Cheveux blonds : l’effet soleil sur vos cheveux dorés

Cheveux Blond Au Soleil
Cette lumière dans les cheveux quand on rentre d’un mois de plage, on a envie de la garder toute l’année ! Au naturel ou avec une coloration, tous les conseils pour obtenir un joli blond soleil toute l’année.

Comment faire blondir les cheveux au soleil ?

Le soleil a la capacité d'éclaircir les cheveux : les rayons U.V. diminuent la quantité de pigments de couleur contenus dans la fibre. Et le "blond soleil", c'est le résultat de cette décoloration naturelle : tout en contrastes, avec des pointes claires et des racines plus foncées. Les cheveux deviennent de plus en plus clairs sur les longueurs et les pointes (car plus on s'éloigne de la racine, plus la fibre se fragilise et devient réceptive à l'action des U.V.).

Au contraire, bien protégées par le sébum, les racines se décolorent à peine. Les nuances sont ensuite variées à l'infini, selon la base de départ : les reflets vont du cuivré pour les blonds foncés, en passant par le doré et jusqu'au blond bébé pour les nuances claires...

Le "blond soleil" peut aussi être créé ou entretenu grâce à la coloration chimique : savamment dosée pour garder un aspect ultra-naturel et de contraste, cette coloration, c'est tout l'art du coiffeur (voir plus bas dans l'article).

Est-ce que le soleil abîme mes cheveux ?

Lorsqu'on expose trop ses cheveux, l'action combinée des U.V. et de la chaleur altère le film hydrolipidique protégeant la fibre capillaire.

Résultat : les écailles s'ouvrent, laissant le cheveu à nu. Fragilisé, il se casse et devient sensible aux agressions ambiantes (vent, chlore, sable, sel, pollution). D'où l'intérêt de le protéger avec des produits spécifiques anti-U.V. ; sans eux, votre blond risque de virer au vert ou au jaune terne.

A lire aussi : Mes cheveux au soleil en 10 questions

Pourquoi la couleur devient terne ?

Les cheveux se comportent comme un aimant qui attire les résidus comme le calcaire, les minéraux de l'eau courante, la pollution ou les produits coiffants. Ils créent un voile terne qui assagit la couleur naturelle ou artificielle du cheveu. Si cet effet se produit sur toutes les couleurs, il est encore plus visible sur les nuances claires.

Encore en vacances ? Donnez un coup de pouce au soleil !

Cheveux Blond

Le soleil a une action d'oxydation comparable à celle de la décoloration chimique. Mais, il faut du temps et des expositions répétées pour qu'elle se réalise. Si vous choisissez de laisser faire le soleil, utilisez des soins capillaires sans filtre U.V., vous préserverez la qualité de votre cheveu sans contrarier l'effet éclaircissant.

  • Pour obtenir un blond plus clair, certains gels Éclaircissant sont très efficaces et respectueux du cheveu.

Notre conseil : appliquez-les au doigt sur cheveux secs, pour éviter un résultat uniforme.

Petite recette perso : de l'huile capillaire, mixée avec du citron frais pressé, à poser du bout des doigts, en se lavant bien les mains après. Vous pouvez répéter ces gestes trois fois dans l'été.

Le soir, appliquez des soins embellisseurs

Naturel ou coloré artificiellement, un cheveu abîmé donne une couleur moins éclatante. Pour laisser la couleur bouger en douceur, assurez-vous une base saine :

Ne les lavez pas forcément tous les soirs (sauf en revenant de la piscine), car le frottement peut se révéler agressif.

Rincez-les systématiquement à l'eau claire avant d'appliquer à nouveau votre soin protecteur.

Tous les deux ou trois jours, faites un shampooing antioxydant, plus efficace qu'un shampooing classique pour éliminer sel et chlore et surtout préserver la qualité des pigments colorés.

Enfin, laissez poser un masque nourrissant pendant cinq à dix minutes.

Finies les vacances : Comment garder l’éclat blond toute l’année ?

Blond Soleil A La Maison

Garder son blond à la maison, c'est du travail ! Entre les soins que l’on connaît bien (ou que l’on croit connaître) et les nouveaux produits, un vrai/faux s'impose pour se mettre les idées au clair, et les cheveux aussi.

Lorsqu'on est loin du soleil, on peut ralentir les soins. FAUX

Au contraire : pour refermer la fibre et conserver brillance et couleur, les soins sont indispensables.

Terminez toujours votre shampooing par un masque nourrissant. Finissez celui des vacances, cela évitera qu'il se perde.

Les shampooings à la camomille éclaircissent. FAUX

La camomille n'éclaircit pas le cheveu : elle redonne surtout de l'éclat aux reflets et entretient la lumière.

Pour éclaircir légèrement l'extrait de citron est efficace.

Les sprays éclaircissants font virer au roux. VRAI et FAUX

Si votre base est foncée, les pigments risquent de ressortir. A éviter, donc, sur les châtains clairs et les blonds roux foncés et cuivrés. Les blonds clairs, eux, éclaircissent d'un ou deux tons. Sans rinçage, les sprays s'utilisent sur cheveux humides, après le shampooing.

