Yeux qui piquent : nos conseils pour les protéger des agressions

Yeux Qui Piquent
Sensibles aux agressions extérieures, vos yeux sont rouges, picotent ou pleurent ? Les conseils pour les protéger et apaiser les irritations.

Rougeurs liées à la pollution, allergies en période de pollinisation, irritations dues au vent ou à l'air climatisé... les yeux en voient de toutes les couleurs. Sans oublier la fatigue. Qui d'entre nous n'a pas eu un mal de tête accompagné de picotements dans les yeux après avoir passé une journée devant son ordinateur.

Or, tous les yeux peuvent développer des conjonctivites. Et si leur traitement passe par les conseils du pharmacien ou une consultation médicale, ces atteintes inflammatoires peuvent être prévenues par des gestes simples d'hygiène quotidienne.

Bien les démaquiller

On pense à nettoyer correctement les yeux des bébés, avec des compresses imbibées de sérum physiologique en unidoses. Les yeux des adultes sont bien sûr moins sensibles, mais la barrière protectrice des paupières et des cils n'est pas invulnérable. Chez les personnes à peau grasse, les glandes sébacées situées au bord des paupières peuvent s'obstruer, et donner naissance à des chalazions, sortes de petites "boules" inflammatoires, très gênantes. En prévention, nettoyez une fois par jour le bord des paupières avec un Coton-Tige imbibé d'un peu d’huile d'amande douce.

Si vous êtes adepte du mascara et du fard à paupières, démaquillez scrupuleusement vos yeux chaque soir, pour ne pas les retrouver rouges et gonflés le matin ! L’eau de bleuet apporte son action adoucissante et calmante à de nombreux démaquillants pour les yeux.

Des "bains" calmants

Quand les yeux fatiguent, piquent, grattent ou pleurent, qu'ils ont comme pires ennemis le soleil et la fumée de cigarette, il faut réagir vite pour ne pas laisser une conjonctivite s'installer.

Le remède ? Des solutions de lavage oculaire, calmantes et antiseptiques, appliquées en bain d'œil une à deux fois par jour à l'aide d’une œillère. Cap sur les formules "nature" avec l'eau de bleuet utilisée pure cette fois, ou la spécialité Calendulène, à base d'extrait de calendula adoucissant.

Si les yeux ou les paupières sont particulièrement enflés, préférez les produits à base d'acide salicylique (anti-inflammatoire). Allergiques à l'aspirine, s'abstenir.

Évitez les "remèdes maison", comme les infusions de camomille : malgré une action calmante, leurs pollens peuvent aggraver ou déclencher des réactions allergiques. De plus, cette solution ne garantit pas une stérilité absolue.

Gouttes Dans Les Yeux
© istock

Lavage oculaire, mode d'emploi

  • Se laver soigneusement les mains.
  • Nettoyer les paupières et les cils s'ils sont collés : appliquer, du bord interne vers le bord externe de l'œil, une compresse stérile imbibée de solution oculaire. Éviter le coton, qui peut laisser des fibres irritantes sur l'œil.
  • Effectuer un bain oculaire : verser la solution pendant une à deux minutes dans l'œil ouvert. Cette 'technique" favorise l'élimination des poussières et des pollens, mais aussi de tout corps étranger.
  • Laver directement l'œil avec la solution par "jets" successifs, en cas de conjonctivite infectieuse, de brûlure oculaire, ou en association avec un autre traitement ophtalmique.
  • Attendre 15 minutes avant l'instillation d’un collyre.
  • Vérifier les délais d'usage des produits après ouverture (un mois maximum).
  • Ne pas réutiliser les unidoses (sérum physiologique), dénuées de conservateurs. Ouvertes, ce sont des bouillons de culture pour les germes.
  • Attention : si vous portez des lentilles de contact souples hydrophiles, les solutions contenant des conservateurs sont incompatibles.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires