Comment favoriser la cicatrisation après une césarienne ?

Cicatrisation Césarienne
Si vous avez accouché par césarienne, vous avez forcément besoin de plus de temps qu’une lors d’un accouchement classique pour vous remettre complètement. En effet, la césarienne est une intervention chirurgicale et elle peut entrainer des complications potentielles. Les césariennes représentent environ 20 % des naissances en France. C’est donc un acte fréquent. Le point primordial est la cicatrisation. Voici comment accélérer la cicatrisation !

Une cicatrice externe et interne

Il ne faut pas perdre de vue que la cicatrice que vous voyez n’est pas la seule. En effet, plusieurs segments sont incisés pendant l’intervention et en particulier l’utérus pour extraire le bébé. L’incision est horizontale, verticale et parfois les deux. C’est alors une cicatrice segmentaire. Un utérus peut nécessiter quelques mois pour cicatriser complètement. Durant ce temps, l’utérus est cicatriciel. Le risque principal est la rupture utérine.

La cicatrisation après une césarienne

Comme pour toute intervention chirurgicale, la peau incisée met du temps avant de cicatriser complètement. La cicatrice commence par devenir rose puis blanche, ce sont des étapes normales. Une fois qu’une ou deux années se sont écoulées, vous n’avez plus qu’un trait très clair.

Quels sont les soins adaptés ?

Une fois par jour, une infirmière ou une sage-femme va surveiller l’évolution de la cicatrice, nettoyer la plaie et changer le pansement. La cicatrice peut être laissée à l’air libre durant quelques heures. Les fils sont retirés la plupart du temps entre le 5e et le 10e jour.

Il faut être patiente avant de pouvoir prendre une douche et un bain. La douche ne peut être prise que trois jours après l’intervention et le bain, trois semaines après. Il faut utiliser un savon doux et bien rincer. Ensuite, pour sécher, il est nécessaire de tamponner doucement.

Cesarienne Après Cicatrice
© istock

Les moyens pour accélérer la cicatrisation

Après 24 heures, et même si vous avez mal, il est recommandé de vous lever pour faire quelques pas en vous faisant aider. C’est le moyen d’éviter la phlébite ou l’embolie et cela favorise une cicatrisation de qualité.

Durant la première année, il ne faut pas exposer la cicatrice au soleil, cela risquerait d’entrainer une inflammation, mais surtout une pigmentation qui resterait et qui n’est pas très esthétique. Protégez votre cicatrice par un pansement ou un vêtement. Si vous ne pouvez pas, mettez une crème solaire SPF 50 pour peau intolérante ou sensible.

Une fois que les fils sont enlevés, demandez à votre médecin si vous pouvez masser votre cicatrice avec délicatesse et avec une crème à base de vitamines E. Le massage se fait de ma manière suivante : pétrissez la zone de la cicatrice doucement et décollez-la légèrement vers le haut. Faites-la rouler sous vos doigts en rapprochant les extrémités l’une de l’autre. L’objectif est d’avoir une peau souple pour une cicatrice plus discrète.

Évidemment si vous êtes fumeuse, arrêtez-vous, car le tabagisme entraine une cicatrisation moins bonne et plus longue.

Les problèmes liés à la cicatrisation

Les premiers mois, la peau autour de la cicatrice peut gonfler alors même que la cicatrice est rose et plate, dans ce cas, le bourrelet se résorbe de lui-même.

La cicatrice peut aussi d’épaissir, devenir dure et vous démanger. C’est alors ce que l'on appelle une cicatrice hypertrophique ou chéloïde quand elle s’étend aux tissus voisins. Les peaux mates ou noires ont plus tendance à être soumises à ce type de complications.

La cicatrice hypertrophique ne demande aucun traitement et se résout toute seule, mais il faut tout de même rester patiente, car cela prend entre quelques mois et quelques années.

Concernant la cicatrice chéloïde, il faut envisager un traitement pour que les choses s’améliorent. Il s’agit d’injections de corticoïdes, de pansements compressifs, d’une intervention chirurgicale mineure…

Si vous constatez des rougeurs, que les douleurs ne s’estompent pas, que du pus s’écoule et que vous avez de la fièvre, il faut le signaler rapidement. C’est un signe d’infection qui sera traitée par votre médecin tout de suite.

Il arrive fréquemment également que la peau autour de la cicatrice soit insensible. Ce phénomène est transitoire et parfois il faut un an pour retrouver ses sensations normales. Cette petite zone peut toutefois rester insensible à la suite de la section d’un petit nerf.

À lire aussi : Avant, pendant, après : tout savoir sur la césarienne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires