Comment en finir avec les pellicules ?

Pellicules Dans Les Cheveux
Lorsque le cuir chevelu démange, on se gratte et les pellicules apparaissent… Comment rompre ce cercle vicieux ?

Les cellules cutanées se renouvellent en permanence. Il est donc normal de rencontrer sur le cuir chevelu un certain degré de desquamation. Mais si ce processus devient trop important et se remarque sur vos cheveux et vos vêtements, il s'agit d'un "état pelliculaire" qui se traduit par de petites squames, les pellicules, diffus, chroniques et particulièrement peu appréciés sur des vêtements foncés.

Les facteurs favorisants

Nous avons tous des particularités qui peuvent déclencher l'état pelliculaire. Nous pouvons avoir un terrain naturellement favorable aux pellicules. Et là, pas de remède miracle : il faut traiter en permanence par périodes (voir plus loin) !

Moins absolues, certaines contraintes ou encore des habitudes vestimentaires peuvent intervenir c'est notamment le cas du port de casque, de chapeaux ou de casquettes, susceptibles d'aggraver le phénomène.

Sans négliger le rôle du stress, des tensions psycho-affectives et, curieusement, celui du lieu de vie : les citadins ont davantage de pellicules que ceux qui vivent à la campagne.

Pourquoi les pellicules se développent-elles ?

Parce qu'une levure, le pityrosporon ovale, se développe en excès au niveau de notre cuir chevelu. Normalement présente en quantité limitée, elle ne nous cause aucun problème. Mais dans les états pelliculaires, le pityrosporon ovale prolifère et entretient les squames... Résultat : démangeaisons et pellicules garanties !

Une réaction aux cosmétiques

Shampooings, après-shampooings, colorations, gels, laques et lotions en tous genres... Nos cheveux sont mis à rude épreuve. Comment s'étonner ensuite que le cuir chevelu réagisse de façon parfois désagréable à certains de ces produits ? Sensibilisé, irrité, il démange et on se gratte. Certaines réactions aux cosmétiques relèvent parfois même des phénomènes allergiques locaux.

Les soins antipelliculaires

Ce sont des shampooings traitants formulés à base de deux différents types d'actifs

  • des produits fongicides, destinés à contrer la prolifération de pityrosporon ovale. La piroctone olamine est l'antifongique le plus largement utilisé aujourd'hui.
  • des substances kératolytiques, pour diminuer la desquamation excessive du cuir chevelu : l'huile de cade (préférée au goudron - ou coaltar), l'acide salicylique ou encore les AHA (acides de fruits), très utilisés dans les produits cosmétiques.

Comment traiter les pellicules ?

Lavez vos cheveux avec un shampooing traitant une à deux fois par semaine, mais pas davantage sous peine d'irritations. Frottez doucement les cheveux tout en massant le cuir chevelu (sans gratter avec les ongles !). Laissez agir le shampooing pendant au moins cinq minutes. Rincez soigneusement vos cheveux car la desquamation peut être favorisée par des résidus de shampooing.

Si vous vous lavez les cheveux plus de deux fois par semaine, alternez avec un shampooing doux, car l’abus de shampooing agressif augmente les démangeaisons.

Pellicules Traitement
© istock

Pendant combien de temps ?

Suivez ce traitement le temps que les pellicules disparaissent (généralement un mois). A moins que la survenue des pellicules ne soit soudaine et liée à un événement précis (une brève période de stress, par exemple), il est préférable de continuer le traitement car les pellicules reviendront spontanément sur un terrain favorable.

Diminuez donc la fréquence du shampooing anti pelliculaire, que vous utiliserez une fois tous les 15 jours, en alternance avec un shampooing doux pour éviter les récidives.

Mais, avec le temps, un phénomène d'accoutumance s'installe et le développement des squames échappe au traitement de longue durée : il devient alors nécessaire de changer de shampooing.

Les bébés les ados aussi concernés pare les pellicules

Chez les nourrissons, les croûtes de lait sont la manifestation d'un état squameux. Le dermatologue prescrira un kératolytique adapté au jeune âge du bébé.

En principe, un enfant développe rarement des pellicules. Si cela se produisait, consultez votre médecin.

Chez les ados, les cheveux gras peuvent se compliquer de pellicules. Utilisez des shampooings cadiques (à base d'huile de cade) pour leur double action : ils traitent les pellicules et dégraissent le cuir chevelu,

Quelques idées fausses sur les pellicules

  • Les pellicules et les shampooings fréquents font tomber les cheveux.
  • Lorsque l'on se lave les cheveux souvent les deux shampooings successifs sont inutiles.
  • L'abondance de mousse au cours d'un shampooing est le signe d'un excès de produit qui endommage les cheveux.

À lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.