Quelles sont les conséquences psychologiques de l’infidélité ?

Jeune femme déprimé
Incompréhension, désillusion, colère, sentiment de trahison, stress post-traumatique, l’adultère provoque un marasme chez la personne qui a été trompée. Vous craignez de subir une infidélité ? À l’inverse, vous avez trompé votre partenaire et vous craignez de le blesser ? Vous vous questionnez sur l’impact psychologique qu’un tel acte peut engendrer ? Alors, découvrez quelles sont les conséquences psychologiques de l’adultère. 

Où commence l’infidélité ?

Il n’existe pas véritablement de réponse à cette question dans la mesure où elle est totalement subjective. En effet, elle dépend de la sensibilité de chacun et des limites qui ont été fixées d’un commun accord dans le couple. Ainsi, pour certains, l’infidélité commence dès qu’il y a un rapport sexuel avec une autre personne, tandis que pour d'autres un simple baiser suffit.

De même, l’infidélité peut se caractériser par l’apparition de sentiment envers une tierce personne. En prenant conscience de cela, vous comprenez pourquoi certains couples ne se formalisent pas en cas de coucheries extra conjugales, alors que pour d’autres au contraire, cela est inenvisageable.

Les impacts psychologiques de l’infidélité

La perte de l’estime de soi

La découverte d’une tromperie de son partenaire engendre généralement une perte d’estime de soi. La victime se sent trahie et elle a l’impression qu’elle n’était pas à la hauteur des exigences de son concubin. Elle commence alors à ressentir des pensées négatives et dévalorisantes à son égard. Elle se dit alors qu’elle n’est pas assez performante au lit ou encore qu’elle est trop grosse, trop vieille, trop négligée, etc. En bref, elle culpabilise.

Le réveil de blessures cachées

La tromperie peut réveiller une blessure de l’enfance qui a mal cicatrisé. Il s’agit notamment d’une blessure de trahison ou d’abandon engendré par l’un de ses parents. Ce processus peut conduire à une dépression. Dans ce cas, il est important de se faire aider par un psychologue pour se réparer.

Le sentiment de culpabilité

En lien avec la perte d’estime de soi, la personne trahie se culpabilise en pensant qu’elle est la cause de l’adultère. Elle se dévalorise totalement et elle se convainc qu’elle n’est pas à la hauteur.

Un blocage sur de futures rencontres et relations

Si l’infidélité débouche sur un processus de généralisation du type : tous les hommes sont des menteurs, alors la personne peut avoir beaucoup de mal à retrouver l’amour. Dans ce cas-là, il faut déconstruire ses fausses croyances en ayant recours à une psychothérapie.

Le développement d’un stress post-traumatique

Rumination, images obsessionnelles, troubles du sommeil, impulsivité et l’anxiété peuvent faire leur apparition après une infidélité. L’ensemble de ces symptômes convergent vers ce que l’on appelle le stress post-traumatique.

L’apparition de la dépression

En fonction de la nature de l’infidélité et de la sensibilité de la personne qui en est victime, cette trahison peut mener à une dépression sévère, voire à des pensées suicidaires. L’individu se mure dans le silence, s’isole, se met à consommer beaucoup d’alcool et cesse de s’alimenter.

Comment se remettre psychologiquement de la trahison ?

Même si cela peut paraître insurmontable, tout le monde parvient à se remettre d’une infidélité. Il faut laisser le temps faire son œuvre. Et si cela est trop difficile, il ne faut pas hésiter à se faire aider par un psychologue.  

Prendre du temps pour soi

Accordez-vous du temps loin de votre conjoint pour faire le vide dans votre tête. Demandez-vous si vous souhaitez ou non continuer cette relation. Tentez de comprendre ce qui a pu se passer pour que votre partenaire vous trompe.

Verbaliser ce qui s’est passé

Une fois votre colère calmée, engagez la conversation avec votre partenaire pour comprendre ce qu’il s’est passé. Une infidélité intervient généralement lorsque le couple se met à dysfonctionner, alors il est important de comprendre où se situent ses propres failles. Cette explication est d’autant plus cruciale si vous décidez de rester avec votre conjoint.

Se changer les idées

Un groupe de femmes rigole et mange
© istock

Ne vous isolez pas ! Sortez, dînez avec vos amies, faites une randonnée ou partez au bord de la mer. Aérez-vous la tête pour vous apaiser et y voir plus clair. Prenez du recul et intellectualisez la situation.

S’accorder du temps pour guérir

Comme toute blessure physique ou psychique, vous avez besoin de temps pour cicatriser correctement. Ne vous jetez pas tête baissée dans une relation pansement au risque de souffrir davantage. Prenez le temps de vous aimer à nouveau et de retrouver la confiance que vous pouvez accorder aux hommes. D’ailleurs le processus de guérison ou de pardon prend généralement 2 ans. 

Sortir du statut de victime

Si au début vous vous sentez victime de la pire des trahisons, le fait de quitter rapidement ce statut vous sera bénéfique pour retrouver votre amour propre. L’humiliation étant souvent publique et révélée au cercle proche, il est important de reprendre la main sur la situation pour l'affronter avec dignité.

Donner le tempo

Si vous décidez de rester avec la personne qui vous a trompée, c’est à vous de donner le rythme dans la construction de votre nouvelle relation. Après vous avoir brisée, votre partenaire doit accepter votre instabilité émotionnelle. Il doit aussi comprendre que vous avez besoin de temps pour parvenir au pardon et retrouver votre amour propre.

Regarder vers l’avenir

Il ne sert à rien d’avoir des regrets et de ruminer les actes passés. Pour aller mieux, il est essentiel de penser à l’avenir et de se défaire de sa honte et de sa culpabilité.

Reprendre sa vie sexuelle

Ne fermez pas la porte au sexe après une infidélité. Restez à l’écoute de vos envies et si vous voulez faire l’amour avec votre partenaire, même après l’adultère, ne vous en privez pas.

En bref, bien qu’elle soit douloureuse et souvent mal vécue, l’infidélité n’a rien d’insurmontable. Le temps est votre meilleure alliée pour cicatriser. En revanche, si la blessure est trop profonde et que vous sentez que vous perdez pied, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un psychologue. Plus vous sombrerez et plus la pente sera difficile à remonter, alors n’attendez pas trop pour vous faire aider si vous en avez besoin.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires