Comment bien prendre soin de ses pieds ?

Prendre Soin Pieds
Pour apprendre à aimer ses pieds, veiller sur leur santé et leur beauté, suivez nos conseils… au pied de la lettre !

Est-ce parce qu'ils sont cachés dix mois sur douze que l'on a honte de les montrer ? Pourtant, ne pas être fâchée avec ses pieds, c'est une des clés de notre équilibre.

Les pieds sur terre

Pour tenir debout, il faut que nos trois émetteurs primaires (œil, oreille interne, pieds) s'accordent. Si ce n'est pas le cas, le cerveau reçoit trois informations différentes, et c'est la cacophonie. Cela s'appelle le "système postural" et c'est ce que vérifie en consultation les podologues spécialisés en posturologie podale.

C'est la partie du corps la plus proche de la terre. Le pied, par sa peau, permet l'entrée première dans le réel. Nombre de nos problèmes viennent de nos pieds creux (contrairement au "pied ethnique" qui est plat), moins en contact avec le sol et la réalité concrète.

S'il est isolé de son environnement (par exemple par une couche de mousse comme celle qui tapisse les baskets), le pied doit alors faire appel à l'œil. En effet, notre plante de pied a besoin de recevoir des informations venant de l'extérieur, c’est-à-dire du contact avec la terre.

À lire également : Jambes lourdes et chaleur : que faut-il savoir ?

La réflexologie : pour quoi faire ?

Reflexologie Plantaire Pieds
istock

Cette technique asiatique réactive l'énergie et stimule les processus d'auto-guérison du corps. Bienfaits inattendus : elle détend aussi les traits du visage. Pour bien choisir votre réflexologue, demandez-lui depuis combien de temps il exerce (six ans au moins). Une séance de réflexologie peut faire mal (les pressions sont très appuyées, et plus l'organe est défaillant, plus la zone réflexe du pied qui lui correspond est sensible).

Après, en revanche, on se sent vraiment bien, le corps travaille, élimine, le sang et l'énergie circulent.

Marie-Anne Martin est spécialiste en disciplines énergétiques asiatiques. Elle fait une lecture approfondie du corps et de ses maux rien qu'en touchant les pieds. À la sortie, on a l'impression de flotter. Une réflexologie thaïlandaise qui, outre des pressions et étirements, utilise un bâtonnet de buis pour rééquilibrer les fonctions des organes.

PÉDICURIE "DE BASE" en 4 gestes et 10 mn

Coupez vos ongles avant un bain de pieds (qui aurait tendance à ramollir). Pour éviter les ongles incarnés, taillez-les en respectant leur forme naturelle. Il doit y avoir une harmonie entre la base de l'ongle (matrice) et le haut (bord libre).

  • La bonne forme : au carré, avec des bords légèrement arrondis.
  • La bonne longueur : au même niveau que la peau. Après les avoir coupés, peaufinez avec une lime gros grain.

Poncez vos pieds car il ne sert à rien de nourrir une peau morte. Mieux que le gommage (souvent insuffisant), le ponçage fait des pieds de bébé. A réaliser avec une râpe en céramique, une fois par semaine, sur peau mouillée, en insistant sur les talons et la plante. Les crèmes kératolytiques qui affinent les zones cornées sont aussi très efficaces.

Repoussez les cuticules à l'aide d'un bâtonnet en buis et d'un liquide émollient. Ne les coupez pas, ou le moins possible (cela les fortifie).

Appliquez votre soin hydratant sur la voûte plantaire, les talons et le dessus du pied, mais pas entre les orteils (zone plus humide). N'oubliez pas de le masser aussi autour des ongles pour assouplir les cuticules.

À lire aussi : La french manucure : une mode qui ne passe pas

Garder les pieds au frais

Pedicure Pieds
istock

Dès que vous rentrez chez vous, enlevez chaussures et chaussettes (ou collants) et marchez pieds nus : les pieds ont besoin de respirer !

