Brushing express : comment bien faire ?

Brushing Express Conseils
Bien coiffée tous les jours, en un rien de temps c’est le rêve. Mais comment réduire au maximum l’agression du séchoir pour nos cheveux ? Les secrets d’un brushing “soin” express.

Le brushing chauffe et repasse le cheveu. Une action mécanique forcément un peu agressive. Entre ça et le manque de temps au quotidien, le coiffage est parfois négligé. La solution pour être quand même impeccable ? Utiliser des produits faciles, écouter les conseils des coiffeurs, ne garder que les gestes les plus importants.

À lire également : Avoir des cheveux lisses : comment faire ?

Une étape-clé : pré-sécher

C'est là que tout va se jouer. Pour obtenir un maximum de légèreté et de volume, il faut pré-sécher tête en bas. Avec un séchoir à grosse ventilation (comme ceux qu’utilise les coiffeurs en salon), on décolle les racines. Le résultat de cette étape doit être des racines bien sèches et des pointes juste un peu humides. Des cheveux pratiquement secs, donc.

Pour avoir du volume, il faut sécher les racines en contresens de l'implantation (tête en bas, comme on l’a vu précédemment).

Si, à l’inverse, on veut aplatir les cheveux, on pré-sèche les racines dans le sens de leur implantation.

Brushing Beauté Cheveux
© istock

Le bon déroulé du brushing

Au lieu de coiffer toute la chevelure, on va "brusher" les mèches du contour du visage, et celles du dessus : la partie visible qui recouvre tout.

  • Pour des cheveux bien raides, on choisira une grosse brosse en suivant la mèche jusqu'au bout pour ne pas qu'elle rebique. La brosse sera, au contraire, plus petite, pour rentrer le cheveu ou le faire rebiquer vers l'extérieur.
  • Pour aller plus vite, on conseille une brosse en métal et des pics en nylon : le métal capte la chaleur et la retient plus longtemps. C’est bien pour aller vite, moins bien si l'on veut protéger au maximum ses cheveux.
  • Le geste de base : on attrape la mèche avec la brosse, on souffle avec le séchoir et on garde cette forme quelques secondes. Puis on retire la brosse tout doucement en laissant la mèche refroidir, sans toucher pour ne pas casser le mouvement.
  • Une alternative : les gros rouleaux "scratch" offrent un résultat souple et naturel, que la base soit raide ou plutôt bouclée. A poser une fois les cheveux pratiquement secs.
  • La contrainte : il faut les garder minimum 1 h 30 ou 2 h pour avoir une vraie mise en forme.

Quel produit ? Et comment l'appliquer ?

Il y a différents produits que l’on peut utiliser au moment du brushing. Ce ne sont pas des coiffants type laque ou cire - qui se chargent, eux, de la finition - mais des produits de mise en forme où le soin est partie prenante.

  • La mousse volumatrice doit être savamment dosée car si l'on en met trop, elle a l'effet inverse et alourdit. On en met l'équivalent d'une clémentine dans la main. Et ensuite, on y trempe le peigne que l'on passe sur les cheveux en commençant bien aux racines... qui sont trop souvent oubliées alors que — quand il s'agit de volume — tout passe par elles.
  • Le produit nourrissant (souvent un lait de coiffage, une émulsion en spray...) ne doit pas pour autant écraser la coiffure. Donc, contrairement à la mousse volumatrice, on oublie les racines et l'on n'en met qu'à mi-longueur, en chauffant au préalable dans les mains.
  • Le sérum lissant discipline les frisottis en même temps qu'il apporte une grande brillance. Attention, ces produits ultra gainants conviennent surtout aux cheveux épais et « costauds ».
Brushing Soin Cheveux
© istock

À lire également : Quelle huile fait pousser les cheveux ?

Rinçage longue durée

Impensable de se coiffer si les cheveux ne sont qu’à moitié propres. Et c'est valable quel que soit le type de cheveux : bouclés et épais, fins, raides, colorés... ou comme beaucoup de femmes plutôt souples, mi-longs, des cheveux qui ont besoin d'être "brushés" pour avoir une vraie tenue. S'il reste un peu de sébum sur le cuir chevelu, la chaleur du séchoir va "l'étaler" et coller les racines : toute chance d’avoir du volume est alors envolée. Donc, prendre le temps de faire son shampoing — en touchant le cuir chevelu avec la pulpe des doigts — c’est le premier geste.

Tout aussi important : le rinçage. Enlever les traces de shampoing (celles qui se voient et celles qui ne se voient pas) prend un minimum de temps. Quand vous estimez avoir suffisamment rincé vos cheveux... continuez encore une minute, en passant bien le jet d'eau au niveau des racines.

Tous les coiffeurs insistent sur cette étape, indispensable pour avoir les cheveux prêts au coiffage.

Du doigté pour les boucles

Si vous avez de jolies boucles et que vous voulez les garder, il est un outil dont vous devrez vous passer : le séchoir avec une forte ventilation. Pourquoi ? Il détend complètement la boucle.

Pour sécher, choisissez donc plutôt un diffuseur large et rond, conçu justement pour donner de la chaleur sans air.

Pour le coiffage, le premier outil, c'est... votre main. En enroulant et en remontant la boucle à la main pour la reformer, ou avec les cinq doigts bien écartés pour répartir la chevelure sans casser la mise en forme, vous obtiendrez déjà un beau résultat naturel.  Un conseil dont on appréciera l'aspect "petit budget" !

À lire aussi : Les 10 accessoires indispensables pour vos cheveux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.