Faire un massage du dos : conseils et techniques

Massage Dos Technique
Quand on pense massage, on pense souvent au dos. C’est en effet dans les muscles du dos que s’accumulent le plus de tensions dues au stress et à la pratique d’activités sportives. Nos modes de vie n’aident pas : soit assis toute la journée (et pas toujours avec le dos droit !), soit constamment en mouvement, il n’est pas rare d’en avoir plein le dos ! Véritable nœud musculaire, le dos est un des endroits du corps qui offre le plus de bien-être au massage. On vous donne les clés d’un massage dorsal réussi.

Comment bien préparer un massage ?

Le premier ingrédient d'un massage réussi n'est pas le massage lui-même mais une ambiance relaxante. Les masseurs professionnels le savent d'ailleurs très bien et le mettent tout à leur profit. Installation d'une table de massage, ambiance sonore, ambiance olfactive, température de pièce et utilisation d'huiles essentielles sont autant d'atouts qui viennent contribuer à l'apaisement de la personne massée. Préparer un temple de la détente c'est l'assurance d'un moment bien-être réussi. Suivez le guide.

À lire aussi : L'ayurveda : Les massages et soins anti-stress selon la tradition indienne

Massage Dos Comment Faire
© istock

La position : un massage en confort

Bien se positionner pour un massage se passe en deux temps. Le premier est de bien positionner la personne à masser, et le deuxième de bien se positionner pour masser. La personne à masser doit être allongée sur le ventre, avoir la colonne vertébrale droite et se sentir à l'aise. Le masseur doit également surplomber le massé et être à l'aise afin d'assurer calme et précision de ses gestes tout au long du massage.

L'idéal ? Disposer d'une table de massage ! Celle-ci offre en effet un orifice permettant de positionner la tête en alliant confort et nuque droite. Elle se situe de plus à hauteur de hanche, offrant une position parfaite pour le masseur.

Si vous ne disposez pas d'une table de massage, voici notre astuce : placez un linge plié sous la personne à masser, en dessous des aisselles et du menton afin qu'elle puisse croiser les bras par-dessus et poser confortablement sa tête sur ses mains. Sa nuque doit idéalement rester droite. De votre côté, mettez-vous à genoux à côté de façon à pouvoir masser la personne avec facilité.

Créer une ambiance propice au massage

Créer l'ambiance, c'est anticiper et amplifier la détente. Vous avez peut-être déjà fait l’expérience d'entrer dans une salle de massage et de vous sentir déjà relaxé, comme si le massage avait déjà commencé. Le pouvoir des sons, des odeurs et de la température de la salle ne sont pas à sous-estimer. Enivrés dans ce cocon de douceur, les muscles vont se relâcher avant même d'être manipulés. Cela va rendre le massage plus efficace, car son corps sera plus réceptif, et amplifier la relaxation générée.

Assurez-vous tout d'abord que la température de la pièce se situe entre 21 et 27 degrés Celsius. Une température adéquate pour que la personne se sente à l'aise et chouchoutée. Choisissez ensuite une musique relaxante à jouer en arrière-plan. La musique relaxante permet de se débarrasser des pensées parasites en permettant à notre attention de s'y fixer et d'être ainsi apaisée. Et pour finir, utilisez le langage des odeurs pour apporter la touche finale en diffusant vos huiles essentielles préférées. La lavande, le ylang-ylang, le laurier noble, le petit grain bigarade ou encore la camomille sont particulièrement reconnus pour leurs vertus apaisantes.

À lire aussi : Comment faire un massage sensuel ?

Comment bien réussir un massage du dos ?

Une fois le décor en place, place au massage lui-même. Plusieurs étapes sont à bien distinguer pour transposer la personne dans une bulle de douceur, la masser puis l'en ressortir subtilement. Il va en effet bien falloir préchauffer les muscles et relaxer la personne en introduction avant d'entrer dans le vif du sujet. Ensuite, il sera important de finir en souplesse pour permettre au massé de sortir à son rythme de sa somnolence.

Massage Dos Conseils
© istock

Introduction au massage : préparer le dos au massage

Munissez-vous de votre huile de massage préférée. Si vous en avez plusieurs, proposez à la personne que vous massez de choisir elle-même. Préchauffez-vous les mains et l'huile en frottant celle-ci entre vos paumes. Cette étape est particulièrement importante. Un premier contact trop froid sera surprenant et va tendre la personne à masser. À la bonne température au contraire, cela signera le début de la relaxation.

Une fois les mains sur le dos, ne rentrez pas tout de suite dans le massage. Avant de manipuler les muscles il convient en effet de les chauffer. Pour cela, effectuez des caresses concentriques sur le dos de la personne allongée. L'idéal est de chercher à dessiner un 8 partant de la nuque, se croisant au milieu du dos et finissant dans le creux des hanches. Cherchez avant tout à être fluide et à conserver un rythme égal. Augmentez petit à petit la pression pour passer graduellement de la caresse au massage. Faites confiance à votre ressenti, une fois la personne prête vous pourrez passer au massage.

Les techniques de massage

Commencez par diviser le massage en deux, pour le côté gauche et le côté droit. Partez ensuite selon votre préférence du bas vers le haut, ou de la nuque vers le bas du dos. La transition de la phase de préchauffage à celle du massage peut se faire subtilement en poursuivant le geste en « 8 », en le décalant progressivement vers le côté choisi pour commencer. Ensuite accentuez la pression toujours en 8 et repérez les endroits les plus tendus pour avoir une idée des points de contraction à travailler. Utilisez ensuite la batterie de techniques de massage à votre disposition pour détendre ces points. Attention toutefois à privilégier la souplesse et le naturel du rythme à l'application à la lettre des techniques. Le plus important est de suivre votre ressenti.

  • Le massage en 8

Idéal pour commencer le massage, la technique qui consiste à masser en dessinant des formes de 8 vous accompagne lors de tout le massage. Réduisez leur taille et accentuez la pression du bout des doigts pour préciser l'action de votre modelage. Remontez ou descendez la colonne vertébrale en dessinant de multiples 8 pour détendre le muscle dorsal. Réalisez des 8 concentriques autour d'une zone tendue pour détendre le muscle ciblé.

  • Étirez les muscles

Une autre façon de délier une tension est d'appliquer une pression sur les côtés opposés du muscle tendu. Une fois la pression appliquée, étirez le muscle ciblé comme si vous cherchiez à éloigner vos deux mains l'une de l'autre. Cessez l'étirement et reprenez plusieurs fois, tout en douceur, pour actionner sa détente. Cette technique reproduit un bienfait similaire à celui de l'étirement classique. Un must pour les dos fatigués par le sport notamment.

  • Longez les muscles

Saviez-vous que les muscles sont tendus lorsque ceux-ci sont acides ? L'équilibre de votre corps est en effet défini par la sécrétion d'acides provenant de glandes qui se trouvent sur votre dos, notamment près des os. On sait tous que le sport stimule la sécrétion de ce type d'acide dans les muscles, mais ce qui est moins connu c'est que le stress en est également responsable. Une autre technique pour détendre des muscles congestionnés est d'appliquer une pression tout le long du muscle pour venir fermer les glandes en question, permettant aux muscles de se détendre. Dans ce but, exercez une pression continue d'un bout à l'autre du muscle ciblé, ou encore du haut au bas du long de la colonne vertébrale.

  • Les points d’accu-pressions

Selon la même logique, certains points d’accu-pressions sont le centre de tensions musculaires. Les presser fortement et longuement va permettre de détendre les différents muscles qui y sont connectés. Ces points sont en effet souvent situés aux endroits ou plusieurs muscles se retrouvent. Pour trouver ces points, recherchez-les sur internet ou suivez votre intuition. Il est souvent possible de les détecter au toucher de vos doigts. Petite astuce, ces points sont parfois loin de la zone tendue. Pour dénouer un muscle il convient donc de le suivre et de jouer avec les points d'accu-pressions différents qu'il offre pour trouver l'origine de la contraction.

  • Le palpé roulé

Technique en provenance de l'orient, le palpé roulé cherche à réactiver la circulation sanguine. Le secret ? Saisissez la peau entre le pouce et vos autres doigts et remontez le dos de bas en haut en faisant rouler la peau entre vos doigts. L'effet doit être aussi fluide que possible et donner une impression de vague qui remonte le corps de la personne massée. Cette technique fonctionne en stimulant l'épiderme et en aérant l'intégralité du corps pour réactiver la circulation du sang et des énergies.

  • Les percussions

Souvent utilisé dans les parodies de massage, les percussions sur le dos avec la tranche de la main sont d'une efficacité loin de la caricature. En utilisant la tranche de la main voire les poings, cette technique permet de stimuler et réveiller les muscles. En réponse à la légère « agression » de la percussion, le muscle va se repositionner et chercher à reprendre sa forme naturelle.

  • Utilisez l'intégralité de la main

Ceci n'est pas une technique à proprement parler, mais plutôt une astuce à avoir en tête. De la nuque aux hanches, des lombaires aux épaules, toutes les techniques s'adaptent et viennent outiller votre massage. Mais l'artiste du modelage reste le masseur et son ressenti, afin d'adapter les gestes et pressions au dos de la personne massée. Pensez à utiliser l'ensemble des outils de votre corps pour parcourir le corps allongé sur la table. Les doigts et les paumes sont souvent utilisés pour masser. La paume permet un massage large et ample, tandis que les doigts offrent plus de précision. Surprenez-vous également à utiliser les phalanges et la tranche de la main pour de nouvelles sensations relaxantes.

Massage Dos
© istock

À lire également : Le massage Tui Na

Comment conclure un massage : sortir du massage en légèreté

L'utilisation de ces méthodes va permettre de travailler le dos dans son intégralité. Les muscles seront relâchés et tonifiés, et viendra le moment d’amener le sujet vers la sortie progressive de l'état de détente dans lequel il est plongé grâce à vos soins. Il sera dommage d'annuler les bienfaits du massage par un brusque arrêt ! Libre à vous de finir le massage selon votre ressenti. Une recommandation classique est de repartir sur un balayage du dos avec des formes concentriques en 8, en diminuant petit à petit la pression. Il peut aussi être très agréable ensuite de balayer le dos de haut en bas, sans pression mais de façon dynamique pour « chasser les énergies » vers l’extérieur du corps. Une fois que le moment de la fin est venu, faites-le savoir à la personne massée et laissez-le se redresser à son rythme.

La note finale : de l'importance de la communication

La clé d'un massage ! Le massage est un acte intime où le ressenti de chacun est en effet le meilleur indice. Privilégiez la communication à chaque instant. Cela est primordial pour créer une relation de confiance avec la personne massée, ce qui est une condition sine qua non pour lui permettre de s’autoriser au laisser-aller. Il n'y a aucune règle gravée dans le marbre si ce n'est l'écoute. Cette écoute et cette communication vont au-delà des mots : les réactions du corps, de la personne et votre ressenti de l'action des différentes pressions exercées seront vos meilleurs guides. Faite le vide en vous avant le massage pour bien entendre, voir et sentir ces multiples indices qui seront les clés de la détente prodiguée.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.