Comment choisir votre appareil auditif ?

Choisir Appareil Auditif
La déficience auditive est un problème qui touche de nombreuses personnes à travers le monde. En France, près de 5 millions de personnes seraient concernées. Si les problèmes d’audition peuvent apparaître dès notre jeunesse, ils surviennent dans la majorité des cas avec l’âge. Pour y remédier, de nombreux appareils auditifs sont aujourd’hui disponibles sur le marché. Mais quels sont donc les différents types d’appareils auditifs qui existent actuellement et comment choisir celui qui vous convient le mieux ? Découvrez des éléments de réponse dans cet article.

Les différents types d'appareils auditifs disponibles actuellement sur le commerce

Types d'Appareils Auditifs

De manière générale, on distingue 3 grandes catégories de prothèses auditives :

Les prothèses intra-auriculaires ou in ear

Ce type de prothèse auditive est très apprécié pour sa discrétion ainsi que pour sa grande autonomie d'audition et son niveau sonore amélioré. Elle se destine surtout aux personnes qui souffrent d'une perte auditive légère à modérée. Pour fabriquer cet appareil auditif invisible, le prothésiste prend les empreintes de votre oreille et effectue un moulage sur mesure. Le dispositif tout entier peut ainsi être dissimulé dans votre conduit auditif. En fonction de la taille de ce dernier, il sera possible d'utiliser des écouteurs plus ou moins puissants. Une correction de 90 % des pertes d'audition sera envisageable dans certains cas.

Plus le conduit sera profond, plus l'appareil pourra être placé profondément pour ne plus être visible du tout. Il est également possible d'y intégrer une antenne de communication sans fil et ainsi régler le niveau d'audition à l'aide d'une télécommande ou d'un module Bluetooth via une application.

Les prothèses contours d'oreilles BTE

Un appareil auditif contour d'oreilles ou BTE (Behind the ear) se place derrière le pavillon de l'oreille. Il se destine aux personnes atteintes d'une perte d'audition très importante. Un tube relie le dispositif à un embout à insérer dans le conduit auditif. On distingue 2 grandes catégories :

  • Le contour traditionnel BTE : ce type de sonotone dispose d'un tube plutôt large de 2,5 mm de diamètre.
  • Le contour tube fin ou BTE slim tube : le diamètre du tube est de 1 mm seulement.

Les prothèses contour d'oreilles ont surtout l'avantage d'offrir une grande puissance d'amplification ainsi qu'un confort d'écoute optimal. Elles sont ainsi tout indiquées pour corriger les niveaux de pertes auditives sévères à profondes. Elles sont également très robustes et faciles à manipuler, notamment pour les jeunes enfants et les personnes âgées.

Les prothèses microcontours d'oreilles

Également appelé contours à écouteur déporté RIC (receiver in canal), ce type d'appareils auditifs se place également derrière le pavillon de l'oreille comme les prothèses contours d'oreilles BTE. Cependant, une telle prothèse se différencie par le fait que l'écouteur qui fait office de haut-parleur se place dans le conduit auditif. L'embout se fixe directement sur l'écouteur. Et contrairement aux contours d'oreilles classiques, le tube ne conduit pas de son mais alimente l'écouteur grâce à un fil électrique. C'est à ce jour le meilleur dispositif commercialisé pour les personnes qui recherchent une prothèse petite et discrète qui ne consomme pas beaucoup.

Ces contours à écouteur déporté RIC offrent par ailleurs une meilleure reproduction d'une écoute naturelle et une meilleure acoustique. C'est le compromis parfait entre les contours d'oreilles classiques et les prothèses intra-auriculaires. Ces prothèses anti-surdité conviennent aussi bien aux pertes auditives légères qu'à celles qui sont plus sévères.

Les critères de choix d'un appareil auditif

Le port d'un appareil auditif permet aux personnes atteintes de problèmes d'audition de retrouver un certain confort d'écoute. Pour trouver la prothèse qui vous convient le mieux, il est fortement recommandé de demander l'avis d'un médecin ORL (oto-rhino-laryngologiste). Ce spécialiste des problèmes de l'oreille effectuera les tests et les audiogrammes nécessaires et vous orientera vers un audioprothésiste de confiance qui pourra fabriquer pour vous un appareillage personnalisé. Prenez rendez-vous et prenez le temps de lui expliquer en détail ce que vous recherchez.

Le choix du modèle de prothèses dépendra ensuite de plusieurs critères, qui sont notamment :

  • Le degré et le type de déficience auditive : le niveau de perte d'audition varie d'une personne à une autre. Il peut être léger, modéré, sévère ou profond.
  • Votre style de vie : si travaillez dans les métiers du son par exemple, il vous faudra un appareil disposant d'un réglage précis.
  • La discrétion : actuellement, porter une prothèse est encore source de gêne pour de nombreuses personnes malentendantes. Ces personnes auront ainsi tendance à se tourner vers les modèles les plus discrets.
  • La facilité de manipulation : dédiée à un usage quotidien, une audioprothèse doit être facile à manipuler, surtout pour les jeunes enfants et les personnes âgées. Les modèles les plus petits ne seront pas indiqués pour ce type de patients.
  • La robustesse : ayant un certain coût, les prothèses auditives se doivent d'être robustes. Cependant la robustesse varie en fonction des modèles mais aussi des marques des appareillages.
  • La marque : pour certaines personnes, la marque de l'appareil auditif est un gage de qualité.
  • Le confort : portée en moyenne 8 heures par jour, une prothèse doit être la plus confortable possible. Les audioprothèses sont conçues pour être confortables mais tout dépend du ressenti de chacun.
  • La performance : il s'agit d'un critère prioritaire qu'il ne faut surtout pas négliger. L'appareil auditif doit assurer une qualité d'écoute optimale même dans les milieux les plus bruyants.
  • L'autonomie : certaines personnes peuvent avoir du mal à remplacer les piles de leurs dispositifs, c'est pourquoi elles se tournent vers ceux qui ont une grande autonomie.
  • L'esthétique : les appareils d'audition se déclinent aujourd'hui en de nombreux modèles. En ce qui concerne leur design, tout dépendra des goûts et des envies de chacun.
  • Les nouvelles technologies : les audioprothèses dernier cri offrent désormais plusieurs fonctionnalités innovantes. Certains modèles peuvent par exemple être connectés via Bluetooth ainsi qu'à divers objets connectés.
  • Le prix : c'est certainement l'un des critères les plus décisifs dans le choix d'une prothèse auditive. Pour la majorité des patients, le coût d'un tel dispositif représente un budget assez conséquent. Selon votre profil, sachez toutefois que vous pouvez profiter d'aides financières ou être pris en charge en partie ou en intégralité par votre mutuelle.

A lire aussi : Baisse d’audition : Est-il possible de remplacer le tympan ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.