Visage sans taches : comment avoir un teint parfait ?

Visage Sans Tache Teint Parfait
Mine hâlée ou teint de porcelaine, on n’aime pas les taches. Les éviter, les réduire ou mieux, les effacer, c’est l’objectif. Adoptez la bonne méthode pour un teint parfait.

On les appelle communément « taches » les dermatologues, eux, les nomment « lentigos ». On trouve cette hyperpigmentation essentiellement sur le visage, le décolleté et le dos des mains. En vieillissant et en multipliant les expositions solaires, ces taches disgracieuses se multiplient.

Toutes les peaux — mates ou claires - sont, à plus ou moins brève échéance, concernées... Mais les causes de leur apparition sont diverses. C'est en les connaissant que vous pourrez adopter une attitude préventive.

Une tâche, c'est quoi ?

À l'origine, un rayonnement U.V. excessif dérègle la tyrosinase (l'enzyme qui produit la tyrosine, précurseur de mélanine). Résultat, l'usine à mélanine, la « machine à bronzer , entraîne une surproduction de pigments, puis sa répartition hétérogène à la surface de la peau qui déclenche alors une hyperpigmentation. En d'autres termes, une tache...

Toutes petites, aux contours réguliers comme les taches de rousseur ou de vieillesse, ce sont des taches de soleil. Les peaux claires sont les plus touchées. Floues, en ombres larges, elles apparaissent sur le front, la lèvre supérieure, les joues, c'est le masque de grossesse, dont la cause est hormonale, Comme les femmes passent rapidement d'une peau bronzée à un teint blanc, le système de production de mélanine est abusivement sollicité. Résultat : la peau subit un phénomène inflammatoire, suivi de l'apparition de taches pigmentaires, et ce, de plus en plus tôt ! D'où l'importance d'une très bonne prévention. Et pour une solution immédiate, apprenez à utiliser un maquillage très couvrant.

Beau Teint Visage Sans Tache
© istock

Peau sans taches : des précautions à prendre dès l'enfance

  • Enceinte, si vous vous exposez, vous pouvez susciter l'apparition du fameux masque de grossesse, raison pour laquelle chapeau et écran total sont impératifs à cette période de la vie marquée par les bouleversements hormonaux.
  • Des coups de soleil contractés dès le plus jeune âge peuvent favoriser, plus tard, l'apparition de taches à l'endroit où la peau avait déjà été brûlée. De la même manière, les anciennes taches (auxquelles vous n'accordez plus d'importance parce qu'elles sont devenues pratiquement invisibles) peuvent réapparaître après une nouvelle exposition solaire.
  • Le vieillissement s'accompagne d'un ralentissement de l'activité cellulaire et d'une désorganisation de la montée de mélanine dans les cellules de l'épiderme.
  • Certains produits photo-sensibilisants (notamment le parfum) font apparaître des taches qui seront ensuite plus ou moins faciles à atténuer. Cette photo-sensibilisation peut être également provoquée - par voie digestive - avec certains médicaments comme des antibiotiques, des anxiolytiques, de la vitamine A acide ou encore des dérivés de cortisone. Il est donc recommandé de ne pas s'exposer au soleil si l'on a suivi ce type de traitement moins d'un mois auparavant.
  • Les cicatrices exposées trop tôt au soleil laissent apparaître des taches. N'oubliez pas qu'une cicatrice n'est pas "mature" avant un an et qu'elle doit, durant cette période, être protégée par un vêtement ou un écran total. Tous les petits accidents de la peau donnant lieu à une irritation ou à une écorchure sont susceptibles d'évoluer en taches... alors, prudence !

Conclusion : nous sommes toutes concernées, à un moment de notre vie, par cette lutte anti-tâches.

