Découvrez les bienfaits des soins Kneipp : bains, cure…

Soins Bien être
En Allemagne, les cures Kneipp sont un rituel de bien-être depuis le XIXe siècle. Chez Kneipp, on utilise avant tout les produits de la marque pour se détendre dans son bain. Les galets effervescents, les huiles au pin, au tilleul ou au genévrier, sont vendus en France dans les magasins de diététique et les pharmacies. Ils sont un peu les cosmétiques pionniers de la détente à domicile.

Cette marque, véritable institution en Allemagne, est même entrée dans le langage courant avec le terme kneipen, mot utilisé pour évoquer l'art de se traiter selon les préceptes de l'abbé Kneipp, créateur de la méthode éponyme à la fin du XIXe siècle. Atteint d'une maladie pulmonaire grave dans sa jeunesse, ce dernier se soigna en prenant des bains et en marchant dans les eaux glacées (entre 5 et 10°C) du Danube. Et il guérit !

Kneipp : Une méthode naturelle et préventive

La méthode de Sebastian Kneipp est en fait une conception holistique qui envisage l’hydrothérapie comme une réponse globale et préventive aux maux du corps et de l'esprit. Cinq éléments structurent la théorie de Kneipp selon laquelle l'homme, ses habitudes de vie et son environnement naturel doivent être considérés comme une unité indivisible : l'eau, les plantes, l'activité physique (pas de sport à outrance, marche dans l'eau ou en plein air...), la diététique (régime pauvre en graisse favorisant le végétal, pas de café ni d'alcools forts) et l'harmonie corporelle et mentale.

Cette méthode préventive et curative naturelle est appliquée en Allemagne, dans une soixantaine de centres de bien-être mêlant l'hydrothérapie à d'autres disciplines. Ces centres dispensent des cures médicales remboursées ou des cures de wellness (bien-être). II s'agit essentiellement de balnéothérapie à l'eau courante, même si l'eau thermale est parfois mise à contribution. On peut donc facilement bénéficier de ces soins naturels chez soi.

Pour une cure à domicile

Certains soins d'hydrothérapie peuvent devenir un rituel quotidien à la maison.

Pour se dynamiser : il faut mettre le pommeau de douche en position de jet compact, plus enveloppant et plus ciblé.

Par exemple, on commence par un jet d'eau chaude sur le pied droit, puis on le fait remonter sur l'extérieur de la jambe jusqu'au-dessus du genou. On maintient brièvement le jet, ensuite on le redescend jusqu'au talon et on passe à la jambe gauche.

On alterne deux fois eau chaude et froide, et on termine par une aspersion glacée sur la plante des pieds, siège de toutes les terminaisons nerveuses.

Enfin, on met progressivement, pendant quelques secondes, les avant-bras sous l'eau froide (bras droit d'abord). Cela a un effet stimulant.

Contre les maux de tête et pour améliorer l'élasticité de la peau : on fait prendre à son visage une douche froide, en inspirant et en expirant lentement.

On passe le jet sur la tempe droite en mouvements circulaires jusqu'à la tempe gauche. Même chose en sens inverse. On va ensuite de haut en bas sur la partie droite du visage, puis sur la partie gauche.

On termine par trois jets circulaires sur toute la face. Cela calme le cœur et active la concentration.

Alternance de chaud et de froid

L'alternance des bains ou des jets d'eau chaude et froide est la base même de ces cures. Le contraste thermique (eau chaude, à 37°C, et froide, entre 0 et 18°C) stimule la circulation sanguine, le métabolisme et la musculature. Le système immunitaire serait renforcé, les toxines sont éliminées.

Les centres spécialisés allemands pratiquent près d'une centaine de soins variés jouant sur l'effet thermique : douches à jets, affusions froides, bains aux plantes…

Douche Jambes
© istock

Des huiles essentielles hyperconcentrées

Les plantes jouent un rôle très important dans les cures et, intégrées dans les produits cosmétiques, elles correspondent à des indications thérapeutiques précises.

Comme les huiles de bain à l'eucalyptus, pour le tonus respiratoire, à l'épicéa, anti-bactérien et vivifiant, au genévrier, contre les courbatures. Elles sont souvent composées pour 20 à 40 % d'huiles essentielles, des concentrations importantes pour agir sur un corps fatigué.

Les matières végétales et minérales qui composent les produits sont les plus pures possibles. Elles proviennent de l'agriculture raisonnée. En outre, les produits ne contiennent ni savon ni conservateurs. Les terpènes des végétaux utilisés lors de la distillation des huiles essentielles sont intégralement préservés, ce qui garantit l'efficacité de leurs principes actifs. La plupart des produits sont destinés aux douches et aux bains (gamme Kneipp Classic).

Depuis peu, ces lignes bien-être innovent avec des fragrances fleuries et fruitées argousier, ylang-ylang, lotus... (Kneipp Spa). Il existe aussi une gamme plus dermatologique (Kneipp Care) : à l'amande douce, pour les peaux sèches et sensibles ; aux huiles essentielles et à l'arnica, pour les soins des pieds et des jambes lourdes

Bain maison selon la tradition Kneipp

Galets pour le bain aux fragrances classiques (pin, verveine...) ou plus originales (gingembre, stimulant, ou vétiver, calmant) : profitez pendant cinq minutes de l'effet effervescent de leur dissolution.

Restez dans le bain environ vingt minutes. Même temps de pause dans une eau à 37°c pour les huiles de bain, Un seul bouchon suffit. Terminez par une douche froide. Et, surtout, pour conserver les bienfaits des actifs sur la peau, tamponnez-vous délicatement et reposez-vous cinq minutes.

À lire aussi : 11 astuces pour prendre soin de sa peau en été

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.