin de compte, la chaleur « endort » le bulbe qui fabrique le poil. Donc, des les premières séances, certains poils tombent et ne repoussent presque plus.

Si les séances sont programmées de manière régulière et bien suivies, la repousse peut devenir de plus en plus longue et parfois même vous laisser tranquille jusqu'à 2 voire 3 ans ! Mieux vaut commencer son traitement à la lumière pulsée en hiver pour être tranquille pour l'été.

Le déroulement d'une séance

L'épilation à la lumière pulsée n'est pas vue comme un acte médical. De fait, elle se pratique plutôt en centre esthétique. Il convient de prendre quelques précautions avant toute séance. Il faut, tout d'abord, raser les poils de la zone à traiter 2 à 3 jours avant la séance. En effet, plus le poil est épais et foncé, mieux il sera repéré par la lumière. Pour les zones les plus sensibles, comme le visage ou le maillot, il faut savoir anticiper les sensations de chaleur ou de picotements pouvant potentiellement apparaître durant la séance. Pour cela, il faut appliquer une crème anesthésiante (prescrite par un médecin) sur la zone concernée. De plus, si vous avez des grains de beauté, il faut les protéger un maximum. Des lunettes anti-rayonnements sont également nécessaires et sont fournies par l'établissement.

Vous êtes allongé(e) dans une cabine durant toute la séance. Le professionnel diffuse ensuite la lumière flash sur les zones à traiter pendant 5 à 15 minutes si nécessaire. Il est possible de ressentir quelques picotements et une sensation de chaleur. Parfois, certaines zones plus sensibles peuvent aussi être douloureuses.

Il est essentiel d'espacer les séances de un mois et demi à deux mois voire trois par la suite. Après deux ans, le délai peut s'allonger de 6 à 12 mois.

Il faut éviter de faire une séance entre 2 et 3 semaines avant de s'exposer au soleil puis attendre au moins un mois après s'être exposé(e).

Le prix

Une séance d'épilation à la lumière pulsée coûte moins chère qu'une séance de laser. Les prix varient également selon la zone du corps à traiter. Comptez, en moyenne :

  • 80 à 120 euros pour les aisselles
  • 60 à 100 euros pour le maillot classique
  • et environ 200 à 350 euros pour les jambes.

Certaines lampes flash utilisables à la maison sont mises sur le marché et très efficaces. Il existe plusieurs prix pouvant aller de 120 euros en moyenne à plus de 500 euros pour les appareils les plus perfectionnés.

Epilation Lumière Pulsée
© istock

Est-ce efficace ?

Pour réellement voir des résultats, il faut attendre environ 3 séances. En effet, à chaque séance, un pourcentage limité de poils est brûlé. C'est à partir de la 5e séance que 90% des poils environ sont éliminés.

Une épilation à la lumière pulsée est quasi définitive en ce qui concerne certaines zones comme le maillot ou les aisselles. Sur les autres parties du corps, elle est durable, sur le long terme. Il faut rappeler que l'efficacité de cette technique peut varier en fonction du réglage de la machine et de sa qualité.

Les zones idéales pour utiliser la lumière pulsée sont les aisselles, le visage (au-dessus des lèvres), le maillot (attention aux muqueuses, petites lèvres et zones sensibles cependant) et les demi-jambes. Sur les cuisses et les avant-bras, les résultats sont moins bons car les poils sont plus fins et réagissent donc moins bien à ce type d'épilation.

L'épilation à la lumière pulsée est aussi adaptée pour les hommes (sauf au niveau de la barbe et des testicules).

La lumière pulsée peut aussi aider à stimuler la collagénose, soit la production de collagène, à force d'être chauffée régulièrement. Cela peut donc avoir un effet anti-rides, anti-âge et raffermissant. La peau semble alors plus douce et plus ferme.

Les contre-indications

Il existe quelques contre-indications à l'épilation à la lumière pulsée. En effet, cette méthode ne convient pas aux poils blancs, décolorés ou clairs. De même elle n'est pas indiquée pour les peaux mates, métissées ou noire. Cependant, de nouvelles machines adaptées aux peaux mates commencent à voir le jour.

Elle est à oublier sur une peau bronzée (que le bronzage soit naturel ou induit par des produits autobronzants). Si vous souffrez de certaines pathologies ou êtes sous certains traitements, l'épilation à la lumière pulsée est également contre-indiquée. Cela concerne :

  • les femmes enceintes ou qui allaitent
  • les diabétiques, épileptiques ou personnes cardiaques
  • les personnes souffrant d'une maladie du sang
  • les personnes sous traitements anticoagulants, antibiotiques ou tout médicament photo-sensibilisant

La lumière pulsée est clairement déconseillée chez les adolescents. Mieux vaut attendre d'avoir au moins 20 ans, pour être sûr que la pilosité est bien arrivée à maturité. Elle est aussi déconseillée sur les zones de peau avec des tatouages, des piercings ou des grains de beauté. Il en est de même avec des zones comprenant des lésions cutanées ou des plaies.

Quelle est la différence entre l'épilation laser et l'épilation à la lumière pulsée ?

L'épilation au laser et la lumière pulsée agissent de la même façon sur le poil mais en utilisant des techniques différentes. Le laser émet un faisceau lumineux concentré très puissant et promet donc une épilation dite définitive. La lumière pulsée est une méthode moins puissante, plus diffuse, permettant un usage même à domicile et une épilation semi-définitive. C'est une technique moins invasive que le laser mais, sur le long terme, tout aussi efficace. Il convient juste de prévoir plus de séances de lumière pulsée que de laser pour en arriver au même résultat.

Les résultats d'une séance de lumière pulsée sont peut-être moins définitifs que ceux du laser mais ils sont de plus en plus satisfaisants grâce aux nouvelles lampes utilisées actuellement. De plus, une séance de lumière pulsée est moins douloureuse qu'une séance de laser et aussi plus rapide et moins chère !

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.