Au quotidien, trouvez le bon soin pour votre peau

  • Une crème de jour qui protège. Incriminés, les U.V. doivent atteindre le moins possible l'épiderme. Ainsi, en optant pour un soin de jour anti-radicalaire et enrichi en filtres anti-UV, vous aidez la peau à lutter contre les méfaits du soleil. Certaines femmes hésitent encore à utiliser au quotidien une crème enrichie en filtres pour cause d'intolérance cutanée. Aujourd'hui, la qualité des filtres est telle que les réactions allergiques sont très rares. Deux types de filtres coexistent : les minéraux et les chimiques. Ces derniers sont en parfaite affinité avec la peau. Pour être utile tout au long de l'année, la protection solaire doit être d'un indice au moins égal à 15.
  • Si vous y êtes sujette, vous pouvez passer directement aux soins éclaircissants ou dépigmentants de façon préventive et curative. Ces programmes blancheur" ralentissent la formation de mélanine, larégulent, réduisent l'oxydation des cellules de l'épiderme, accélèrent le renouvellement cellulaire, limitant ainsi la quantité de mélanine dans les kératinocytes.

Résultat : les taches existantes sont estompées, l'apparition de nouveaux désordres pigmentaires est limitée.

Ces soins sont aussi hydratants, et peuvent s'utiliser seuls, tout au long de l'année. Il est préférable de les suspendre pendant les expositions au soleil. En effet, déshabituée du soleil, la peau doit le réapprivoiser avant toute exposition prolongée, même sous crème solaire haute protection. Si vous souhaitez suivre un programme anti-âge, utilisez une crème de nuit en relais de votre soin dépigmentant de jour.

Quel traitement quand on a la peau mate ?

Si les peaux claires sont très fragiles au soleil, les peaux mates ont tout autant besoin d'être protégées. Parce qu'elles fabriquent davantage de mélanine que les peaux claires, elles se tachent aussi facilement.

Cependant, on a constaté que les soins dépigmentants avaient tendance à légèrement éclaircir une peau mate, et que celles qui étaient concernées avaient donc davantage de réticence à utiliser ces soins. Pour elles, une bonne photoprotection reste alors la meilleure prévention. Et dès qu'une tache a l'air de s'installer, l'idéal est de consulter rapidement un dermatologue : il proposera de faire un peeling, ou d'utiliser la technique du laser ou de l'azote pour les faire disparaître.

Beaute Visage Sans Taches
© istock

« J'aime le soleil et je crains les taches, que faire ? »

Lorsque l'on s'expose, il faut distinguer deux objectifs Le premier est d'éviter de brûler, et la solution est dans ce cas une bonne photoprotection. Le second : éviter le vieillissement cutané et le risque de taches. Dans ce cas, vil faut se protéger toute l’année avec une crème de jour contenant un filtre anti-UVA.

Si, en plein hiver, on ne risque pas d'attraper de coups de soleil déclenchés par les UVB, on reste soumis aux UVA responsables du vieillissement cutané et des désordres pigmentaires. Nous avons tous un capital soleil.

À lire également : Prête à bien bronzer : le programme complet pour un teint radieux

Les effets de ce dernier sont cumulatifs : à chaque exposition, nous en perdons une partie. Quand ce capital est consommé, les méfaits apparaissent. À 20 ans, environ 50 % de ce capital est delà consommé. Le vieillissement cutané précoce se manifeste par ces fameux troubles de la pigmentation (taches pigmentées plus foncées, parfois zones plus claires qui ne pigmentent plus, surtout au niveau des membres), mais aussi par de couperose, une sécheresse de la peau ou un amincissement et une destruction des fibres élastiques et collagènes.

À lire aussi : Taches brunes au soleil : comment s’en protéger et les camoufler ?

« En consultation, comment fait-on pour enlever juste une tache ? »

Pour une ou plusieurs taches bien délimitées, on utilise l'azote liquide ou le laser : Ces deux techniques ont pour but d'éliminer la couche superficielle de la peau chargée de pigments Il n'y a pas de préparation particulière, mais la peau doit être saine, sans inflammation, bouton ou infection, Les deux méthodes sont légèrement douloureuses mais se font sans anesthésie.

Après l'ablation de la tâche, il faut redoubler de prudence au soleil. La peau est en effet plus fine et plus fragile Il est impératif de la protéger quotidiennement avec une crème solaire à indice élevé pendant au moins deux mois. Sinon, exposée au soleil, la zone traitée laisserait apparaître une nouvelle tâche ou un anneau de pigmentation sur le pourtour correspondant à la ligne de cicatrisation. En prévention, on applique une crème de jour avec filtre, en alternance avec un soin dépigmentant sur l'ensemble du visage.

A lire aussi : Fond de teint : comment le choisir pour rester naturelle ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.