Nos 6 conseils pour des poumons sains

Poumons Sains Bonne Sante
Nous vous livrons dans cet article nos 6 conseils précieux qui vous permettront de conserver des poumons sains ; facilement et naturellement.

1. Arrêter le tabac

C'est évidemment la première nécessité. Les particules de fumée sont très petites (1 micron) et pénètrent dans le poumon profond jusqu'aux alvéoles où elles stagnent indéfiniment. Cette fumée contient au total 4 000 substances toxiques (dont au moins 50 cancérigènes, comme le polonium, l'uréthane, le cadmium...).

À lire également : Opération : Je fume et je dois être opéré

A noter que certains plants de tabac sont génétiquement modifiés. En plus des effets cancérigènes sur les poumons, la gorge, le larynx... il existe aussi des risques augmentés pour d'autres organes (sein, vessie...). La cigarette peut, à la longue, engendrer une broncho-pneumopathie obstructive évoluant parfois vers une insuffisance respiratoire. Enfin, le tabac est également très toxique pour l'appareil cardiovasculaire. Au total, il tue 60 000 personnes chaque année.

Arrêt Tabac Luxothérapie
© istock

2. Bien respirer

Quand on arrête de fumer, les premiers bénéfices arrivent très vite... au bout de 24 à 48 heures.  Ils concernent une meilleure oxygénation des globules rouges. Les autres effets positifs sur l'appareil broncho-pulmonaire sont plus lents. Mais c'est prouvé, arrêter à temps le tabac peut empêcher la survenue d'une insuffisance respiratoire sévère ou d'un cancer bronchique.

3. Pratiquer une activité physique

Quelques minutes quotidiennes d'exercices respiratoires et d'abdominaux pour renforcer le diaphragme, le muscle principal pour notre respiration. De la marche rapide plutôt qu'un sport de temps en temps. Le yoga est l'exercice par excellence pour apprendre, entre autres, la maîtrise de la respiration.

4. Réduire la pollution dans la maison

Trop d'humidité ou de sécheresse dans une habitation sont également malsaines pour nos poumons. Chacun peut les combattre : aérer, avoir des plantes vertes, de l'eau dans les saturateurs, modérer la température nocturne dans les chambres à 18 degrés maximum.

5. Une bonne hygiène de vie

Les maladies respiratoires, rhinopharyngites, sinusites, sont souvent transmises par les mains. Il faut impérativement se laver les mains plusieurs fois par jour et apprendre ce geste naturel aux enfants, comme celui du brossage des dents et du lavage du nez pour les petits enfants.

Laver Mains Hygiene Sante
© istock

6. Privilégier certains aliments

Des chercheurs anglais ont démontré les effets bénéfiques des pommes et des tomates, qui augmentent la capacité respiratoire grâce à une substance, la quercétine. On la retrouve dans les oignons, le thé et le vin rouge. Son action serait aussi protectrice contre les polluants atmosphériques et la fumée de cigarette.

Alerte !

L'impossibilité de prendre de l'air, la sensation d'étouffement, surtout chez un enfant, sont des manifestations graves. Il faut appeler le médecin ou il s'agit peut-être d'une crise d’asthme, qui doit être traitée immédiatement. Mais il peut simplement s'agir d'une manifestation d'angoisse ou de stress.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.