Ventre plat : les 5 règles à suivre

Abdomen
Paréos, maillot deux-pièces : que faire pour avoir le ventre dont on rêve ? Quelques règles pour trouver un nouvel aplomb.

Du ventre, on en parle aussi comme de notre deuxième cerveau, lieu de tous les blocages qu'entraînent les soucis et les chocs émotionnels. Prendre son ventre en main et en redessiner la ligne, c'est donc l'assurance d'acquérir une meilleure confiance en soi et une plus grande maîtrise de ses émotions.

En faisant travailler cette partie du corps, on respire beaucoup mieux et on travaille forcément le foie et la digestion, avec une influence certaine sur le contrôle de l'anxiété. Comment remodeler efficacement son ventre ? Il faut agir sur trois niveaux. En profondeur sur les viscères. De manière intermédiaire sur les muscles. Et à la surface de la peau en cas de surcharge adipeuse.

À lire aussi : Comment avoir un ventre plat ?

Voici les étapes qui apportent toutes un mieux-être.

Respirer avec son ventre

Respiration Profonde Femme

C'est la première notion à enregistrer si l'on veut dégonfler vraiment. Respirer est indispensable pour chasser l'air prisonnier dans les viscères. La respiration profonde est la seule qui mobilise le transverse, un muscle qui s'attache aux vertèbres à la hauteur de la taille et appuie sur les viscères. En expirant profondément avec le ventre, on tonifie ce muscle et on masse les organes digestifs : la taille s'affine et le transit s'améliore. un préalable indispensable aux abdos, une prévention contre un ventre gros et dur !

En pratique

Étendue, jambes pliées, pratiquez une dizaine de respirations lentes. Inspirez par le nez en comptant jusqu'à 5 et en gonflant le ventre le plus possible. Soufflez par la bouche, comptez au moins jusqu'à 8 et rentrez le ventre au maximum. Avant de faire une séance d'abdominaux, complétez par une série de 5 respirations où, à la fin de chaque expiration, vous basculerez le coccyx vers le haut et "aspirerez" le ventre contre le dos.

Dans la journée, pratiquez une deuxième série de respirations profondes debout (en marchant) et une troisième assise (par exemple au bureau). Pratiqué tous les jours, ce travail respiratoire, qui apporte beaucoup de calme et d'harmonie digestive, peut faire également perdre une taille de jupe. 98 % des personnes n'arrivent pas à visualiser leur diaphragme qui joue pourtant un rôle primordial dans notre amplitude respiratoire.

Ce piston qui aspire et rejette l'air, se gonfle et s'étend vers le bas à l'inspiration. Il remonte quand on soupire à fond à l'expiration.

« Rentre ton ventre et tiens-toi droite »

La litanie de notre enfance est-elle toujours d'actualité ? Non ! Rentrer sans cesse le ventre est un schéma dont il faut absolument sortir.

Ventre Plat Femmes

Digestion bloquée, on se renforce dans cette fâcheuse habitude qu'ont, les Occidentaux de respirer à 20 % de leur capacité Et se prive de l’action anti-stress de la respiration sans aucun effet sur Ea forme du ventre. Bien respirer accélère les effets de la musculation, Or, les abdos représentent la seule façon d'acquérir une sangle tonique pour contenir tes viscères.

On doit rentrer son ventre uniquement lorsque t'on fait des abdos ou que l’on travaille la respiration profonde : on peut en marchant, le rentrer de temps à autre eh soufflant.

En revanche, un bon aplomb est essentiel si vous voulez éviter le ventre qui plonge en avant. Décambrez-vous. Et vous acquerrez aussitôt un nouveau maintien. En position debout, imaginez que vous êtes suspendue au ciel par un fil qui part du sommet du crâne.

En poussant ainsi la tête vers te haut, vous vous redresserez Au besoin, tirez une petite mèche de cheveux sur le dessus du crâne pour avoir la sensation d'une bonne direction.

Suivre un régime anti-gonflette

Le ventre qui gonfle après les repas est un symptôme courant chez les femmes qui mangent, souvent pour des causes de régime basses calories, beaucoup de légumes verts et de crudités. Ces aliments sont plus durs à digérer.

Des excès de melon l'été et même de haricots verts al dente peuvent donner la gonflette. Pour éviter d'être constipée - une autre source de ballonnement - et ne pas se priver de micro-nutriments indispensables, il faut adopter la règle "de tout un peu".

Un peu de salade, un peu de protéines (poisson ou volailles plutôt que viande rouge), un peu de féculents ou de légumes verts, un peu de pain de campagne mais pas complet, un peu de fromage, un seul yogourt par jour et un verre de liquide par repas, eau ou vin. Eau plate de préférence. Les bulles font gonfler surtout s'il s'agit de boissons sucrées (le sucre industriel augmente les problèmes digestifs).

Buvez un litre et demi par jour, mais entre les repas. Trop de liquide au déjeuner ou au diner dilue les sucs gastriques indispensables à la digestion. Faites la part belle aux plantes aromatiques qui sont souvent associées à des mets un peu lourds : le cumin rend le pain plus digeste, le carvi se mange sur le Munster. Les baies de genièvre ne facilitent pas seulement la digestion de la choucroute !

On en trouve dans certains saucissons d'une grande finesse et on peut en glisser dans le gigot si on ne supporte pas l'ail, qui est aussi une plante digestive. Ces baies se croquent sans réserve si vous ballonnez facilement, mais n'oubliez pas les herbes parfumées, fraîches ou sèches, aneth, basilic, coriandre, sarriette, sauge, qui facilitent l'assimilation. Après le repas, faites-vous une tisane. L'anis étoilé et le fenouil sont excellents. Si vous manquez de temps (il faut les faire bouillir puis les laisser infuser) misez sur la menthe digestive associée à la verveine antispasmodique.

Un truc : appliquez une compresse chaude avec une petite serviette imbibée de tisane chaude !

Attention aux fermentations

Autre cause de ballonnements, les fermentations : vous consommez trop de fibres, de audités et surtout, vous ne mastiquez pas assez. En témoignent des selles acides et pâles. En cas de ballonnements dus à des putréfactions (selles plus foncées et flatulences), diminuez votre consommation de viande rouge.

Mangez lentement. Un repas pris dans le stress (le ventre est tendu) Ou trop vite, avec une mastication insuffisante, fait gonfler.

Ne faites pas deux choses en même temps, manger et téléphoner par exemple. On ne pense plus à ce que l'on a dans son assiette et on avale. un truc, posez votre fourchette toutes les deux bouchées, Recherchez le goût des aliments, Mâchez avec attention féculents, pain, pâtes, pâtes feuilletées et pâtisseries. Les enzymes, qui servent à leur digestion, se trouvent dans la salive. Si elle n'est pas suffisamment "incorporée', leur difficile digestion sera la cause de sévères ballonnements.

Attention aux intolérances aux œufs ou aux produits laitiers de vache. Si vous souffrez de gonflements sans raison, essayez de supprimer ces aliments pendant un certain temps et observez votre état, De nombreux adultes n'ont plus les enzymes nécessaires à la digestion des produits lactés de vache Or, on fait d'excellents yogourts et fromages de chèvre et de brebis qui n'apportent pas ces inconvénients Essayez aussi de consommer les fruits en début ou loin des repas, certaines personnes les digèrent parfaitement ainsi et assimilent donc mieux leurs micro-nutriments.

Les remèdes naturels pour un ventre plat

En plus du réglage indispensable de l'alimentation, on peut faire des cures pour apaiser les muqueuses irritées. Cela peut aider les femmes inquiètes qui font de la colopathie spasmodique (elles ballonnent) au moindre stress le conseille souvent des cures de pollen qui, outre leur action dynamisante, rééquilibrent la flore intestinale (2 cuillerées à café jeun le matin pendant deux mois).

Ventre Plat

Si vous avez une tendance à la constipation, votre muqueuse est forcément enflammée, évitez les laxatifs qui vont l'agresser davantage.

Misez plutôt sur cette tisane : 100 g de racines de guimauve en décoction, 100 g de feuilles de menthe et 10 g seulement feuilles de sauge. Prenez 2 de cette décoction par jour à raison d’une cuillerée à café de plantes par tasse.

L'argile qui tapisse les intestins est aussi très bonne en cure de 10 à 15 jours pour les muqueuses enflammées, par exemple, quand on a consommé des épices.

Si vous êtes ballonnée sans constipation, optez pour l'argile blanche. Si vous souffrez d'une muqueuse enflammée (après une gastro-entérite ou une prise d'antibiotiques), préparez-wus la veille au soir de l'argile verte, une cuillerée à café dans trois quarts de verre d'eau. Le lendemain matin, vous ne boirez que l'eau argileuse.

En cure également, pensez au charbon végétal, un actif tout simple pour apaiser et un bon antiseptique qui absorbe les gaz et joue sur la fermentation autant que la putréfaction (Charbon de Belloc en pharmacies).