Si c'est la première fois : laissez sécher naturellement et voyez comment évolue votre couleur. Deux semaines après, si vous voulez encore éclaircir, recommencez en séchant au séchoir. Pas d'abus si vos cheveux sont fragiles : ces sprays contiennent de l'eau oxygénée qui a tendance à dessécher.

Pour un effet naturel, placez les cheveux en arrière et vaporisez sur le dessus. Répartissez en malaxant.

Les produits repigmentants subliment la couleur. VRAI

Ils ne colorent ni n'éclaircissent. Leur objectif : recharger la fibre en pigments colorés. Le plus sur les blonds : neutraliser le ternissement et les reflets jaunes. Shampooings et/ou soins, ils s'utilisent sur cheveux colorés ou naturellement éclaircis par le soleil.

La coloration maison permet de créer l’effet soleil : VRAI

L'astuce : les kits mèches. Le système du bonnet permet de faire un balayage avec des mèches très fines, bien réparties sur les mèches de recouvrement. N'allez pas jusqu'à la racine et ne tentez pas le coup si vous avez les cheveux longs : la manœuvre est trop délicate. Pour réussir l'entretien (tous les deux mois pas plus) et pour reprendre les mêmes mèches, faites-vous aider par une amie.

Chez le coiffeur pour avoir un beau blond toute l'année

Balayage Blond Chez Le Coiffeur

Pour entretenir son blond soleil, le magnifier, l'empêcher de s'uniformiser et lui donner - ou redonner - du relief et du volume, trois professionnels de la couleur nous livrent leurs secrets de fabrication.

Que peut le coiffeur à votre retour de vacances ?

Reprendre légèrement les racines, peu décolorées au soleil. Et ne pas toucher aux longueurs et pointes. Sinon, on risque le "tout blond" : une coloration uniforme qui contrarie "l'effet mèches" du soleil.

Est-ce que les colorations utilisées pour le blond soleil sont spécifiques ?

Non, mais le dosage des produits est plus faible, pour obtenir une décoloration lente comme le soleil. Je travaille un 'vernissage" très doux au pinceau, auquel on ajoute une pointe d'huile d'olive pour son effet nourrissant. J'officie par étape : éclaircir d'abord les mèches blondes, rincer, sécher. Puis, en fonction de la coupe, je vois quelles zones foncer, pour ajouter du contraste.

Quand le blond vire au jaune, que faire ?

Je conseille d'utiliser un shampooing argent pour cheveux blancs. Il permet de magnifier le blond en lui retirant ses mauvais reflets. A utiliser pendant les vacances et au cours de l'année

Comment prolonger l'effet soleil sans changer la couleur de base du cheveu ?

En le remaquillant avec une "coulée de couleur". Je mélange un pigment de la nuance de votre blond avec de l'eau : on utilise juste l'effet coloration du pigment, sans l'action d'oxydation. Appliqué sur toute la chevelure, le mélange pose de 5 à 15 minutes. Le maquillage stabilise "l'effet soleil", respecte ses reflets et donne du corps au cheveu.

Peut-on aussi utiliser une coloration ton sur ton pour l'effet soleil ?

L'oxydant contenu dans les colorations ton sur ton étant faiblement dosé, le résultat est sensiblement identique. Le choix de la technique se fait sur un autre critère : la sensibilité du cheveu. Lorsque celui-ci a été fragilisé, mieux vaut passer à une coloration qui va davantage gainer le cheveu.

La coloration artificielle abîme-t-elle plus que le soleil naturel ?

Pas forcément. Elle contient toujours un conditionneur qui relisse les écailles et stabilise l'éclaircissement. Et elle conditionne le cheveu en lui apportant plus de brillance.

A contrario, le cheveu éclairci par le soleil continue à s'oxyder, car ses écailles restent ouvertes, laissant filer les pigments.

Quel est le bon rythme d'entretien ?

Trois à quatre fois par an suffisent, car on ne touche pas - ou peu - aux racines qui doivent rester fondues. On travaille sur des grosses mèches en posant une coloration dégradée qui forme un V. Ce balayage n'est pas classique, car il doit respecter le travail du soleil.

Un blond d'été en hiver, c'est possible ?

Un blond soleil en décembre, c'est décalé. Laissez donc votre désir de blondeur évoluer au fil des saisons. En plein hiver, on travaille des nuances plus chaudes. On apporte ainsi du contraste en fonçant les mèches de la masse, tout en préservant le ton clair des mèches de recouvrement.

Est-ce que je peux faire une couleur juste avant de partir au soleil ?

Oui ! Faites un léger balayage, bien dégradé sur les longueurs, quinze jours avant de partir : cela donne une excellente base de travail au soleil. Et c'est idéal pour les accros du blond bébé, car les cheveux éclaircissent davantage.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires