Acné des femmes adultes : nos solutions pour vaincre les boutons

Acné Femme Adulte
De plus en plus de femmes en souffrent, bien après l’adolescence. Mais certaines ont, en plus, la peau fragile et parfois sensible. Comment retrouver un teint net sans agresser l’épiderme ?

L’acné est connue pour être l'apanage des adolescents puisque 80 % d'entre eux sont touchés par cette affection. Celle-ci a tendance à disparaître avec l'âge. Mais c'est une affirmation à revoir, puisque l'acné existe aussi chez les adultes, et plus particulièrement chez les femmes. En effet, les dermatologues voient, en consultation, depuis quelques années, de plus en plus de femmes avec de l'acné.

Face à cette recrudescence, une enquête a été menée par la Sofres en 2018 auprès de 4 000 femmes âgées de 25 à 40 ans. Le résultat est édifiant : 17 % ont une acné vraie (six boutons en moyenne sur le visage) et 24 % une acné modérée avec un à deux boutons.

Au total ce sont plus de 40 % de femmes qui sont concernées par l'acné tardive. La plupart n'étaient pas touchées pendant leur adolescence. Ces résultats constituent un phénomène important puisque des études similaires en Angleterre et en Australie font le même constat.

À lire aussi : Taches brunes au soleil : comment s’en protéger et les camoufler ?

Causes, solutions et explications de l’acné des femmes

Acné Femme Adulte Solutions
© istock
  1. L'acné des adultes diffère de celle des ados. Ce sont de gros kystes, présents sous la peau, qui s’enflamment de temps à autre et deviennent douloureux.

Ces femmes présentent des boutons principalement sur le bas du visage (menton, cou) et même le décolleté. La plupart d'entre elles sont très actives et ont des professions liées à la communication.

De plus, cette affection cutanée est mal connue chez l'adulte. D'après l'enquête il est difficile de tirer un portrait ope de la femme acnéique. Cela dit, certaines erreurs en matière d’hygiène, de traitement et de diététique sont à corriger si l'on souffre d'acné.

  1. Une bonne toilette du visage est primordiale. Eviter les savons exfoliants qui irritent la peau et provoque une réaction de défense qui se manifeste par une sécrétion excessive de sébum. Privilégier les savons doux, légèrement acides qui respectent le PH de la peau, ou les pains dermatologiques. Limiter le gommage, forcément un peu agressif et les masques purifiants : une à deux fois par semaine, c'est suffisant.
  2. Une mauvaise utilisation des produits cosmétiques peut être à l'origine de l'apparition de boutons. De même, multiplier les produits ou en changer trop souvent peut entretenir l'acné. Mieux vaut utiliser des produits pour peau grasse et vérifier que la mention "non comédogène" est spécifiée sur le tube. Ces crèmes sont testées pour éviter l'apparition de points noirs.

En suivant ces conseils, cette forme d'acné disparaît en quelques semaines. Attention également aux crèmes et aux gels parfumés, aux huiles végétales (huiles de lin, d'olive, d'amande douce. .. ) qui peuvent provoquer des poussées d’acné.

Le maquillage n'est pas à bannir, mais une fois encore, il existe sur le marché des poudres et des fonds de teint « non comédogènes ». En effet, certaines femmes présentent des boutons sur les joues à cause d'un fard mal adapté.

Exemple : des poudres de soleil que l'on met sur tout le visage, alors que certaines peuvent entraîner une obstruction des pores de la peau.

Acné Adulte Boutons
© istock
  1. De nombreuses femmes adultes ayant la peau sensible, l'acné est plus difficile à traiter. La plupart des traitements sont mal tolérés et peu efficaces.

La majorité des médicaments est conçue pour les adolescents. Dans le cas des adultes, les dermatologues naviguent entre différentes solutions. Le problème, c'est que dès que l'on arrête le traitement anti-acné, les boutons réapparaissent. C'est le cas des antibiotiques par voie orale (cyclines) contre l'acné modérée.

D'autres, comme le soin local par peroxyde de benzoyle, un antibactérien puissant, décolorent les vêtements et les draps. Un vrai casse-tête !

  1. Les pilules anciennes (1ère et 2ème génération) peuvent avoir un effet aggravant sur l'acné. Seules les pilules de la 3ème génération sont conseillées. Dans certaines acnés modérées, un traitement hormonal ayant une action anti-androgénique est efficace. Mais forcément, si elles veulent avoir un enfant, les femmes vont arrêter le traitement.

A noter : que l'isotrétinoïne contre l'acné sévère doit être associé à un contraceptif car ce médicament peut entraîner des malformations chez le fœtus.

  1. L'utilisation de certains médicaments est responsable de l'apparition ou du maintien de l'acné.

Les corticoïdes (par voie générale ou locale), les anti-convulsants, certains antidépresseurs en font partie. N'hésitez pas à en parler à votre médecin.

  1. Réduire le tabac car il favorise l'acné. Partant du constat que de plus en plus de femmes fument de nos jours, il est important d'insister sur le rôle du tabac dans l'acné tardive. Pour les femmes soucieuses de leur apparence, ce conseil peut être une bonne motivation pour arrêter de fumer.
  2. Rester zen ! Le stress stimule les glandes sébacées qui augmentent leur production de sébum et donc l'apparition de boutons. Beaucoup de femmes interrogées avaient un sommeil perturbé et se considéraient comme très stressées.
  3. Limiter les sucreries et la viande. Certains composants de l'alimentation moderne joueraient dans la formation de comédons. Mais cette hypothèse reste à confirme. En attendant, réduire le chocolat, les sucreries et la viande rouge est un moyen de mettre toutes les chances de son côté !
  4. Le soleil : un faux ami, Lors d'une exposition prolongée au soleil, les boutons d'acné s'assèchent et ont tendance à disparaître. Mais le retour des vacances est souvent douloureux puisqu'il s'accompagne d'une vive poussée d'acné. Attention ! Les cicatrices dues aux lésions d'acné se pigmentent au soleil et deviennent encore plus visibles. Pour éviter ces désagréments, utiliser de l'écran solaire de niveau élevé et limiter les expositions. Ceci est d'autant plus vrai que nombre de traitements anti-acné ne font pas bon ménage avec le soleil.

À lire également : Peaux sensibles : comment prendre soin de sa peau en hiver ?

Que faire quand un bouton apparaît ?

Acné Adulte Solutions
© istock

Surtout ne pas le tripoter car vous risquez de disséminer les microbes et de provoquer des cicatrices dans 80 % des cas.

L'idéal est de nettoyer avec un antiseptique et d'appliquer un "stop-bouton" : ce dernier se présente sous forme de patch ou plus souvent de gel que l'on applique le soir pour assécher la pustule pendant la nuit.

Pour cacher l'acné disgracieuse, il existe aussi des crayons correcteurs ou des crèmes teintées efficaces et adaptées. Tous ces produits sont disponibles dans les gammes spécifiques.

A lire aussi : Comment être belle ? Tous nos conseils

Les hommes ne sont pas à l'abri

Les hommes seraient moins concernés par l'acné tardive ou consulteraient moins... Pourquoi ? Dans leur cas, l'acné apparaît principalement sur le dos, ce qui est moins gênant. De plus, un traitement par l'isotrétinoïne est efficace. Certaines professions, comme les garagistes, les mécaniciens ou les fraiseurs, sont plus touchées. En effet, le conbct de la peau avec de l'huile minérale comédogène (huile de coupe...) — dont ils se servent au quotidien dans leurs métiers est à forigine de lésions appelées "boutons d’huile" au niveau des cuisses.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.