Si vos pieds sont gonflés et douloureux, rien de tel qu'un bain de pieds avec les mythiques Sels de Bain. Vous pouvez aussi, une fois par mois, afin de prévenir mycoses, verrues plantaires, transpiration excessive... prendre un bain de pieds tiède avec du vinaigre (n'importe lequel), durant vingt minutes, puis rincer vos pieds. Le vinaigre rend le pH de la peau acide, ce qui neutralise le développement des germes et enlève le calcaire qui s'est déposé sur la peau.

Protégez systématiquement le dessus de vos pieds lors des expositions solaires. En effet, si la peau des plantes est la plus épaisse du corps, l'épiderme du dessus du pied est, lui, particulièrement fin et fragile. Il est sujet aux coups de soleil et aux taches brunes.

Le talc réduit l'humidité et les frottements dans la chaussure quand il fait chaud. Très adoucissant, il s'adresse aux peaux fines et fragiles, et pas à celles qui transpirent beaucoup (risque de "boulettes"). Plutôt qu'un talc blanc, choisissez une poudre parfumée couleur chair qui ne blanchira pas vos pieds, mais unifiera la peau. Appliquez-la sur l'ensemble du pied, en insistant sur la plante et entre les orteils.

À lire également : Transpiration excessive : Des gestes fraîcheur pour les pieds

Identifier les bobos

Pieds ultra-secs, talons rugueux : la pression du corps provoque un empilement de nombreuses couches de cellules mortes à la surface de la peau. Ce phénomène s’accentue avec l'âge, du fait de la diminution des glandes sudoripares.

Hyperkératose et callosités résultent de frottements cutanés répétés qui provoquent un épaississement de l'épiderme. Quand la peau est trop sollicitée (frictions, talons qui claquent dans les sandales en été...), elle s'auto-défend en fabriquant du "cal" (comme les mains des joueurs de tennis). Ce sont les peaux fines qui en produisent le plus, surtout les femmes qui piétinent ou travaillent debout (vendeuses, esthéticiennes, coiffeuses, etc.).

L'hyperkératose sera plus présente sur le pied droit si vous êtes droitière. Mais cela dépend aussi de votre façon de vous tenir et de répartir les points d'appui (cela est inconscient et non modifiable). N'enlevez pas votre corne vous-même : votre pédicure veillera à retirer juste ce qu'il faut, sans acharnement.

Les cors : durs et douloureux (présence d'une racine dermique), ils se forment sur l'orteil au-dessus d'une articulation. Première cause : les chaussures trop serrées et pointues, non adaptées à la morphologie du pied.

L'œil-de-perdrix se situe, lui, entre deux orteils, c'est un "cor mou

Les durillons sont des accumulations de peau morte localisées au niveau des coussins plantaires ou en bordure du pied.

Les ongles incarnés proviennent d'un conflit entre la tablette de l'ongle et les tissus mous. Parfois héréditaires, ils sont le plus souvent dus à une mauvaise coupe de l'ongle (trop courte, avec des bords trop dégagés). Le risque d'ongles incarnés augmente avec l'âge, car les ongles s'incurvent et deviennent plus épais au fil du temps.

Les ampoules, petites plaies, échauffements… sont plus fréquents en été (frottements du pied moite dans une chaussure neuve ou fermée). Elles doivent être traitées rapidement, du fait du risque d'infection lié à la proximité du pied avec le sol. Percez vos ampoules et protégez-les du frottement dans les chaussures avec des pansements seconde peau.

Vous pouvez même en prévenir la formation avec des Stick Anti-Ampoules qui, grâce à un lubrifiant naturel, forme une barrière invisible contre la friction.

Touche finale : des ongles lustres

Le polissage des ongles les fait briller pendant trois semaines. Il permet aussi aux ongles qui sont tout le temps vernis de respirer. Étape préalable : passez un bloc en polystyrène sur toute la surface, pour enlever les cellules mortes qui s'agglutinent sur l'ongle' (on ne le sait pas, mais l'ongle desquame aussi), et aussi pour préparer au polissage. Cela permet d'aplanir et d'avoir une surface bien lisse. Comme ce bloc affine la plaque de l'ongle, il ne faut pas passer plus d'une fois par mois.

Appliquez peu de pâte à polir, puis frottez avec un polissoir en peau de chamois, en évitant la surchauffe. Réactivez le lustre de l'ongle en repassant le polissoir, une fois par semaine. Bon à savoir : plus la peau de chamois est ancienne et patinée, plus elle est efficace.

Vous êtes complexée par vos pieds ? Le fait de les vernir permettra d'attirer l'attention sur la couleur, pas sur le pied.

Retirez votre vernis dès qu'il s'écaille (écaillé, le vernis pénètre plus facilement la plaque de l'ongle et l'abîme davantage). Bannissez les vernis contenant des dérivés de formaldéhyde ou de toluène.

À chaque problème son spécialiste

Massage Pieds Soin
istock

Cors, durillons, hyperkératose, ongles incarnés... sont l'affaire du pédicure-podologue. Il appartient à la famille des auxiliaires médicaux.

A quel rythme ?

  • Une fois par an, pour effectuer une visite de contrôle, si vous n'avez pas de problèmes particuliers mais que vous entretenez vos pieds à la maison.
  • Quatre fois par an, si vous ne faites pas grand-chose pour vos pieds chez vous.
  • Une fois par mois, si vous avez des cors, durillons ou de l'hyperkératose.

Si vous recherchez une mise en beauté, adressez-vous à une esthéticienne.

Si vous voulez soigner mycoses, verrues plantaires ou hyperhydrose, rendez-vous chez le dermatologue.

Quel traitement contre la transpiration excessive ?

Il n'y a qu'un traitement médical contre l'hyperhydrose palmoplantaire (excès de transpiration) : la ionophorèse. Elle consiste à plonger ses pieds dans une bassine et, à l'aide d'électrodes, à faire passer un courant électrique qui va mettre les glandes sudorales au repos.

Ce traitement n'est pas irréversible, ce qui est mieux sur le plan physio- logique, mais moins bien pour le confort du patient qui doit réitérer les séances. Simple, efficace, non douloureuse (on ressent juste des fourmillements), elle est aussi peu onéreuse (20 € la séance pour une localisation).

Une petite partie est remboursée par la Sécurité sociale après entente préalable, une autre prise en charge par votre mutuelle. Elle s'envisage en deuxième intention, après avoir essayé les traitements topiques habituels (crèmes antitranspirantes fortement concentrées en sels d'aluminium).

Elle ne traite pas la cause (méconnue), mais uniquement les symptômes.

Les résultats sont en général obtenus à la troisième séance.

En traitement d'attaque, il faut effectuer huit à dix séances, de trente minutes chacune, sur trois semaines. Après, les séances d'entretien sont très variables selon les problèmes.

Il existe un appareil permettant au patient de réaliser sa propre ionophorèse à domicile. Cet appareil ne s'achète que sur prescription médicale.

Cette physiopathologie mystérieuse touche autant les femmes que les hommes. Elle peut atteindre certains jeunes enfants (moins de dix ans). En dehors de l'âge, la principale contre-indication à la ionophorèse est la présence de petites blessures sur le pied.

Petite leçon de massage des pieds

Avec 7 200 terminaisons nerveuses, les pieds représentent une forte zon de réceptivité, 'est pourquoi ils aiment tellement les massages !

Assise, posez votre pied gauche sur votre cuisse droite. Faites glisser vos pouces (ils doivent se toucher) avec une légère pression, en remontant du talon jusqu'à la base des orteils (comme si vous traciez une ligne centrale dans le sens de la longueur du pied). Insistez sur le creux de la voûte (au centre de ce creux, point de réflexologie correspondant au plexus). Répétez cinq ou six fois. Même chose pour l'autre pied. Étirez chacun de vos orteils, puis faites des petits mouvements circulaires tout autour des ongles.

Posez votre pied à plat et effectuez des pressions appuyées puis des petits cercles, à l'aide de vos pouces, sur le dessus du pied, à la base de chaque doigt (nombreux points lymphatiques).

A lire aussi : Beaux pieds : avoir de jolis pieds en 12 conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.