Brûlures dans la bouche fréquentes : comment traiter ?

Femme Brulure Bouche
Ces douleurs fréquentes concernent surtout les femmes. Des traitements appropriés sont là pour les soulager.

Une sensation de brûlure intense saisit le bout de la langue, les lèvres, le palais. Puis la langue semble s'enflammer. Les douleurs augmentent, surtout en fin de journée, allant même jusqu'à rendre difficile l'endormissement. Seule la nuit parviendra à les calmer...

Ces douleurs, appelées glossodynies (s'il s'agit de la langue) ou stomatodynies (s'il s'agit de la bouche), sont une pathologie fréquente, bien connue des dentistes et stomatologues. Et pourtant, on en parle peu, car on ne sait pas les soigner, faute d'en connaître les causes. De plus, aucun laboratoire pharmaceutique n'a trouvé, ou vraiment cherché, de remède à ce mal.

Une sensation de sécheresse

Pourtant, les dentistes qui se sont penchés sur la question ont quelques éléments de réponse. Premier constat : Les symptômes sont souvent les mêmes. Il s'agit d'une maladie chronique qui empoisonne la vie, et les personnes qui en souffrent (à 80 % des femmes de plus de 60 ans) ne savent pas à qui s'adresser.

Les douleurs surviennent par crises. Après une période d'accalmie, elles reviennent pour quelques jours et sont parfois quasi quotidiennes.

Chez certaines personnes, la sensation s'aggrave particulièrement dans certaines situations, quand l'odorat est stimulé (en se parfumant, en effectuant un plein d'essence...). Ce n'est ni une mycose, ni de l'herpès, et les hypothèses sont nombreuses. Il ne faut pas négliger la possibilité d’un facteur déclenchant d'ordre "mécanique" comme une dent pointue ou qui bouge, du tartre, une extraction dentaire.

On a parlé de problème hormonal, puisque la majorité des patients sont des femmes ménopausées. Mais le Dr Bouillot, qui a étudié des centaines de cas à l'hôpital de Bordeaux et à celui de Périgueux, a constaté que les taux d'hormones étaient normaux.

Serait-ce un phénomène lié au vieillissement s'accompagnant d'une carence de salive ? La sensation de brûlure s’accompagne effectivement d'une sensation de "bouche sèche", que l'on peut compenser avec de la salive artificielle (Artisial). C'est d'ailleurs l'un des traitements proposés. En revanche, les bains de bouche, qui procurent un soulagement immédiat, sont déconseillés la sensation d'apaisement ne dure pas, et lorsque les solutés sont alcoolisés, ils desquament la muqueuse, ce qui aggrave encore les douleurs. Mieux vaut utiliser des gels sans alcool.

Une origine psychologique ne serait pas à exclure, et lorsque l'on parvient à diminuer le stress ou la fatigue, il arrive que les choses s'améliorent.

Ce syndrome sec peut également toucher d'autres muqueuses (œil, nez, vagin) et, associé à de l'arthrose, entrer dans le cadre du syndrome de Gougerot-Sjôgren, une maladie auto-immune qui se caractérise par une sécheresse de toutes les muqueuses. Il est important alors de procéder à des examens complémentaires (biopsies et scintigraphies), pour en faire le diagnostic.

Un nouveau médicament, à base de pilocarpine, pas encore disponible en France, améliorerait nettement l'insuffisance salivaire.

Femme Brulure Bouche Douleurs
© istock

Elles peuvent cacher d'autres maladies

Le Dr Bouillot, en observant des biopsies, a constaté des anomalies fréquentes au niveau des vaisseaux et micro vaisseaux de la langue sur plus des deux tiers des cas. Certains patients présentaient également des varicosités sublinguales.

Un examen par laser-doppler peut être envisagé afin d'étudier le flux micro-circulatoire de la langue, mais il est conseillé de commencer par vérifier l'éventuelle présence de varicosités sous la langue. Dans ce cas-là, des traitements à visée circulatoire peu- vent être administrés. On peut aussi prescrire des corticoïdes locaux.

À lire aussi : Une douleur ? N'attendez pas pour vous faire aider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.