Enfin si vous souffrez d'une petite insuffisance hépatique, faites une cure de Rafanus Potier. Ces ampoules de jus de radis noir stimulent la vésicule limitent les ballonnements. Ces cures se font sur 15 jours à 3 semaines maxi.

Côté compléments alimentaires, il s'agit souvent de lactobactéries qui rééquilibrent la flore intestinale. À prendre par cure de 3 semaines à un mois à chaque changement de saison ou préventivement en hiver.

Certains produits associent plusieurs actifs mais évitez ceux qui en rassemblent plus de trois : les concentrations seraient alors trop peu importantes pour être efficaces.

Se faire masser

Pour drainer le foie, stimuler le pancréas et les intestins paresseux, pour apaiser le stress, rien de tel que le modelage manuel. En travaillant le ventre en profondeur, les organes engorgés de toxines et de gaz retrouvent une taille normale. Le ventre redevient vraiment plat.

Et le visage change spectaculairement : cernes en moins, bonne mine en plus. En outre, sur ce terrain bien préparé et bien oxygéné, la gym de la sangle abdominale devient beaucoup plus facile et efficace.

Anti-lourdeurs

Cette nouvelle technique commence par une réflexologie des pieds qui permet de détecter blocages énergétiques ou engorgements biliaires et hépatiques, causes de gonflements. Puis on enchaîne sur un pétrissage du ventre, des jambes et du dos avec un mélange drainant d'huiles essentielles malgaches. Aucun encrassement n'échappe ainsi à la poigne vigilante du masseur qui décongestionne les tissus et oxygène les muscles. On en sort avec le sentiment de flotter, jambes légères, ventre plat et plexus dénoué. Si vous acceptez de supprimer les sucres rapides, de respirer et marcher régulièrement, vous serez étonnée de voir votre ventre dégonfler et vos jambes changer d'aspect.

Drainage aromatique

On démarre par un très efficace drainage par pompages et pressions ventrales. Le ventre est régulièrement et agréablement massé avec un complexe Aromatique tonifiant (lavande, thym, eucalyptus).

Pendant l'application d'une compresse chaude (une serviette humide passée au micro-ondes) les pieds sont modelés. Après un nouveau massage en profondeur du ventre avec des essences relaxantes (marjolaine, romarin, géranium, bigarade) on révise sa respiration Résultat, un ventre plat et un teint de rose.

Spécial post-maternité

Ce soin du ventre est particulièrement destiné aux mamans après une maternité (la première cause de relâchement du ventre).

Il se partage entre électrostimulation de la sangle abdominale et massage manuel raffermissant. A conseiller une fois que la gym périnéale a été faite ; ces séances vous aideront à reprendre vos abdos sans peiner.

Dans certains centres, un enveloppement de plantes amincissantes complète le modelage mécanique et le drainage manuel des capitons de cellulite du ventre et des cuisses. On conseille deux séances par semaine pour des résultats rapides.

Auto-massage

Inspiré de l'acupuncture, le Do-In (de Do, la voie et In : l'énergie) est un auto-massage où les doigts pressent certains points pour éliminer les blocages et mieux répartir l'énergie. Voici des gestes que vous pouvez pratiquer allongée à toute heure du jour ou de la nuit pour harmoniser la digestion.

Répétez chaque mouvement trois fois.

  1. Les doigts se rejoignent sur le plexus. Faites-les glisser de chaque côté en appuyant bien le long des côtes jusqu'à la taille. En croisant les bras, glissez ensuite vos mains dans le dos et revenez en pression jusqu'au nombril.
  2. La manœuvre suivante consiste à masser le ventre avec une main dans le sens des aiguilles d'une montre.
  3. Massez alors l'estomac. Vos mains formant un angle droit, appuyez le bout des doigts joints sur le plexus, juste à t'ouverture des côtes en soufflant très fort. Glissez progressivement en descendant. On peut sentir sous les doigts comme une corde que l'on masse par pressions appuyées pendant quelques secondes jusqu'à ce qu'elle se dénoue. Souvent « intoxinée », cette zone est douloureuse. Soufflez, soufflez.
  4. À deux centimètres environ, tout autour du nombril, disposées comme quatre points cardinaux, se trouvent quatre petites dépressions dans lesquelles on sent une petite boule que l'on va stimuler par pressions de l'index. Partez du point supérieur gauche, passez ensuite en glissant au point inférieur gauche, glissez ensuite oblique vers le point supérieur droit. Enchaînez en glissant vers le point inférieur droit.
  5. N'oubliez pas de masser régulièrement le ventre en rond. Et pour optimiser votre massage, utilisez une crème anti-capitons.

Sur le même sujet :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires